7.1 C
Bruxelles
dimanche, novembre 27, 2022
AccueilACTUALITELe grand patron de la police aéronautique forcé de faire un pas...

Le grand patron de la police aéronautique forcé de faire un pas de côté

-

22/08/2020. 

Mise à jour le 22/08/2020 à 18h40
Belga / B. Doppagne

Le grand patron de la police aéronautique, Danny Elst, doit également faire un pas de côté en raison de l’affaire liée à la mort, en 2018, d’un passager à l’aéroport de Charleroi-Bruxelles Sud (BSCA), après une intervention policière musclée, rapporte samedi après-midi Het Nieuwsblad. Plus tôt cette semaine, le directeur général de la police fédérale, André Desenfants, s’est lui aussi retiré le temps qu’une enquête soit menée.

Danny Elst s’est vu infliger une mesure d’ordre du commissaire général de la police fédérale, selon Het Nieuwsblad, qui dit l’avoir appris à bonne source. Le chef de la police aéronautique était en effet officier de service au moment des faits et a eu connaissance de l’arrestation. Danny Elst opérait juste en dessous de Desenfants. Ce dernier a affirmé qu’il ne savait rien de l’intervention.

Danny Elst se verra attribuer à partir de lundi une fonction administrative au sein du service «gestion des ressources», révèle encore le journal. On ne sait pas encore pour le moment qui le remplacera. «Cela ne signifie rien sur la culpabilité ou l’innocence de la personne concernée», a tenu à préciser la porte-parole de la police fédérale. «C’est une mesure temporaire, dans l’intérêt du service.»

Arrêt cardiaque et salut nazi

L’affaire, en cours d’instruction depuis deux ans, a rebondi mercredi avec la diffusion dans la presse d’images de caméra de surveillance de cette intervention policière.

Les faits remontent au 23 février 2018 à l’aéroport de Charleroi (BSCA). Jozef Chovanec, âgé de 38 ans, avait posé des difficultés au personnel lors de son embarquement vers Bratislava, en Slovaquie. La police fédérale aéroportuaire avait alors été requise pour le maîtriser et le passager s’était rebellé sur le tarmac.

Placé en cellule dans les locaux de la police fédérale, il s’était porté des coups violents, obligeant les policiers à intervenir de nouveau pour le maîtriser. Lors de cette opération, l’individu avait fait un arrêt cardiaque et était décédé quelques jours plus tard.

Une policière a effectué un salut nazi alors que ses collègues menottaient Jozef Chovanec.

Source Belga

LATEST POSTS

Travailleurs salariés : élargissement de l’activité rémunérée autorisée avec une pension de survie

Le projet d’arrêté royal vise à augmenter les limites de l’activité autorisée pour les bénéficiaires (de moins de 65 ans) d’une ou plusieurs pensions de...

Accord de coopération sur le partage des objectifs belges climat et énergie

Ce projet d'accord de coopération règle les éléments suivants : 1. La répartition des revenus issus de la mise aux enchères des droits d’émission pour les...

Contribution de solidarité temporaire à charge du secteur pétrolier – Deuxième lecture

Faisant suite à la hausse des prix du pétrole brut et des produits pétroliers, qui a permis aux sociétés pétrolières de réaliser un chiffre d’affaires...

Les plus populaires

spot_img

Archives

Biodiversité : l’Etat fédéral passe à l’action

Biodiversité - Reverduriser les zones urbaines et périurbaines fait partie des grands objectifs de la Belgian Biodiversity Alliance, cette initiative nationale lancée fin octobre...

La nouvelle mousse à base de nanotubes de carbone promet une protection supérieure contre les commotions cérébrales

Développée par les ingénieurs de l’Université du Wisconsin à Madison, une mousse légère et ultra-absorbante pourrait considérablement améliorer les casques conçus pour protéger les...