12.8 C
Bruxelles
jeudi, juin 20, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELA CONSTRUCTION DE SYSTÈMES DE SANTÉ RÉSILIENTS EST LA CLÉ POUR LA...

LA CONSTRUCTION DE SYSTÈMES DE SANTÉ RÉSILIENTS EST LA CLÉ POUR LA FOURNITURE DE SERVICES DE SANTÉ ABORDABLES ET ESSENTIELS À TOUS LES LIBÉRIENS — JOURNÉE CSU 2022.

Publié le

12 décembre 2022, Monrovia : Le Libéria s’est joint à la communauté mondiale pour commémorer la Journée de la couverture sanitaire universelle (CSU) sous le thème – Construire le Libéria que nous voulons : un avenir sain pour tous. Point culminant de cet événement important, le pays a lancé sept documents politiques et stratégiques en matière de santé pour démontrer que la santé et le bien-être sont une priorité essentielle pour le développement du Libéria. La journée a commencé par une marche de solidarité du Complexe Ministériel au Ministère de la Santé. Lors de l’événement officiel qui s’est tenu dans la salle de conférence du ministère de la Santé, le vice-ministre de la Santé, Norwu Howard, a appelé la nation à imaginer un Libéria où chacun joue un rôle pour faire de la santé pour tous une réalité.

« Imaginez un Libéria où un environnement favorable existe avec les bonnes politiques en place pour garantir que tous les Libériens ont accès aux services de santé dont ils ont besoin, quand et où ils en ont besoin, sans difficultés financières, des soins préventifs au traitement et à la réadaptation aux soins palliatifs – c’est ce qu’est la couverture maladie universelle. »a déclaré le ministre Howard.

D’autres parties prenantes, dont l’UNICEF et l’USAID, ont fait écho à la nécessité d’améliorer les systèmes de santé du Libéria afin que toutes les personnes et toutes les communautés aient accès aux services de soins de santé essentiels quand et où elles en ont besoin sans subir de difficultés financières. Il s’agit d’un ensemble de mesures préventives, de promotion de la santé et de traitement tout au long de la vie.

Le Dr Clement Peter, représentant de l’OMS au Libéria, qui était l’orateur principal, a rappelé à l’auditoire que la pandémie de COVID-19 a rappelé à l’humanité que la santé et le bien-être sont au cœur de la paix, du développement et de la prospérité, et que la levée sortir de la pauvreté est essentiel pour promouvoir le bien-être des communautés et des familles et prévenir les crises de santé publique.

« Nous vivons dans un monde où au moins la moitié de la population ne reçoit pas les services de santé dont elle a besoin ; environ 100 millions de personnes chaque année sont poussées dans la pauvreté en raison des dépenses de santé à la charge des patients ; près de 930 millions dépensent 10 % des revenus de leur ménage sur les soins de santé ; et la situation au Libéria n’est pas différente, et la pandémie n’a fait que gonfler la réalité. Ces chiffres sont choquants et nécessitent une action urgente si nous voulons construire le monde et le Libéria que nous voulons », dit le docteur Clément.

« Les données avant la pandémie de COVID-19 au Libéria montrent que l’accès aux services de santé à moins de 5 km de marche était d’environ 71 %, dont 53 % représentaient des dépenses personnelles. Seuls 3,8 % de la population ont une forme d’assurance maladie, 45 % des femmes ont des problèmes d’accès aux soins de santé lorsqu’elles sont malades, en raison du manque d’argent et de longues distances à pied. Tout en reconnaissant les défis influencés par la pandémie de COVID-19, il est temps de construire des systèmes de santé résilients, qui seront le moteur pour fournir des services de santé abordables et essentiels pour tous les Libériens », dit le Dr Clément.

Il a félicité le gouvernement du Libéria pour avoir fait preuve d’un engagement inébranlable en faveur de la réalisation de la CSU alors que le pays lançait des politiques clés et des instruments stratégiques de santé en l’honneur de cette journée.

Dans sa conclusion, le Dr Peter a appelé les dirigeants politiques à investir plus intelligemment dans la santé et a encouragé les partenaires et les parties prenantes à s’engager en faveur de la couverture sanitaire universelle d’ici 2030 – avec l’accès aux services de santé, la protection contre les risques financiers, l’équité et des soins de santé de qualité comme piliers clés. sur la voie de la santé pour tous les Libériens et le Libéria que nous voulons.

« L’équité est essentielle pour parvenir à la santé pour tous, et les systèmes de santé doivent fonctionner pour tous les Libériens, quel que soit leur lieu de résidence ou leur statut social ou économique ; que vous viviez à Rivergee, Grand Cape Mount, Rivercess, Sinoe ou Nimba, vous avez le droit à des soins de santé abordables et de qualité. La protection financière est essentielle « , a souligné le Dr Peter.

L’événement en salle a culminé lorsque le ministre de la Santé par intérim, Norwu Howard, a lancé les documents politiques et stratégiques suivants ; Politique nationale de santé 2022-2031, Plan stratégique du secteur de la santé (Feuille de route CSU) 2022-2026, Paquet essentiel de services de santé II 2022-2026, Paquet essentiel pour la couverture sanitaire universelle 2022, Stratégie de soins de maternité respectueux 2023-2027, Politique nationale sur les soins médicaux Oxygène 2022-2031, Directives cliniques nationales pour l’hypoxie et l’oxygénothérapie 2022.

Chaque année, le 12 décembre, la Journée de la CSU est célébrée comme un moment pour encourager les décideurs à investir plus judicieusement et à aller de l’avant avec des initiatives visant à atteindre « Santé pour tous ». Le thème de cette année met l’accent sur la nécessité de l’équité, de la confiance, d’un environnement sain, des investissements et de la responsabilité pour le développement de systèmes de santé efficaces. Cependant, il existe des disparités dans la prestation de services et les difficultés financières à travers le monde, en particulier dans les communautés vulnérables et difficiles à atteindre. La célébration de la Journée de la couverture sanitaire universelle donne le coup d’envoi de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la CSU en 2023 et du 75e anniversaire de l’OMS pour faire de la santé pour tous une réalité.

Lorsque les objectifs de développement durable (ODD) 2030 ont été approuvés par les États membres en 2015, la réalisation de la CSU était l’un de leurs principaux engagements. Les pays ont réaffirmé que la santé est une condition préalable, un résultat et un indicateur des composantes sociales, économiques et environnementales du développement durable. D’ici 2025, la CSU devrait bénéficier à 1 milliard de personnes supplémentaires, et le treizième programme général de travail de l’OMS vise également à protéger 1 milliard de personnes supplémentaires contre les urgences sanitaires et à améliorer la santé et le bien-être d’1 milliard de personnes supplémentaires.

Lien de Etoile d’Europe publié le 2022-12-14 15:09:48

Publicité
spot_img

Autres articles

Dix prisonnières iraniennes publient une déclaration à l’occasion du premier anniversaire de #OurStoryIsOne

GENÈVE—18 juin 2024— Dans un contexte émouvant déclaration, 10 femmes iraniennes emprisonnées dans la...

Le compte à rebours pour la ratification du Traité sur la haute mer commence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / Alliance pour la Haute Mer / Les Nations se préparent...

Création d’une ASBL pour la restauration du Pavillon chinois à Laeken

C’est à l’architecte français Alexandre Marcel que l’on doit une partie de cette construction...

Lois clés auxquelles le nouveau Parlement européen devra s’attaquer

Maintenant que les élections au Parlement européen se sont terminées du 6 au 9...

autres articles

Dix prisonnières iraniennes publient une déclaration à l’occasion du premier anniversaire de #OurStoryIsOne

GENÈVE—18 juin 2024— Dans un contexte émouvant déclaration, 10 femmes iraniennes emprisonnées dans la...

Le compte à rebours pour la ratification du Traité sur la haute mer commence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE / Alliance pour la Haute Mer / Les Nations se préparent...

Création d’une ASBL pour la restauration du Pavillon chinois à Laeken

C’est à l’architecte français Alexandre Marcel que l’on doit une partie de cette construction...