0.7 C
Bruxelles
vendredi, décembre 9, 2022
AccueilACTUALITEDECLARATION DU FORUM DE LA SOCIETE CIVILE AFRICAINE POUR LA DEMOCRATIE ...

DECLARATION DU FORUM DE LA SOCIETE CIVILE AFRICAINE POUR LA DEMOCRATIE SUR LA SITUATION SOCIO-POLITIQUE PRECAIRE AU TCHAD SUITE AU DECES DU PRESIDENT IDRISS DEBY ITNO

-

Le Forum de la Société Civile Africaine pour la Démocratie (FOCAD) a appris avec une vive consternation, le décès du Président de la République du Tchad, Son excellence Idriss DEBY ITNO, survenu le 20 avril 2021 au cours d’un échange de tirs avec des rebelles à la frontière avec le Niger.

Le FOCAD, à travers son Comité Exécutif ainsi que l’ensemble des Organisations de la Société Civile Africaine, membres de cette plate-forme, manifeste sa profonde compassion à l’endroit de la famille du défunt et du peuple tchadien ; 

Il rend par ailleurs un hommage mérité au combattant acharné contre le terrorisme et l’extrémisme violent autant dans le bassin du lac Tchad que dans l’ensemble du Sahel, qu’était l’illustre disparu.

Le FOCAD tient cependant à manifester sa vive inquiétude quant à l’avenir immédiat du Tchad, au regard de l’option exclusivement militaire retenue pour la gestion de la succession du défunt Chef de l’Etat. En effet, en violation des principes universels de démocratie, au lieu de la mise en place d’une transition constitutionnelle telle que prévue par la loi fondamentale, c’est un Conseil Militaire de Transition, de surcroît dirigé par un jeune général de corps d’armée, fils du défunt, qui a pris le pouvoir avec l’aval apparent de certaines forces vives du pays et de la Communauté internationale.

Le FOCAD s’insurge contre de telles pratiques antidémocratiques marquées notamment par la dissolution immédiate des institutions républicaines à l’instar de ce qui est souvent observé en situation de coup d’état ;

Mais la situation de guerre née de l’offensive des rebelles du FACT recommande d’apprécier à leur juste valeur les mesures transitoires prises en toute urgence et qui ont pour vocation de préserver, au principal, la stabilité et l’intégrité du territoire tchadien. 

Par conséquent, le FOCAD invite l’ensemble des acteurs politiques et de la Société civile de ce grand pays à un dialogue inclusif, franc et sincère dans le but d’organiser de la meilleure des manières un retour imminent à l’ordre constitutionnel ;

Le FOCAD appelle l’attention de la Communauté Internationale à œuvrer à un retour immédiat à une paix durable au Tchad. Car, la situation en cours dans ce pays, si elle n’est pas suffisamment encadrée, peut entraîner l’embrasement de la sous-région du fait d’un possible regain du terrorisme dans le bassin du Lac Tchad et même dans l’ensemble du Sahel.

Le FOCAD, recommande par ailleurs aux nouvelles autorités, de promouvoir avec plus d’entrain les libertés individuelles et fondamentales à l’endroit de leurs concitoyens, la bonne gouvernance dans la gestion de la chose publique et enfin d’assurer le développement durable, gage de la cohésion sociale et la concorde nationale

Le FOCAD fonde l’espoir qu’au terme de cette transition qu’il souhaite pacifique, seront organisées des élections sincères, libres et transparentes pouvant aider à l’émergence d’une nouvelle classe politique, friande de valeurs démocratiques et de respect des droits humains mais surtout allergiques à certaines pratiques telles que « le syndrome du 3e mandat », la corruption, le népotisme, la gestion clanique du pouvoir… 

Le FOCAD implore le Tout-puissant de jeter son regard miséricordieux sur le peuple frère de la république du Tchad au moment où ce pays traverse, une fois de plus et une fois de trop, des moments difficiles de son histoire.

En conclusion, le FOCAD tient à rappeler aussi bien aux acteurs politiques tchadiens qu’à ceux de l’ensemble du continent africain, que la démocratie, les droits humains et l’État de droit ne constituent guère une option. Ils sont cependant la meilleure solution à court, moyen et long terme pour l’épanouissement politique, économique, social et culturel des peuples. 

                          Fait à Bruxelles le 26 avril 2021 

                                        Le président 

Lahcen HAMMOUCH

LATEST POSTS

Les pays ont maintenu la ligne contre les cas et les décès dus au paludisme en 2021: rapport de l’OMS

risques, renforcer la résilience et accélérer la recherche, il y a toutes les raisons de rêver d’un avenir sans paludisme ». Moustiquaires salvatrices En 2020,...

Première Journée du Steward de football

Quiconque a déjà assisté à un match de football dans un stade ou en a regardé un à la télévision a déjà vu un steward...

EUTHANASIE – Chiffres des années 2020-2021 – 10e rapport aux Chambres législatives

Les affections à l’origine des euthanasies étaient des tumeurs (cancers) (63,4%), une combinaison de plusieurs affections chroniques réfractaires (polypathologies), (17,5%), des maladies du système nerveux...

Les plus populaires

spot_img

Archives

قطر: في ظل كأس العالم لكرة القدم ، قضية منسية: وضع المسيحيين

في ظل كأس العالم لكرة القدم في قطر ، تم سماع أصوات غير المسلمين والاستماع إليها في البرلمان الأوروبي في مؤتمر نظمه النائب الهولندي...

Les pays ont maintenu la ligne contre les cas et les décès dus au paludisme en 2021: rapport de l’OMS

risques, renforcer la résilience et accélérer la recherche, il y a toutes les raisons de rêver d’un avenir sans paludisme ». Moustiquaires salvatrices En...

Première Journée du Steward de football

Quiconque a déjà assisté à un match de football dans un stade ou en a regardé un à la télévision a déjà vu un...