6.7 C
Bruxelles
mardi, décembre 6, 2022
AccueilACTUALITELa Turquie condamne 24 personnes à la peine de mort

La Turquie condamne 24 personnes à la peine de mort

-

20 juin 2019

AFP / File / ADEM ALTANLe tribunal a condamné le colonel Ali Yazici (à gauche), ancien assistant militaire d’Erdogan (à droite) à la peinecapitalepour « violation de la constitution »

Jeudi, un tribunal turc a condamné à la peine de mort 24 personnes, y compris des officiers supérieurs de l’armée, dans l’un des procès les plus importants survenus en 2016, en vue de renverser le président Recep Tayyip Erdogan.

Le juge a condamné 141 condamnés à une peine d’emprisonnement à perpétuité aggravée pour le meurtre de 139 personnes, pour « violation de la Constitution » et « tentative d’assassinat du président », a rapporté l’agence de presse d’Etat Anadolu.

Selon Anadolu, sept autres ont été condamnés à une peine d’emprisonnement à perpétuité avec sursis d’une à dix-sept autres.

Ces peines entraînent des conditions de détention plus sévères.

Parmi les 224 suspects en procès, d’autres condamnations devraient être prononcées jeudi.

Fethullah Gulen, prédicateur musulman basé aux États-Unis, a été accusé par la Turquie d’avoir ordonné la tentative de putsch qui a fait des centaines de morts et des milliers de blessés en juillet 2016.

Gulen nie fermement les revendications. La Turquie n’a pas réussi à obtenir son extradition.

L’ancien chef de l’armée de l’air, Akin Ozturk, et Mehmet Disli, frère de l’ancien législateur du parti au pouvoir, Saban Disli, ambassadeur de la Turquie aux Pays-Bas depuis septembre, figuraient parmi les 17.

Un des suspects, le lieutenant-colonel Levent Turkkan, assistant du chef d’état-major de l’époque, le général Hulusi Akar, a été condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité aggravée, a rapporté Anadolu. Akar a été nommé ministre de la Défense en juillet 2018.

Il y avait une atmosphère tendue quelques minutes avant que le juge ne rende son verdict avec des dizaines de personnes, y compris des proches des personnes tuées lors du coup d’Etat en juillet 2016, félicitant le tribunal de ne pas leur permettre d’entrer.

Saliha Arigan, dont le fils a été tué la nuit du renversement manqué, s’est appuyée contre les portes, criant et criant pour être autorisée à entrer.

« L’Etat devrait avoir honte », a-t-elle déclaré. Alors même que les verdicts étaient rendus, l’ambiance tendue se poursuivait avec de nouvelles tentatives d’individus pour entrer de force dans le complexe de la salle d’audience.

Un correspondant de l’AFP n’a pas été autorisé à entrer dans la salle d’audience par la police.

– Erdogan aide donné la vie –

Le procès a débuté en mai 2017 dans la plus grande salle d’audience du pays, dans un complexe pénitentiaire de Sincan, à l’extérieur de la capitale Ankara.

AFP / File / ADEM ALTANMehmet Disli (C), frère de l’ancien législateur Saban Disli, était au nombre des condamnés

Le tribunal a également condamné le colonel Ali Yazici, ancien assistant militaire d’Erdogan, à une peine aggravée à vie pour « violation de la constitution », a rapporté Anadolu.

Yazici avait déjà été condamné à 18 ans de prison en 2017 après le procès de dizaines de personnes qui avaient comploté d’assassiner Erdogan dans un hôtel de luxe de la mer Égée lors de la tentative de coup d’État.

L’ancien brigadier général Gokhan Sahin Sonmezates, soupçonné d’avoir dirigé la tentative d’assassinat contre Erdogan la nuit du coup d’Etat, a été condamné à 137 condamnations à la peine capitale à la peine capitale et à 540 ans d’emprisonnement, a déclaré Anadolu.

Le juge a ordonné que l’affaire de 13 fugitifs, dont Gulen, soit dissociée du procès du chef de file du coup d’Etat.

Selon Anadolu, 176 des suspects étaient en prison et 35 étaient en liberté provisoire.

Le renversement manqué a fait 248 morts, selon la présidence turque, sans compter les 24 comploteurs tués la nuit.

Des dizaines de personnes en procès ont été accusées d’appartenir au « Peace At Home Council », nom que les conspirateurs se sont apparemment donné la nuit de la tentative de coup d’État.

Depuis juillet 2016, des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées pour des liens présumés avec la proposition de coup d’État en vertu de l’état d’urgence de deux ans qui a pris fin l’année dernière.

Mais les raids de la police se sont poursuivis dans tout le pays et des rapports ont été rapportés presque quotidiennement par des procureurs publiant des mandats de détention concernant des suspects pour leurs liens avec Gulen.

Près de 290 procès ont été intentés, dont 261 ont abouti à la condamnation de 3 239 accusés, selon les chiffres du ministère de la Justice communiqués à l’AFP avant le prononcé du verdict.

Source AFP

LATEST POSTS

Un nouveau pas en avant dans la politique climatique fédérale grâce aux tables rondes climat de Zakia Khattabi

La ministre fédérale du climat Zakia Khattabi a officiellement conclu aujourd'hui le cycle des tables rondes sur le climat. Ces débats thématiques, coordonnés par le...

Un an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

Il ya un an, du 4 au 6 décembre 2021, le Souverain pontife argentin était en voyage apostolique en terre hellène. Il s’agissait de...

Les ambitions de la Belgique pour la COP Biodiversité

Les enjeux A Montréal, 196 pays discuteront d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité (Global Biodiversity Framework) rassemblant les actions transformatrices à mettre en œuvre...

Les plus populaires

spot_img

Archives

Un nouveau pas en avant dans la politique climatique fédérale grâce aux tables rondes climat de Zakia Khattabi

La ministre fédérale du climat Zakia Khattabi a officiellement conclu aujourd'hui le cycle des tables rondes sur le climat. Ces débats thématiques, coordonnés par...

أفكار حول التربية الدينية للأطفال [1]

المؤلف: متروبوليت أنطوني سوروز أنا متأكد تمامًا من أن أي شخص يفهمهم ويمكنه أن ينقل إيمانه إليهم يمكنه التعامل مع الأطفال - ليس فقط المعرفة...

Un an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

Il ya un an, du 4 au 6 décembre 2021, le Souverain pontife argentin était en voyage apostolique en terre hellène. Il s’agissait...