11.2 C
Bruxelles
samedi, mars 2, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEIl court 35 kilomètres avec un masque pour pousser la population à...

Il court 35 kilomètres avec un masque pour pousser la population à le porter

Publié le

23/07/2020

Mise à jour le 23/07 /2020 à 22h43
Ph. GoFundMe

Un médecin a couru 35 kilomètres pour prouver qu’il était possible de pratiquer une activité sportive tout en portant le masque.

Tom Lawton est un médecin travaillant aux soins intensifs de l’hôpital de Bradford Royal, en Angleterre. Un poste qui le place évidemment en première ligne contre le coronavirus. Lassé de voir des infox sur le port du masque sur les réseaux sociaux, cet ancien triathlète  a décidé de courir 35 kilomètres avec son masque pour prouver qu’il était possible de pratiquer un sport tout en se couvrant la bouche et le nez.

« J’ai vu ce que ce virus pouvait faire de pire, même chez les personnes de 20 à 30 ans », explique-t-il au Yorkshire Evening. « Je ne pense pas qu’une formule magique nous sortira de ce pétrin, mais bien toute une série de petites choses que nous pouvons faire chacun de notre côté. Une de ces choses, et probablement la plus simple, est de porter un masque ».

Un apport en oxygène de 98%

Pour appuyer sa théorie, le médecin a couru les 35 kilomètres avec un mesureur d’oxygène, afin de prouver que le masque ne réduit pas l’apport en oxygène, comme on peut parfois le lire sur les réseaux sociaux. Résultat: 98% de l’oxygène passait à travers son masque.

 

Une conclusion déjà tirée en mai dernier par Jean-Philippe Santoni, un pneumologue français interrogé par 20minutes. Dans une interview, le pneumologue avait déjà confirmé qu’un « masque chirurgical ou en tissu laisse passer l’oxygène. Les équipes soignantes, qui portent des FFP2 durant plusieurs heures, s’en seraient rendu compte, s’il y avait un souci à ce niveau-là ».

Attention à l’effort intense

Il avait cependant admis qu’il était déconseillé d’effectuer un effort physique trop important avec un masque. « En cas d’activité physique intense, il y a hyperventilation. Et le masque a tendance à s’humidifier, c’est gênant. C’est pourquoi on recommande, si on ne peut pas respecter les distances physiques préconisées, que l’activité sportive avec masque soit modérée ».

Grâce à sa course et via un crowdfunding, Tom Lawton a également récolté plus de 1.800€ destinés à Trussell Trust, une ONG qui offre de la nourriture aux personnes dans le besoin au Royaume-Uni. « J’ai vu que la demande pour ce service augmentait à cause de cet horrible virus », conclut le triathlète.

Source Métro

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

Christine Lagarde s’adresse au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE et la résilience de la zone euro

Dans un moment charnière discours prononcé au Parlement européen Lors de sa session plénière...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...