1.6 C
Bruxelles
samedi, décembre 3, 2022
AccueilACTUALITESociétéPaul Haggis, scénariste et réalisateur de Crash, condamné pour viol – 7,5...

Paul Haggis, scénariste et réalisateur de Crash, condamné pour viol – 7,5 Million Dollar Baby

-

Paul Haggis condamné – « Le mouvement Me Too a encouragé de nombreuses femmes à dénoncer des cas d’abus sexuels survenus dans le passé et restés impunis. Dans le feu de l’action, une agente publicitaire a dénoncé le cinéaste canadien Paul Haggins pour abus et viol dans l’appartement du scénariste et réalisateur à Manhattan (New York) en 2013. Ce jeudi, un jury l’a déclaré coupable et l’a condamné à verser à la victime un minimum de 7,5 millions de dollars », écrit Jiménez.

Le journaliste d’El Pais précise qu’ »en raison du temps qui s’est écoulé, dans de nombreux cas d’abus et de viols, il n’y avait pas de preuves concluantes pour soutenir une accusation pénale. Dans certains cas, comme ici, les victimes ont opté pour une procédure civile. Haggis, 69 ans, doit verser les 7,5 millions de dollars à Haleigh Breest, 36 ans, qui avait 26 ans à l’époque, à titre de compensation. En outre, le jury fixera à une date ultérieure un montant supplémentaire pour les dommages-intérêts punitifs.

Haleigh a déposé sa plainte en décembre 2017 par le biais d’un procès civil devant un tribunal de New York. Quatre autres femmes qui ont également participé au procès ont déclaré au jury que Haggis avait également abusé d’elles à des degrés divers, dont une qui a dit avoir été violée par le scénariste dans les années 1990.

Plus récemment, selon les médias italiens, il a été arrêté en juin dernier dans le sud de l’Italie où il a été accusé d’avoir abusé sexuellement d’une femme pendant deux jours. Les autorités italiennes l’ont retenu dans un hôtel pendant deux semaines jusqu’à ce qu’un juge l’autorise à partir. Cette enquête est toujours en cours.

Comme le rapporte le Huffington Post, « le procès s’est déroulé pendant trois semaines à la Cour suprême de Manhattan, cinq ans après que Breest a déposé sa plainte, et le jury a décidé aujourd’hui à l’unanimité que le scénariste et producteur de Million Dollar Baby est coupable d’avoir abusé de la femme ».

Le jury, composé de deux femmes et de quatre hommes, a estimé après délibérations que Haggis avait commis trois crimes : un viol au premier degré, un abus sexuel et un troisième acte sexuel criminel.

Les conséquences du verdict sont d’ordre financier, puisqu’il s’agit d’une affaire civile et non pénale. Outre la somme en millions de dollars accordée à la victime, qui a été déterminée aujourd’hui, une autre somme doit encore être décidée au titre des dommages et intérêts, qui sera probablement annoncée lundi.

Paul Haggis
Canadian Film Centre, CC BY 2.0 , via Wikimedia Commons

Messages

Selon son témoignage au tribunal, la femme l’avait averti : « Pour ta gouverne, je ne dormirai pas ce soir à Soho », l’endroit où se trouvait l’appartement. Mais une fois sur place, cependant, Haggis s’est comporté violemment, l’embrassant, arrachant ses bas, la forçant à pratiquer une fellation et la violant. Elle s’est ensuite endormie et s’est réveillée le lendemain matin, écrit Miguel Jiménez dans son article pour El País.

Le jury a accordé de la crédibilité au récit de la victime avec le vote de cinq de ses six membres. Pendant le procès, les communications après le jour du viol ont été montrées. Haleigh a écrit à un ami que le cinéaste avait été « dur et agressif », même si elle restait dans le déni. « Je pensais qu’il allait juste me ramener à la maison. Quelle naïveté », a-t-elle écrit à un ami.

Haggis a nié les allégations, a déclaré que la relation était consensuelle, a accusé Breest d’exiger de l’argent en échange de leur sortie et il l’a poursuivie en justice, bien que son affaire ait été rejetée. Il a également soutenu la théorie de la conspiration, digne d’un scénario hollywoodien, selon laquelle tout cela était (avec le soutien de son amie anti-scientologie Leah Remini) une conspiration de l’Église de Scientologie pour se venger de son départ de l’Église. Le cinéaste a cependant montré des contradictions et des changements de version. Il a d’abord dit qu’il n’avait pas eu de relations sexuelles avec l’agente publicistaire, puis qu’il ne se souvenait pas d’avoir eu des relations sexuelles avec elle, et enfin qu’elle était « passionnée » au lit.

Le réalisateur a même reconnu au procès que lorsqu’il l’a embrassée, elle a dit « Non, je ne devrais pas ». Mais la plaignante a livré un témoignage sévère dans lequel elle a dit s’être sentie comme un « animal piégé » lorsque le réalisateur l’a conduite à son appartement de Soho au lieu d’un bar et qu’elle a essayé d’échapper à l’homme, qui l’aurait forcée à lui faire une fellation avant de la violer, rapporte le Huffington Post.

Publie par Europa Hoy.

LATEST POSTS

Zakia Khattabi souhaite interdire les exportations belges de pesticides dont l’usage est interdit sur le territoire européen

En cette journée mondiale sans pesticides, commémorant l’une des plus grandes catastrophes industrielles au monde où une fuite de gaz de pesticide a tué des...

Inauguration d’une nouvelle prison durable à Termonde

Vincent Van Quickenborne, vice-Premier ministre et ministre de la Justice et de la Mer du Nord :« L’ouverture de la nouvelle prison signifie que le...

Augmentation des subventions des coupoles d’associations de patients

L’augmentation de la subvention annuelle structurelle de la VPP et de la LUSS par l’INAMI, à partir de l’année d’exploitation 2023, vise à leur permettre...

Les plus populaires

spot_img

Archives

Zakia Khattabi souhaite interdire les exportations belges de pesticides dont l’usage est interdit sur le territoire européen

En cette journée mondiale sans pesticides, commémorant l’une des plus grandes catastrophes industrielles au monde où une fuite de gaz de pesticide a tué...

أنشأت Google مركزًا على الإنترنت للثقافة الأوكرانية

تسبب الحرب في أوكرانيا الكثير من الضرر للبلد بأكمله ، بما في ذلك المؤسسات الثقافية مثل المتاحف والمكتبات والمعارض وما إلى ذلك. في محاولة...

Inauguration d’une nouvelle prison durable à Termonde

Vincent Van Quickenborne, vice-Premier ministre et ministre de la Justice et de la Mer du Nord :« L’ouverture de la nouvelle prison signifie que...