4.7 C
Bruxelles
mardi, décembre 6, 2022
AccueilACTUALITEUn deuxième confinement devient une hypothèse sérieuse

Un deuxième confinement devient une hypothèse sérieuse

-

11/10/2020

Mise à jour le 11/10/2020 à 18h18
Belga / Nicolas Maeterlinck

Tant en Flandre qu’en Wallonie, des voix s’élèvent pour mettre en garde la population contre un deuxième confinement si de nouvelles mesures ne sont pas prises ou si les mesures déjà en vigueur ne sont pas respectées.

Un couvre-feu est évoqué en Wallonie. Vendredi, les gouverneurs de province ont annoncé une série de mesures, dont la fermeture des buvettes et cafétarias des clubs sportifs, mais pas celle-là. Toutefois, selon les journaux de SudPresse, un arrêté instaurant le couvre-feu entre 1h et 6h a été soumis vendredi au SPF Intérieur. Une nouvelle réunion de concertation est prévue lundi.

Les chiffres de nouvelles contamination explosent en Belgique. Bruxelles et la Wallonie sont les Régions les plus touchées.

« Si on continue avec des chiffres comme ça, ce sera le confinement généralisé. A un moment donné, il n’y aura pas d’autre solution. Il faut prendre des mesures immédiatement, qui soient les plus pondérées possible, qui évitent de mettre le pays par terre et que d’autres malades arrivent dans les hôpitaux. Il faut changer le comportement », a souligné le gouverneur du Brabant wallon, Gilles Mahieu, sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » (RTL-TVi).

Le secteur des soins sous pression

En Flandre, la dirigeante du réseau de soins Zorgnet-Icuro, Margot Cloet, a tiré la sonnette d’alarme. « Si aucune mesure supplémentaire n’est prise contre le coronavirus, je crains que le (réseau de) soins ne va pas tenir », a-t-elle averti au cours de l’émission « De Zevende Dag » (VRT).

A ses yeux, la Belgique n’est plus très loin d’un nouveau confinement. Le secteur des soins de santé commence à ressentir les effets de l’augmentation du nombre de contaminations, notamment le personnel des centres de soins résidentiels (maisons de repos, centre d’accueil des personnes handicapées, etc.) qui commence à avoir du mal à s’organiser.

L’ex-présidente du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES), Erika Vlieghe, juge également que « la situation est grave ».

Des mesures plus fortes seront nécessaires pour endiguer la progression du virus, selon elle. Pour le moment, la Belgique ne dispose toujours pas d’un baromètre couleur suivant le niveau de contamination. Mais, à entendre l’infectiologue anversoise, le royaume serait aujourd’hui en orange, en route vers le rouge.

Source Belga

LATEST POSTS

Un an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

Il ya un an, du 4 au 6 décembre 2021, le Souverain pontife argentin était en voyage apostolique en terre hellène. Il s’agissait de...

Les ambitions de la Belgique pour la COP Biodiversité

Les enjeux A Montréal, 196 pays discuteront d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité (Global Biodiversity Framework) rassemblant les actions transformatrices à mettre en œuvre...

Bons d’Etat – émission du 4 décembre 2022 – Montant final

Le montant total des souscriptions effectuées lors de cette campagne s'élève à : - Bon d'État à 5 ans - ISIN BE3871285156 : 36 206...

Les plus populaires

spot_img

Archives

أفكار حول التربية الدينية للأطفال [1]

المؤلف: متروبوليت أنطوني سوروز أنا متأكد تمامًا من أن أي شخص يفهمهم ويمكنه أن ينقل إيمانه إليهم يمكنه التعامل مع الأطفال - ليس فقط المعرفة...

Un an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

Il ya un an, du 4 au 6 décembre 2021, le Souverain pontife argentin était en voyage apostolique en terre hellène. Il s’agissait...

Les ambitions de la Belgique pour la COP Biodiversité

Les enjeux A Montréal, 196 pays discuteront d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité (Global Biodiversity Framework) rassemblant les actions transformatrices à mettre en...