14.6 C
Bruxelles
mercredi, mai 29, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe Royaume-Uni va revoir ses condamnations pour terrorisme après une attaque au...

Le Royaume-Uni va revoir ses condamnations pour terrorisme après une attaque au couteau à Londres

Publié le

4 fév 2020 

AFP / DANIEL LEAL-OLIVAS LaGrandeBretagne a promis une « législation d’urgence » pour réviser la loi sur la libération des terroristes condamnés après que Sudesh Amman a été abattu après avoir poignardé deux personnes à Streatham

La Grande-Bretagne a promis lundi une révision urgente de la loi concernant les terroristes condamnés après que la police a abattu un extrémiste à sa libération anticipée qui a poignardé deux personnes dans une attaque revendiquée par le groupe État islamique.

Le secrétaire à la Justice, Robert Buckland, a promis de présenter une « législation d’urgence » pour mettre fin à l’accord actuel selon lequel les terroristes sont libérés automatiquement après avoir purgé la moitié de leur peine.

Toute libération anticipée serait soumise à une évaluation des risques par la Commission des libérations conditionnelles, a-t-il dit, ajoutant que les nouvelles mesures s’appliqueraient aux détenus en service.

« Le premier point à partir duquel les délinquants seront désormais envisagés pour la libération sera une fois qu’ils auront purgé les deux tiers de leur peine », a-t-il déclaré aux députés.

Buckland s’exprimait après que Sudesh Amman, qui portait un faux gilet suicide, a été abattu après avoir poignardé deux personnes dans une rue animée de Streatham, dans le sud de Londres, dimanche.

AFP / DANIEL LEAL-OLIVAS Lapolice fouille un bus londonien sur Streatham High Road dans le sud de Londres après qu’un homme a été abattu par la police suite à des informations selon lesquelles il aurait poignardé deux personnes

Le bras de propagande de l’État islamique a appelé Amman « un combattant de l’EI » et a déclaré « qu’il avait mené l’attaque en réponse à un appel à viser des ressortissants » de pays appartenant à la coalition mondiale luttant contre le groupe djihadiste.

Amman a été libéré la semaine dernière de prison après avoir purgé une partie de sa peine pour 16 infractions terroristes liées à l’islam – à savoir la possession et la distribution de documents terroristes, a déclaré Buckland.

L’attaque est survenue un peu plus de deux mois après un incident similaire lorsque la police armée a abattu un terroriste condamné lors de sa libération anticipée près de London Bridge, au cœur de la ville.

Usman Khan a poignardé deux personnes à mort après avoir assisté à une conférence de réhabilitation des prisonniers.

– Les engagements du PM changent –

Le Premier ministre Boris Johnson a demandé pourquoi Amman avait été libéré automatiquement sans la participation de la Commission des libérations conditionnelles et a exprimé des préoccupations quant à l’efficacité des programmes de déradicalisation à l’intérieur et à l’extérieur de la prison.

POOL / AFP / SIMON DAWSON LePremier ministre Boris Johnson, (C), s’est inquiété de l’efficacité des programmes de déradicalisation à l’intérieur et à l’extérieur de la prison après que la police a abattu un extrémiste à sa libération anticipée qui a poignardé deux personnes

« Mon inquiétude est que nous ne voulons pas revenir à un système où vous êtes soumis à une surveillance très, très laborieuse de la part de nos services de sécurité intensifs … quand une version de garde pourrait être meilleure », a-t-il déclaré aux journalistes.

Les mesures antérieures annoncées après l’attaque du pont de Londres comprenaient des peines plus sévères d’au moins 14 ans pour les infractions terroristes les plus graves, et davantage de financement pour les opérations de lutte contre le terrorisme.

Amman, qui a été emprisonné pendant trois ans et quatre mois en décembre 2018, séjournait dans une auberge pour prisonniers nouvellement libérés à Streatham depuis sa libération.

La police a déclaré qu’il était sous surveillance par des agents en civil qui le suivaient à pied.

Amman a volé un couteau dans un magasin de marchandises bon marché et a attaqué une femme et un homme plus haut sur la route principale avant d’être abattu dans un épisode qui, selon la police, n’a duré que 60 secondes.

Des séquences vidéo de témoins oculaires l’ont montré se tordant sur le trottoir devant une pharmacie alors que des policiers en civil armés pointaient des armes à la main sur lui et exhortaient les passants à se mettre en sécurité.

Amman avait un gilet sombre avec des bidons d’argent attachés à son corps.

– «Brainwashed» en prison –

La mère d’Amman a déclaré à Sky News Television que son fils était un « garçon gentil et poli ».

Haleema Faraz Khan a dit qu’il semblait « normal » lorsqu’elle lui a rendu visite jeudi, et il l’a appelée avant l’attaque de dimanche pour lui demander de lui faire du biryani de mouton.

AFP / DANIEL LEAL-OLIVAS Lapolice fouille une auberge dans le sud de Londres après qu’un homme a été abattu par la police sur Streatham High Road après avoir poignardé deux personnes

Khan, originaire du Sri Lanka, a déclaré qu’elle pensait que l’aîné de ses cinq fils s’était radicalisé en prison.

« Il regardait et écoutait des choses en ligne qui lui avaient fait subir un lavage de cerveau », a-t-elle déclaré.

« Avant d’aller en prison, il n’était pas si religieux. Après sa sortie, il était vraiment religieux. »

Des cordons de police sont restés sur place sur les lieux de Streatham lundi, alors que des officiers médico-légaux rassemblaient des preuves.

Des deux personnes poignardées, la police a déclaré qu’un homme dans la quarantaine avait été soigné et était dans un état « grave mais stable ». Une femme dans la cinquantaine a été libérée.

Une troisième victime, une femme dans la vingtaine, a été soignée pour des blessures mineures qui auraient été causées par des bris de verre après la fusillade.

Des agents antiterroristes effectuaient des perquisitions à l’auberge et dans une maison de Bishop’s Stortford, au nord de la capitale, près de l’aéroport de Londres Stansted.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré qu’il y avait « à peu près » plus de 70 personnes à Londres qui ont été condamnées pour une infraction terroriste, purgé une peine de prison et ont été libérées.

Source AFP

Publicité
spot_img

Autres articles

Le rôle de l’IA dans la personnalisation de l’ambiance du restaurant et de la disposition du mobilier du restaurant

Alors que le secteur de la restauration évolue constamment, où l'art culinaire rencontre l'hospitalité,...

Élections européennes 2024 : modalités pratiques pour les médias le jour et la nuit des élections | Nouvelles

L'accent sera mis sur la soirée électorale du dimanche 9 juin, lorsque les résultats...

Inauguration de la prison secondaire de Termonde : pour une détention sur mesure

La Régie des Bâtiments a réalisé des travaux de rénovation afin de pouvoir remettre...

Bons d’État – émission du 4 juin 2024 – Résultat intermédiaire – Jour 2

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette - Souscription aux Bons d'État: Le...

autres articles

Le rôle de l’IA dans la personnalisation de l’ambiance du restaurant et de la disposition du mobilier du restaurant

Alors que le secteur de la restauration évolue constamment, où l'art culinaire rencontre l'hospitalité,...

Élections européennes 2024 : modalités pratiques pour les médias le jour et la nuit des élections | Nouvelles

L'accent sera mis sur la soirée électorale du dimanche 9 juin, lorsque les résultats...

Inauguration de la prison secondaire de Termonde : pour une détention sur mesure

La Régie des Bâtiments a réalisé des travaux de rénovation afin de pouvoir remettre...