5.7 C
Bruxelles
mardi, décembre 6, 2022
AccueilACTUALITESoudan: pourquoi les contestataires ont rompu le dialogue avec l'armée

Soudan: pourquoi les contestataires ont rompu le dialogue avec l’armée

-

Une voiture est fouillée à un barrage sur une route menant au ministère de la Défense, à Khartoum, le 22 avril 2019.
© REUTERS/Umit Bektas

Les nouveaux dirigeants militaires ont sommé lundi 22 avril les manifestants de démanteler les barrages devant le QG de l’armée à Khartoum. Mais les militants, qui continuent de réclamer un transfert du pouvoir aux civils, n’ont pour l’instant pas bougé. Les tensions se sont amplifiées après la suspension des discussions entre les deux camps dimanche soir. Que s’est-il passé ?

Les partis d’opposition ont renoncé dimanche soir à présenter un gouvernement civil. Ils en imputent la responsabilité au Conseil militaire de transition avec lequel ils disent avoir suspendu le dialogue. Dora Gombo, membre de l’Association des professionnels soudanais (APS), l’organisation à la tête de la contestation au Soudan, revient sur les raisons d’une rupture affichée.

« Le Conseil militaire a essayé de nous imposer des partis politiques proches de l’ancien régime, explique-t-elle. Des organisations qui ne font pas partie de la coalition de la liberté et du changement. Mais pourtant c’est bien cette coalition qui a réussi à mener la révolution là où elle en est aujourd’hui. »

Revue de presse : la suspension des discussions au Soudan entre l’opposition et l’armée

L’opposition assure qu’elle présentera jeudi prochain une proposition de gouvernement civil, même si l’armée ne devait pas donner son aval. Les leaders de la protestation annoncent également qu’ils ne reprendront les pourparlers qu’à certaines conditions. « On demande maintenant au Conseil militaire qu’il rompe avec certains de ses membres qui sont trop liés à l’ancien régime », justifie Dora Gombo.

Autrement dit de rompre avec trois personnalités haut placées : le chef de la police, le responsable des services de renseignement et enfin le chef du comité politique du conseil militaire.

Craignant un dérapage dans cette crise soudanaise, des dirigeants africains tiendront ce mardi au Caire un sommet autour de l’Égyptien Abdel Fattah al-Sissi, président en exercice de l’Union africaine.

Source RFI

LATEST POSTS

Transformer le leadership des femmes en matière de santé pour de meilleurs résultats de santé

Accra, Ghana — Les femmes leaders de la santé jouent un rôle vital dans le renforcement de la résilience des communautés et des systèmes de...

Un nouveau pas en avant dans la politique climatique fédérale grâce aux tables rondes climat de Zakia Khattabi

La ministre fédérale du climat Zakia Khattabi a officiellement conclu aujourd'hui le cycle des tables rondes sur le climat. Ces débats thématiques, coordonnés par le...

Un an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

Il ya un an, du 4 au 6 décembre 2021, le Souverain pontife argentin était en voyage apostolique en terre hellène. Il s’agissait de...

Les plus populaires

spot_img

Archives

بعض النتائج الملموسة ، لكنها تفتقد إلى نتائج التجارة

اختتم اجتماع مجلس التجارة والتكنولوجيا بين الاتحاد الأوروبي والولايات المتحدة في واشنطن العاصمة ، وأدلى الرئيس بيرند لانج (S&D ، ألمانيا) بالبيان التالي اليوم: "أنتج...

Transformer le leadership des femmes en matière de santé pour de meilleurs résultats de santé

Accra, Ghana — Les femmes leaders de la santé jouent un rôle vital dans le renforcement de la résilience des communautés et des systèmes...

Un nouveau pas en avant dans la politique climatique fédérale grâce aux tables rondes climat de Zakia Khattabi

La ministre fédérale du climat Zakia Khattabi a officiellement conclu aujourd'hui le cycle des tables rondes sur le climat. Ces débats thématiques, coordonnés par...