7.6 C
Bruxelles
samedi, mars 2, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEUn millier de personnes contre l'interdiction du foulard dans l'enseignement supérieur

Un millier de personnes contre l’interdiction du foulard dans l’enseignement supérieur

Publié le

Un millier de personnes contre l'interdiction du foulard dans l'enseignement supérieur

2 images 

Un millier de personnes contre l’interdiction du foulard dans l’enseignement supérieur – © rtbf
Mise à jour le 05 /06 /2020 à 17h14

Un millier de personnes, essentiellement des femmes, sont rassemblées dimanche depuis 15 heures au Mont des Arts à Bruxelles pour protester contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle donnant raison à un établissement d’enseignement supérieur qui entend interdire à ses étudiants de porter des signes manifestant une appartenance philosophique ou religieuse.

Rassemblés sous la bannière « #HijabisFightBack Protest » qui a fleuri sur les réseaux sociaux, les militants portent le masque et observent au maximum les règles de distanciation sociale, criant des slogans tels que « Pas touche à mon foulard« .

Un collectif de femmes s’est installé sur les marches du Mont des Arts, portant la coiffe des diplômés et le foulard pour protester contre ce qu’elles vivent comme une mesure d’exclusion affectant une part de la population. « Neutralité n’est pas exclusion« , peut-on notamment lire sur les pancartes qu’elles arborent.

La Cour constitutionnelle a donné raison le 4 juin dernier à la Haute école Francisco Ferrer de la Ville de Bruxelles, lui octroyant le droit, pour rencontrer les objectifs de neutralité, d’interdire à ses étudiants de porter des signes manifestant une appartenance philosophique ou religieuse, notamment un couvre-chef.

Plusieurs élèves avaient introduit en novembre 2017 une action en cessation devant le tribunal de première instance de Bruxelles contre le règlement d’ordre intérieur de l’école. Le tribunal a posé une question préjudicielle à la Cour constitutionnelle à propos d’une disposition d’un décret de 1994 de la Communauté française sur laquelle s’appuie le règlement.

Les ministres francophones du gouvernement bruxellois se sont toutefois prononcés, dans leur accord de majorité, pour une levée de l’interdiction du port de signes convictionnels pour les étudiants de l’enseignement supérieur et de promotion sociale pour la rentrée 2020.

Source Belga /RTBF

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

Christine Lagarde s’adresse au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE et la résilience de la zone euro

Dans un moment charnière discours prononcé au Parlement européen Lors de sa session plénière...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...