0.2 C
Bruxelles
mardi, février 7, 2023
AccueilACTUALITEUn an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

Un an après la venue du Pape, «un œcuménisme prêté» en Grèce

-

Il ya un an, du 4 au 6 décembre 2021, le Souverain pontife argentin était en voyage apostolique en terre hellène. Il s’agissait de la première visite d’un Pape en Grèce depuis deux décennies.

Delphine Allaire – Marseille, France

Il ya un jour pour jour, le Pape François s’envolait pour la Grèce pour son 35e voyage apostolique. Le 5 décembre 2021, l’évêque de Rome était à Lesbos pour un moment fort aux cotés des réfugiés, avant de rejoindre d’où il rencontrait Hiéronyme II, archevêque orthodoxe de la capitale grecque et de toute la Grèce.

Un voyage à connotation évidente œcuménique, durant lequel le Pape a souligné les racines communes unissant catholiques et orthodoxes dans ce pays où l’Église romaine compte environ 40 000 fidèles grecs de naissance, sans compter les fidèles immigrants.

Un an après, quels fruits ?

Le Pape avait ainsi expliqué comment lui était venu ce projet de pèlerinage en Grèce. «En priant devant les trophées de l’Église de Rome, que sont les tombeaux des Apôtres et des martyrs, je me suis senti poussé à venir ici en pèlerin, avec beaucoup de respect et d’humilité, pour renouvelée cette communion apostolique et nourrir la charité fraternelle »affirmait l’évêque de Rome rencontrant Hiéronyme II.

Avec une année de recul, Mgr Théodore Kodidis, archevêque catholique d’Athènes et administrateur apostolique de Rhodes, évoque les fruits semés et représentent après ce voyage apostolique.

Mgr Théodore Kodidis, archevêque catholique d’Athènes

Mgr Kodidis, venu en France du 2 au 4 décembre pour participer au congrès mondial de l’éducation catholique à Marseille (OIEC), constate une évolution de la société grecque sur la perception de l’Église catholique depuis cette visite apostolique. Un voyage qui, déjà, s’est déroulé calmement, comme prévu, contrairement au climat tendu lors de la visite de Jean-Paul II en 2001, rappelle l’archevêque athénien, évoquant «un œcuménisme prêté », mais patent et important, surtout dans le champ éducatif où les huit écoles catholiques de Grèce sont fournies par 8 000 élèves et enseignants majoritairement orthodoxes.

« La venue du Pape était importante pour donner l’image d’une Église catholique, pas du tout dans la phase d’extension, d’agression ; aucune image d’impérialisme religieux ou ecclésiastique, au contraire, celle d’une Église attentive aux pauvres, de rencontres, d’intérêt pour les réfugiés qui se trouvent sur le territoire grec», souligne aussi la théologien jésuite, assurant que «la présence et la parole du Pape François » ont aidé à changer l’image de l’Église catholique dans l’imaginaire collectif grec.

Lien de Etoile d’Europe publié le 2022-12-05 12:00:00

LATEST POSTS

Un nouveau colorant fluorescent peut éclairer le cerveau

Le colorant à petites molécules NIR-II développé par le laboratoire du chimiste de l'Université Rice Han Xiao est présenté sur la couverture du numéro du...

Purtroppo, sì – Malheureusement, oui

« Purtroppo, sì. » « Malheureusement, oui. », ce sont les mots utilisés par la Ministre italienne de la Famille et de l'Egalité des Chances,...

Les déplacements domicile-travail : le vélo continue son ascension avec +80 % en 16 ans

Entre la dernière édition de l’enquête en 2017 et cette nouvelle en 2021, les effets des mesures sanitaires liées au coronavirus se font ressentir sur...
spot_img

Autres articles d'interest

spot_img