8.9 C
Bruxelles
mercredi, février 21, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELE GOUVERNEMENT APPELLE LES PARTENAIRES SOCIAUX À POURSUIVRE LE DIALOGUE

LE GOUVERNEMENT APPELLE LES PARTENAIRES SOCIAUX À POURSUIVRE LE DIALOGUE

Publié le

NÉGOCIATIONS SALARIALES

BRUXELLES 19:10 (BELGA)

Republié le 22-01-2019 à 23h35

Le gouvernement appelle les partenaires sociaux à poursuivre le dialogue autour des négociations salariales et de l’accord interprofessionnel (AIP), ont fait savoir mardi le Premier ministre Charles Michel (MR) et le ministre de l’Emploi Kris Peeters (CD&V) juste avant leur départ pour le Forum économique mondial de Davos. Ils réagissaient de la sorte à la décision des syndicats de quitter la table des discussions et d’organiser une grève nationale intersectorielle le 13 février.

Charles Michel et Kris Peeters soulignent l’importance d’un accord social pour les travailleurs, les entreprises et les allocations. « Nous sommes conscients que ce n’est pas facile. Mais nous sommes convaincus qu’il existe suffisamment de bonne volonté afin de tout faire pour arriver à un accord », a confié le Premier ministre. « Nous lançons un appel à rester responsables et à fournir des efforts supplémentaires des deux côtés », a-t-il ajouté.
Une position que confirme le ministre de l’Emploi. « Nous appelons à ne pas faire sauter trop vite la concertation sociale, dans l’intérêt de la stabilité économique, de la paix sociale et du bien-être. » Kris Peeters évoque également l’enveloppe bien-être prévue par le gouvernement: 354 millions d’euros pour 2019 et 716 autres pour 2020. « Nous avons tout fait pour garantir ces montants malgré les affaires courantes. »
Cette enveloppe doit faire en sorte que les allocations et les revenus de remplacement suivent le rythme croissant du bien-être. C’est aux partenaires sociaux de négocier sa répartition. Une discussion qui se fait normalement en parallèle avec celle sur l’accord salarial.
Le Premier ministre n’a pas voulu anticiper sur ce qui se passerait si patrons et syndicats n’aboutissent pas à un accord. « C’est prématuré et nous comptons sur les partenaires sociaux. » (INT, POL, INT, ECO, WDM, JUG, OCH, fr).

Source Belga

Publicité
spot_img

Autres articles

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture annuel à...

La fin de la vie des permis de conduire ? La controverse tourne autour du projet de législation européenne

Un nouveau texte législatif européen s'oriente vers un changement significatif dans la manière dont...

Une bouffée d’air frais : une démarche audacieuse de l’UE pour un ciel plus propre

Dans un pas passionnant vers un avenir plus vert, l'Union européenne a enveloppé un...

Le CESE tire la sonnette d’alarme sur la crise du logement en Europe: un appel à une action urgente

Bruxelles, le 20 février 2024 – Le Comité économique et social européen (CESE), reconnu...

autres articles

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture annuel à...

La fin de la vie des permis de conduire ? La controverse tourne autour du projet de législation européenne

Un nouveau texte législatif européen s'oriente vers un changement significatif dans la manière dont...

Une bouffée d’air frais : une démarche audacieuse de l’UE pour un ciel plus propre

Dans un pas passionnant vers un avenir plus vert, l'Union européenne a enveloppé un...