-2.4 C
Bruxelles
mardi, février 7, 2023
AccueilACTUALITEInauguration d’une nouvelle prison durable à Termonde

Inauguration d’une nouvelle prison durable à Termonde

-

Vincent Van Quickenborne, vice-Premier ministre et ministre de la Justice et de la Mer du Nord :
« L’ouverture de la nouvelle prison signifie que le personnel et les détenus ont enfin une infrastructure moderne et décente dans laquelle travailler et séjourner. Termonde est la première prison de Flandre à employer des accompagnateurs de détention, afin que les détenus soient accompagnés dès le premier jour dans leur trajet vers une réinsertion réussie dans la société. Nous commencerons le transfert des détenus en février. Vu la pénurie sur le marché du travail, il n’a pas été évident de trouver suffisamment de personnel pour pouvoir ouvrir la nouvelle prison et l’utiliser à pleine capacité. Cependant, la procédure de recrutement accélérée nous a permis de recruter 39 personnes pendant le jobday notamment. Nous attendons également encore quelque 80 entrées en service dans les prochaines semaines. Concernant l’ancienne prison, nous allons d’abord la rénover puis la garder ouverte plus longtemps, à titre de mesure contre la surpopulation dans les prisons. Nous cherchons encore du personnel supplémentaire à cette fin également. Si vous souhaitez travailler dans une prison, vous pouvez consulter www.travailleralajustice.be. »

Mathieu Michel, secrétaire d’État à la Digitalisation, chargé de la Simplification administrative, de la Protection de la vie privée et de la Régie des Bâtiments, adjoint au Premier ministre :
« Nous faisons passer l’infrastructure pénitentiaire de Termonde du 19e au 21e siècle. Après la nouvelle prison de Haren, nous ouvrons aujourd’hui celle de Termonde. La Régie des Bâtiments contribue en outre à une vision humaine et moderne de la détention et crée des conditions optimales tant pour les détenus que pour le personnel de la prison. Dans ce nouveau complexe, les détenus sont préparés au mieux à leur réinsertion dans la société, avec des locaux et des ateliers pour travailler, des formations à suivre ou des activités à organiser. Ceci réduira le taux de récidive et contribuera à supprimer la surpopulation carcérale d’ici 2030. La prison est durable et peu énergivore, avec au total 774 panneaux solaires sur les toits. »

Sebald van Royen, administrateur du consortium Poort van Dendermonde : 
« Pour Invesis et ses partenaires BAM Interbuild et BAM fm, cette prison est un ajout logique et intéressant à leur portefeuille constitué de plusieurs prisons en Belgique (Beveren), en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas. Après le retard initial en raison des procédures, le consortium « Poort van Dendermonde » s’est attaqué assidûment à la construction et a réalisé une prison moderne à l’aspect humain. La construction, l’entretien et la gestion sont coordonnés étroitement au sein du consortium, de sorte que le SPF Justice et la Régie des Bâtiments puissent accomplir une exploitation optimale. Nous sommes fiers de la qualité de la prison réalisée et nous concentrerons sur la continuité de la bonne collaboration avec toutes les parties impliquées dans la phase opérationnelle des 25 prochaines années. »

Caroline Criel, chef d’établissement de la prison de Termonde :
« Outre dans la prison de Haren, des accompagnateurs de détention et des assistants de sécurité seront également employés pour la première fois à Termonde. Ils pourront se spécialiser dans le professionnalisme et les missions spécifiques de ces nouveaux profils. La technologie présente comme les plus de 680 caméras qui pallient partiellement la surveillance statique, les visites virtuelles ou les sanitaires dans la cellule qui réduiront le nombre de mouvements leur offriront également le temps et l’espace pour s’investir dans le contact interpersonnel et maintenir de l’empathie. Ils soutiendront et favoriseront ensemble la nouvelle culture de détention. Tous ces éléments promouvront le déroulement de la détention, la préparation au reclassement et la réussite de la réinsertion. »

Piet Buyse, bourgmestre de Termonde :
« Pour une cité judiciaire comme Termonde, il n’est pas seulement important d’avoir des tribunaux, un parquet et une maison de justice sur son territoire. Une prison en fait également partie depuis des siècles. Je suis très content que ce nouvel édifice, tant attendu, permettra de meilleures conditions de travail et de vie. C’est donc également une bonne nouvelle pour les détenus, mais aussi pour les centaines de concitoyens qui y ont un emploi directement ou via des fournisseurs. »

Lien de la source

LATEST POSTS

Un nouveau colorant fluorescent peut éclairer le cerveau

Le colorant à petites molécules NIR-II développé par le laboratoire du chimiste de l'Université Rice Han Xiao est présenté sur la couverture du numéro du...

Purtroppo, sì – Malheureusement, oui

« Purtroppo, sì. » « Malheureusement, oui. », ce sont les mots utilisés par la Ministre italienne de la Famille et de l'Egalité des Chances,...

Les déplacements domicile-travail : le vélo continue son ascension avec +80 % en 16 ans

Entre la dernière édition de l’enquête en 2017 et cette nouvelle en 2021, les effets des mesures sanitaires liées au coronavirus se font ressentir sur...
spot_img

Autres articles d'interest

spot_img