0.7 C
Bruxelles
vendredi, décembre 9, 2022
AccueilACTUALITEKim de Corée du Nord réapparaît après des semaines de spéculation

Kim de Corée du Nord réapparaît après des semaines de spéculation

-

2 mai 2020

KCNA VIA KNS / AFP / STRLa Corée du Nord a déclaré que les photos montraient le leader Kim Jong Un en visite dans une usine d’engrais le 1er mai

Kim Jong Un, de Corée du Nord, a fait sa première apparition publique en près de trois semaines, ont rapporté samedi les médias, suite à d’intenses spéculations selon lesquelles le chef de la nation dotée d’armes nucléaires était gravement malade ou peut-être mort.

La télévision d’État a montré Kim marchant, souriant largement et fumant une cigarette à ce que le Nord a dit être l’ouverture d’une usine d’engrais vendredi à Sunchon, au nord de Pyongyang.

Les rumeurs sur la santé de Kim tourbillonnent depuis sa non-présentation remarquée lors des célébrations du 15 avril pour l’anniversaire de son grand-père, le fondateur du Nord – le jour le plus important du calendrier politique du pays.

Son absence a déclenché une série de rumeurs fiévreuses et de rapports non confirmés sur son état, tandis que les États-Unis et la Corée du Sud ont insisté sur le fait qu’ils n’avaient aucune information pour croire qu’une quelconque conjecture était vraie.

KCNA VIA KNS / AFP / STRLa Corée du Nord a déclaré que la photo prise le 1er mai montrait le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (2e R) lors d’une cérémonie dans la province de Pyongan du Sud

Le ministère de l’unification de Séoul a réagi au rapport de samedi en disant que la spéculation « sans fondement » sur Kim avait provoqué une « confusion inutile », appelant à un examen plus approfondi à l’avenir.

La mort soudaine de Kim aurait laissé Pyongyang face à une succession imprévue pour la première fois de son histoire et soulevé des questions sans réponse sur qui allait lui succéder et reprendre l’arsenal nucléaire du Nord.

La Chine, principal allié diplomatique du Nord et principal fournisseur de commerce et d’aide, tient à maintenir la stabilité de son voisin et à éviter la possibilité d’un afflux de réfugiés.

La Corée du Nord est « à l’épicentre d’une crise de sécurité extrêmement tendue », impliquant « une impasse nucléaire où des dizaines de millions de vies sont en jeu », a déclaré à l’AFP Henri Feron, Senior Fellow au US Center for International Policy.

« Cela soulève des inquiétudes légitimes quant à l’instabilité nationale et internationale que sa mort pourrait provoquer. »

Les images montraient Kim dans son costume noir de marque, saluant des centaines de travailleurs qui applaudissaient son apparence et lâchaient des ballons.

Il était accompagné de hauts responsables – dont sa sœur et proche conseillère Kim Yo Jong – et ne présentait aucun signe extérieur de mauvaise santé.

À un moment donné, Kim s’est assis devant un panneau qui décrivait l’événement comme une cérémonie d’ouverture de l’usine le 1er mai 2020, mais son apparence n’a pas pu être vérifiée de manière indépendante.

KCNA VIA KNS / AFP / STRDes rumeurs sur la santé de Kim Jong Un tourbillonnent depuis sa non-présentation remarquable lors des célébrations du 15 avril pour l’anniversaire de son grand-père, le fondateur du Nord

Comme lors des précédentes apparitions publiques lors de la pandémie mondiale de coronavirus, Kim et son entourage ne portaient pas de masques, contrairement à la foule des travailleurs lors de la cérémonie.

Les analystes ont déclaré que Kim ne pouvait pas apparaître en public avec un masque car cela le rendrait vulnérable au peuple nord-coréen.

Le Nord a insisté sur le fait qu’il n’avait pas vu un seul cas de coronavirus, bien que les experts disent que cela est peu probable.

Les apparitions répétées de Kim sans masque avaient conduit certains à penser qu’il avait peut-être attrapé le virus.

Il est notoirement difficile de faire rapport depuis l’intérieur du Nord isolé, en particulier sur les questions relatives à sa direction très secrète.

– Rumeurs de mauvaise santé –

Le dirigeant nord-coréen n’avait pas fait d’apparition publique depuis qu’il avait présidé une réunion du bureau politique du Parti des travailleurs le 11 avril, et le lendemain, les médias d’État ont rapporté qu’il avait inspecté des avions de chasse.

Daily NK, un média en ligne géré principalement par des transfuges nord-coréens, avait rapporté que Kim suivait un traitement après une intervention cardiovasculaire le mois dernier.

AFP / Dossier / Brendan Smialowski Desresponsables de Séoul ont systématiquement minimisé les informations selon lesquelles le leader du Nord Kim Jong Un subissait un traitement après une intervention cardiovasculaire le mois dernier

Citant une source non identifiée à l’intérieur du pays, il a déclaré que Kim – qui est dans la mi-trentaine – avait eu besoin d’un traitement urgent en raison du tabagisme, de l’obésité et de la fatigue.

CNN a ensuite rapporté que Washington «surveillait les renseignements» que Kim était «en grave danger» après avoir subi une opération, citant un responsable américain anonyme.

Les responsables de Séoul ont constamment minimisé les informations et un conseiller présidentiel à la sécurité a déclaré que Kim était « en vie » et résidait dans la station balnéaire de Wonsan, dans l’est du pays.

Le président américain Donald Trump a suggéré plus tôt cette semaine que Washington croyait que Kim était en vie et a refusé de commenter immédiatement la réapparition apparente de Kim.

Trump et Kim se sont rencontrés à trois reprises, bien que les discussions sur les capacités nucléaires du Nord soient depuis longtemps au point mort sans aucun signe de leur reprise.

Les analystes estiment que Kim fera probablement une autre apparition publique dans les prochains jours qui sera rapportée par les médias d’État.

Mais Pyongyang « n’expliquera probablement pas la récente absence de Kim étant donné le secret entourant la santé et le calendrier du leader », a déclaré Leif-Eric Easley, professeur d’études internationales à l’Université Ewha à Séoul.

Les absences précédentes de Kim aux yeux du public ont également incité à la spéculation sur sa santé.

Le père et le prédécesseur de Kim étaient morts depuis deux jours avant que quiconque en dehors des cercles les plus intimes de la direction nord-coréenne ne soit au courant.

En 2014, Kim Jong Un est tombée hors de vue pendant près de six semaines avant de réapparaître avec une canne. Quelques jours plus tard, l’agence d’espionnage du Sud a déclaré qu’il avait subi une intervention chirurgicale pour retirer un kyste de sa cheville.

Source AFP

LATEST POSTS

Les pays ont maintenu la ligne contre les cas et les décès dus au paludisme en 2021: rapport de l’OMS

risques, renforcer la résilience et accélérer la recherche, il y a toutes les raisons de rêver d’un avenir sans paludisme ». Moustiquaires salvatrices En 2020,...

Première Journée du Steward de football

Quiconque a déjà assisté à un match de football dans un stade ou en a regardé un à la télévision a déjà vu un steward...

EUTHANASIE – Chiffres des années 2020-2021 – 10e rapport aux Chambres législatives

Les affections à l’origine des euthanasies étaient des tumeurs (cancers) (63,4%), une combinaison de plusieurs affections chroniques réfractaires (polypathologies), (17,5%), des maladies du système nerveux...

Les plus populaires

spot_img

Archives

قطر: في ظل كأس العالم لكرة القدم ، قضية منسية: وضع المسيحيين

في ظل كأس العالم لكرة القدم في قطر ، تم سماع أصوات غير المسلمين والاستماع إليها في البرلمان الأوروبي في مؤتمر نظمه النائب الهولندي...

Les pays ont maintenu la ligne contre les cas et les décès dus au paludisme en 2021: rapport de l’OMS

risques, renforcer la résilience et accélérer la recherche, il y a toutes les raisons de rêver d’un avenir sans paludisme ». Moustiquaires salvatrices En...

Première Journée du Steward de football

Quiconque a déjà assisté à un match de football dans un stade ou en a regardé un à la télévision a déjà vu un...