5.4 C
Bruxelles
jeudi, janvier 26, 2023
AccueilACTUALITEDeuxième journée d'enseignement de Sa Sainteté le Dalaï Lama à Bodhgaya

Deuxième journée d’enseignement de Sa Sainteté le Dalaï Lama à Bodhgaya

-


Bodhgaya — Ce matin, Sa Sainteté le Dalaï Lama est retourné au terrain de Kalachakra pour une deuxième série d’enseignements. Le terrain, rempli à pleine capacité, était bondé de 50 000 personnes tandis qu’il y en avait 15 000 autres à l’extérieur qui suivaient les débats sur de grands écrans. Sur ces 65 000 personnes, 3 000 étaient des étrangers de 80 pays.

Après avoir salué la foule et salué les principaux lamas, Sa Sainteté prit place sur le trône. Un groupe d’enfants, élèves de l’école Root Institute, s’est assis devant lui et a récité avec ferveur le « Soutra du cœur » en sanskrit. Pendant ce temps, Ratö Khensur, Nicholas Vreeland, a présenté à Sa Sainteté le premier exemplaire d’un livre récemment publié qui contient la biographie spirituelle de Sa Sainteté composée par feu Ratö Khyongla Rinpoché.

Ensuite, huit représentants – cinq du Japon et un d’Autriche, d’Israël et des États-Unis – du projet « Flamme de l’espoir » ont présenté une lanterne à Sa Sainteté, dont la flamme avait été allumée par la flamme de la paix à Hiroshima. « Flame of Hope » souhaite changer le monde en allumant l’étincelle d’espoir pour la paix dans le cœur des enfants. Travaillant main dans la main avec des chefs spirituels et d’autres personnes concernées, Flame of Hope vise à répandre ce souhait dans le monde entier. Leur slogan est Une Terre—Une Prière—Une Flamme.

Après que le thé et le pain aient été distribués, bénis en étant offerts aux Trois Joyaux, et savourés, Sa Sainteté a parlé.

Des représentants du projet ‘Flame of Hope’ posant pour une photo avec Sa Sainteté le Dalaï Lama après lui avoir présenté une lanterne qui avait été allumée par la flamme de la paix à Hiroshima le deuxième jour des enseignements à Bodhgaya, Bihar, Inde en décembre 30, 2022. Photo de Tenzin Choejor

« Aujourd’hui, nous avons une deuxième occasion de tenir un discours dans ce lieu sacré, ce qui est des plus heureux. Bouddha Shakyamouni est venu, a marché sur cette terre et y a atteint l’illumination.

« J’ai reçu cette flamme d’Hiroshima, qui a été le premier endroit sur lequel une bombe atomique a été larguée et où tant de personnes ont péri. J’y suis allé, j’ai entendu parler de ceux qui sont morts et j’ai rencontré des survivants dont la santé était fragile. En pensant à eux tous, je me sentais immensément triste. J’ai pensé à quel point ce serait bien si le monde était exempt d’armes nucléaires, ce pour quoi j’ai profondément prié.

«Même maintenant, la guerre continue et les armes sont utilisées par un camp contre d’autres. Bien que les armes nucléaires n’aient pas été employées depuis le bombardement du Japon, trop de pays souhaitent en posséder. Aujourd’hui, dans ce lieu sacré de Vajra-asana, nous avons ici une flamme d’espoir et une occasion de prier pour une paix durable dans le monde.

« Il n’y a peut-être pas de danger immédiat d’éclatement d’une guerre plus large, mais nous sommes tous confrontés à la menace de la pandémie de Covid. Il s’agit d’un risque sérieux et nous devons tous prier pour que la pandémie s’atténue. En tant qu’êtres humains, nous sommes tous soumis aux souffrances de la naissance, de la vieillesse, de la maladie et de la mort. Prions ensemble pour qu’en ce qui concerne la pandémie, nous puissions bientôt trouver un soulagement.

Sa Sainteté a conduit la congrégation à réciter ensemble les mantras d’Avalokiteshvara et d’Arya Tara pendant plusieurs minutes. Il a fait remarquer qu’avoir l’opportunité de rassembler du mérite et de purifier la négativité pour une deuxième journée, être dans un lieu aussi sacré fait une différence. Pratiquer ici avec une motivation positive évoque les bénédictions du Bouddha et d’autres grands maîtres qui ont pratiqué ici dans le passé.

2022 12 30 Bodhgaya N03 SA13885 - Deuxième jour d'enseignement de Sa Sainteté le Dalaï Lama à Bodhgaya
Sa Sainteté le Dalaï-Lama s’adressant à la foule lors de la deuxième journée d’enseignements au terrain d’enseignement de Kalachakra à Bodhgaya, Bihar, Inde, le 30 décembre 2022. Photo de Tenzin Choejor

« C’est pourquoi je vous rappelle de trouver le temps de cultiver la bodhitchitta et une compréhension de la vacuité pendant que vous êtes ici. Et si vous pouvez continuer à cultiver ces qualités par le calme stable et la méditation analytique dans votre vie de tous les jours, après un certain temps, vous remarquerez que vous pouvez apporter des changements dans votre esprit. Vous n’avez peut-être pas encore l’expérience de ces qualités, mais si vous concentrez votre esprit sur elles, cela viendra.

« Tous les défauts en nous surviennent parce que nous nous accrochons à l’existence inhérente des personnes et des choses. Nous pouvons réduire cette idée fausse en méditant sur la vacuité et en combinant cette méditation avec l’esprit d’éveil de la bodhitchitta. Si vous faites cela, vous ressentirez un certain effet. C’est exactement ce qu’ont fait les bouddhas du passé.

« Bien que le Tibet et ses régions environnantes soient sous la garde d’Avalokiteshvara, où je suis né à Amdo, je n’avais aucun modèle à suivre. Venu au Tibet central, j’ai commencé à étudier les livres philosophiques classiques avec mes deux tuteurs, Kyabjé Ling Rinpoché en particulier. Puis, en exil, j’ai eu l’opportunité de mieux connaître la pratique de la bodhitchitta, j’ai donc une expérience personnelle du changement qu’elle peut apporter. Si vous méditez sur la bodhitchitta et la vacuité, vous vous aiderez vous-même et aiderez les autres dans cette vie et dans les vies futures.

« Étudiez, réfléchissez et méditez sur ce que vous avez compris. Si vous pratiquez de cette manière, au fil des jours, des mois et des années, vous verrez un changement se produire dans votre esprit. C’est ce que je voulais vous dire.

Sa Sainteté a repris sa lecture du « Commentaire sur l’éveil de l’esprit » de Nagarjuna avec le verset 57 qui nous dit que tout comme la douceur est la nature de la mélasse et la chaleur est la nature du feu, la nature de tous les phénomènes est la vacuité. Il a noté que nous avons tous la nature de bouddha. Nous sommes des êtres humains qui avons rencontré les enseignements du Bouddha et avons la possibilité et les ressources d’apprivoiser notre esprit en élargissant notre compréhension.

2022 12 30 Bodhgaya N04 SA13883 - Deuxième jour d'enseignement de Sa Sainteté le Dalaï Lama à Bodhgaya
Des moines dans le public après le « Commentaire sur l’éveil de l’esprit » de Nagarjuna enseigné par Sa Sainteté le Dalaï Lama lors de la deuxième journée d’enseignements à Bodhgaya, Bihar, Inde, le 30 décembre 2022. Photo Tenzin Choejor

Poursuivant sa lecture, Sa Sainteté a observé que parler de vide, c’est ne proposer ni nihilisme ni éternalisme. Il a en outre déclaré que lorsque la vérité ultime est expliquée, le conventionnel n’est pas obstrué, mais aucune vérité ultime ne peut être trouvée qui soit indépendante du conventionnel.

Sa Sainteté a mentionné que la tradition bouddhiste implique l’écriture et la réalisation et qu’elle est maintenue vivante par l’étude et la pratique, ce qui implique les trois formations supérieures en éthique, concentration et sagesse. Outre les affirmations philosophiques, la réalisation nécessite également une connaissance du fonctionnement de l’esprit. Grâce à la connaissance quotidienne des esprits d’apparence blanchâtre, d’augmentation rougeâtre et de noir proche de la réalisation, ainsi que des trois vides qui présagent la clarté subtile et la conscience de la claire lumière de la mort, nous espérons finalement atteindre l’état de « tout-vide ». donnant naissance au corps illusoire.

Sa Sainteté a conclu : « Toute souffrance vient de l’ignorance ; c’est ce qu’il faut éliminer. Et nous pouvons le faire en parvenant à comprendre la production dépendante, le roi des raisons. C’est ce que je voulais dire. »

Alors qu’il quittait la scène, Sa Sainteté a salué plusieurs Lamas supérieurs à la manière traditionnelle tibétaine de se toucher les sourcils. Il reconnut les jeunes tulkus d’une tape sur la tête. Souriant largement, il salua la foule, puis retourna à son monastère en voiturette de golf.

Après le déjeuner, le ministre en chef du Bihar, l’honorable Nitish Kumar a rendu visite à Sa Sainteté et les deux ont discuté de l’importance de la sagesse indienne ancienne et de la valeur de la culture.

2022 12 30 Bodhgaya N06 A749356 - Deuxième jour d'enseignement de Sa Sainteté le Dalaï Lama à Bodhgaya
Sa Sainteté le Dalaï Lama en conversation avec le ministre en chef du Bihar Nitish Kumar à la résidence de Sa Sainteté au monastère tibétain de Bodhgaya, Bihar, Inde, le 30 décembre 2022. Photo Tenzin Choejor



Source link

LATEST POSTS

La persécution des chrétiens dans le monde, notamment en Iran, mise en lumière au Parlement européen

La persécution des chrétiens en Iran était au centre de la présentation de la World Watch List 2023 de l'ONG protestante Open Doors hier, jeudi...

La persécution des chrétiens dans le monde, notamment en Iran, mise en lumière au Parlement européen

La persécution des chrétiens en Iran était au centre de la présentation de la World Watch List 2023 de l’ONG protestante Open Doors hier, jeudi...

Journée Internationale de la douane

Les tâches de la douane sont nombreuses et touchent des matières variées telles que l’e-commerce, la lutte contre les trafics de drogues, les contrôles routiers...

Les plus populaires

spot_img

Archives

فك شفرة الماضي – العلماء يكشفون عن أصل مقبرة الزواحف البحرية العملاقة الغامضة المنقرضة

الكبار والصغار من أنواع الإكثيوصور Shonisaurus popularis مطاردة فريسة الأمونويد قبل 230 مليون سنة ، فيما يعرف الآن بمنتزه برلين إكثيوصور الحكومي ، نيفادا...

La persécution des chrétiens dans le monde, notamment en Iran, mise en lumière au Parlement européen

La persécution des chrétiens en Iran était au centre de la présentation de la World Watch List 2023 de l'ONG protestante Open Doors hier,...

La persécution des chrétiens dans le monde, notamment en Iran, mise en lumière au Parlement européen

La persécution des chrétiens en Iran était au centre de la présentation de la World Watch List 2023 de l’ONG protestante Open Doors hier,...