7.1 C
Bruxelles
dimanche, novembre 27, 2022
AccueilACTUALITELe général Mohamed Hamdan pressenti pour la présidence du Soudan

Le général Mohamed Hamdan pressenti pour la présidence du Soudan

-

Qui est le général Hamdan ?

Le 13 avril 2019, le Lieutenant-Général Mohamed Hamdan Dagalo, dit « Hemedti », a été promu au grade de Premier Lieutenant-Général, et a été nommé Vice-Président du Conseil Militaire de Transition dirigé par le Lieutenant-Général Abdel Fattah Al- Burhan, suite au limogeage du président soudanais Omar Al-Bashir le 11 avril/avril. Cela s’est produit quelques heures après que Hemedti ait annoncé son refus de participer au conseil, « jusqu’à ce que les exigences du peuple soient satisfaites et commencées ».

Le 20 août de la même année, le Conseil souverain a été formé pour diriger la période de transition pour une période de 39 mois, qui se composait de 11 membres – six civils et cinq militaires. Hemedti est devenu le premier vice-président du conseil, qui était également dirigé par Al-Burhan

9 Soudanais tués lors des manifestations du « 30 millions de juin » contre le coup d’État

Depuis le putsch militaire du 25 octobre 2021 , les opposants au putsch du commandant de l’armée ont poursuivi un mouvement révolutionnaire qui prend de multiples formes entre manifestations, vigiles, grèves du travail et désobéissance civile dans les premiers jours du putsch.

Depuis quelques jours, les forces de sécurité tentent de disperser les manifestants à l’aide de canons à eau et de grenades lacrymogènes.

Au moins 114 personnes ont été tuées lors des manifestations populaires et environ 5 000 personnes ont été blessées.
Le vice-président du Conseil de souveraineté, Mohamed Hamdan Dagalo , a déclaré dimanche que le pays connaît des situations sans précédent qui se sont produites en raison de l’absence d’un esprit patriotique sincère, affligeant la sécurité et la stabilité du pays, et menaçant clairement notre existence et notre unité, alors il est inutile de pleurer et de regretter une patrie que nous avons perdue entre nos mains.

Hamdan Dagalo s’exprimait depuis la ville d’El Fasher, capitale de l’État du Nord-Darfour, lors de la cérémonie de remise des diplômes des anciens membres des mouvements rebelles armés et de leur intégration dans une force conjointe avec l’armée et la police soudanaises pour protéger les civils au Darfour.

Le vice-président du Conseil de souveraineté a évoqué les conflits tribaux qui ont éclaté récemment, lors d’une cérémonie retransmise par la télévision officielle soudanaise, soulignant que « ce qui se passe au Darfour en termes de chaos doit être traité par ces forces diplômées ».

Il a dit : « Si nous devons faire la guerre pour la paix, nous le ferons.

Dagalo a accusé certaines « mains tremblantes » de chercher à « empoisonner l’atmosphère de paix au Darfour » en utilisant des méthodes de sédition et d’incitation entre les communautés dans le but de les entraîner vers des combats et des conflits, profitant de l’inaction de l’État et de sa préoccupation pour d’autres problèmes. qui ne sont pas plus importants que ce qui se passe au Darfour, et que la main de l’État est toujours capable de les atteindre et de les affronter.

Il a souligné le pouvoir de la loi d’arrêter le chaos, d’imposer le prestige de l’État et de ne pas compromettre la sécurité et la sûreté des citoyens victimes de la cupidité des marchands de guerre, et pour un programme interne et externe qui travaille à détruire l’unité du Soudan.

Dagalo a invité tous les Soudanais, en particulier les jeunes, à s’asseoir à la table de dialogue pour discuter des questions nationales avec honnêteté et transparence, loin des ambitions partisanes étroites afin de parvenir à un projet national à court et à long terme qui assure la stabilité et garantit un avenir sûr pour les personnes.

Il a averti que les Soudanais n’ont pas le temps et qu’il n’y a pas d’autres options pour garantir la stabilité et la paix du pays, à l’exception d’une troisième voie, qui est l’accord national global qui n’exclut personne.

Il a affirmé son soutien au dialogue qui aboutit à un consensus national pour achever la période de transition, conduisant à des élections libres. Il a également affirmé son soutien aux efforts du mécanisme tripartite pour faciliter le dialogue entre les parties soudanaises.

Aujourd’hui, le nombre de diplômés des Forces de protection civile a atteint 2 000, sur un total de 20 000 stipulé dans l’accord de paix entre le gouvernement et les mouvements de lutte armée.

 

Le vice-président du Conseil souverain de transition du Soudan a déclaré que son pays souffrait d’un isolement international depuis plus de 27 ans en raison de son inscription sur la liste américaine du terrorisme.

Il a souligné que Khartoum recherche « la réconciliation avec le monde », notant en même temps que « la suppression du nom du Soudan de la liste du terrorisme et l’établissement d’une relation avec Israël sont deux questions distinctes », et que son pays n’a pas été soumis au Chantage américain sur les relations avec Tel-Aviv.

Le Soudan avait annoncé officiellement et depuis 2020 qu’il avait pris avec Israël une décision de mettre fin à l’état d’hostilité et de normaliser les relations entre les deux pays .

 

 

 

L. HAMMOUCH

 

LATEST POSTS

Travailleurs salariés : élargissement de l’activité rémunérée autorisée avec une pension de survie

Le projet d’arrêté royal vise à augmenter les limites de l’activité autorisée pour les bénéficiaires (de moins de 65 ans) d’une ou plusieurs pensions de...

Accord de coopération sur le partage des objectifs belges climat et énergie

Ce projet d'accord de coopération règle les éléments suivants : 1. La répartition des revenus issus de la mise aux enchères des droits d’émission pour les...

Contribution de solidarité temporaire à charge du secteur pétrolier – Deuxième lecture

Faisant suite à la hausse des prix du pétrole brut et des produits pétroliers, qui a permis aux sociétés pétrolières de réaliser un chiffre d’affaires...

Les plus populaires

spot_img

Archives

Biodiversité : l’Etat fédéral passe à l’action

Biodiversité - Reverduriser les zones urbaines et périurbaines fait partie des grands objectifs de la Belgian Biodiversity Alliance, cette initiative nationale lancée fin octobre...

La nouvelle mousse à base de nanotubes de carbone promet une protection supérieure contre les commotions cérébrales

Développée par les ingénieurs de l’Université du Wisconsin à Madison, une mousse légère et ultra-absorbante pourrait considérablement améliorer les casques conçus pour protéger les...