3.1 C
Bruxelles
dimanche, avril 21, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEL'ex-échevin socialiste bruxellois Mohamed Ouriaghli inculpé

L’ex-échevin socialiste bruxellois Mohamed Ouriaghli inculpé

Publié le

Republié par ALMOUWATIN à 21h42

Mohamed Ouriaghli

Mohamed Ouriaghli – Photo News

L’actuel député et ancien échevin à la Ville de Bruxelles Mohamed Ouriaghli (PS) a été inculpé pour corruption passive et infractions sur les marchés publics dans le cadre du dossier GIAL, l’organisme en charge du parc informatique de la Ville de Bruxelles, indique vendredi la RTBF. L’ex-directeur général et Proximus sont également inculpés.

Mohamed Ouriaghli, échevin entre 2006 et 2019, a géré la compétence Informatique et a été président de GIAL. Il est depuis juin député bruxellois. Il conteste les faits qui lui sont reprochés.

Le fonctionnement du GIAL est dans la ligne de mire de la justice depuis quelques années, notamment concernant la forte rémunération d’un consultant privé externe ainsi que des déplacements professionnels à l’étranger, dont un aux Etats-Unis, partiellement organisé par Proximus, auquel M. Ouriaghli a participé.

« L’inculpation a été notifiée à mon client le 21 juin dernier, a précisé le conseil de Mohamed Ouriaghli, Me Antoine Leroy, à la RTBF. La lettre d’inculpation ne contient aucun détail. Les seules informations dont dispose mon client sont les questions qui lui ont été posées au début de cette année, à une reprise, par les enquêteurs lors d’une audition. M. Ouariaghli est effondré : une inculpation pour de tels motifs et des faits qu’il conteste totalement, c’est quelque chose qui est difficile à vivre ». Le Parquet général pourrait demander une levée d’immunité parlementaire.

Le directeur général de GIAL, Yves Vander Auwera, licencié dernièrement, a également été inculpé dans ce dossier, de même que Proximus. Contacté, M. Vander Auwera n’a pas souhaité réagir mais se montrerait serein à l’idée de pouvoir expliquer à la justice le contexte de son licenciement et des attaques subies depuis près de trois ans. Elle aussi inculpée, l’entreprise Proximus conteste avoir commis la moindre infraction dans ce dossier, mais entend réserver ses arguments pour la justice et ne pas faire davantage de commentaires

Source Belga

Publicité
spot_img

Autres articles

Les vaccins à ARNm peuvent-ils contribuer à stimuler la production animale ?

Des chercheurs de l’Université du Queensland affirment que la technologie des vaccins à ARNm...

Précision du rôle et actualisation des conditions de nomination des inspecteurs de l’inspection aéroportuaire

Le projet répond à une recommandation de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats...

Marché public dans le cadre du programme fédéral d’aide alimentaire

Sur proposition de la ministre de l’Intégration sociale Karine Lalieux, le Conseil des ministres...

Exonération lors du calcul de l’allocation aux personnes en situation de handicap

Ce projet d’arrêté royal a pour objectif de donner la possibilité à ces personnes...

autres articles

Les vaccins à ARNm peuvent-ils contribuer à stimuler la production animale ?

Des chercheurs de l’Université du Queensland affirment que la technologie des vaccins à ARNm...

Composition et fonctionnement du comité de concertation de la BAEC

La loi du 13 septembre 2023 portant des dispositions diverses en matière de modernisation...

Justice : modification concernant l’indexation des indemnités de procédure

Le projet d’arrêté royal vise à modifier l’article 8 de l’arrêté royal du 26...