4.6 C
Bruxelles
vendredi, janvier 27, 2023
AccueilACTUALITELa Belgique et les Pays-Bas interceptent conjointement 160 tonnes de cocaïne grâce...

La Belgique et les Pays-Bas interceptent conjointement 160 tonnes de cocaïne grâce à une coopération et un échange d’informations intenses

-

Le trafic international de drogue et les organisations criminelles qui lui sont liées choisissent régulièrement les ports de Rotterdam et d’Anvers pour leurs activités illégales. Les deux ports sont situés au centre de l’Europe du Nord-Ouest et ont également une longue tradition avec les lignes de transport d’Amérique du Sud en raison de leur attrait international.

Les services de douanes de la Belgique et des Pays-Bas coopèrent intensivement dans la lutte contre le trafic international de drogue. Par exemple, les douanes belges ont intercepté un peu moins de 110 tonnes de cocaïne dans le port d’Anvers et les douanes néerlandaises ont à leur tour intercepté 50 tonnes de cocaïne dans le port de Rotterdam. Un record commun et la preuve qu’une coopération et un échange d’informations intenses portent leurs fruits. Les deux services de douanes vont donc poursuivre avec confiance dans cette voie de coopération. Ceci en renforçant leur propre expertise dans les années à venir et en continuant à la partager entre eux.

Ainsi, la Belgique et les Pays-Bas échangent régulièrement des décisions stratégiques, des formations et des informations recueillies par intelligence artificielle, et des actions opérationnelles conjointes sont également lancées sur le terrain.

Les deux pays continueront à investir dans des douanes fortes au cours de la période à venir. Pour la Belgique, cela comprend le recrutement de 108 nouveaux collaborateurs dans le port d’Anvers, l’achat de nouveaux équipements de scannage et la poursuite du déploiement du projet de scannage à 100% des conteneurs à risque. Pour les Pays-Bas, les investissements des prochaines années porteront notamment sur l’intelligence artificielle, la détection chimique, le traçage des conteneurs et la création de barrières techniques. Chaque investissement profite aux deux pays, car ensemble nous sommes forts.

Lien de la source

LATEST POSTS

Prévenir le syndrome post-soins intensifs

Le syndrome post-soins intensifs ou PICS (Post-intensive Care Syndrome) est en quelque sorte le revers de la médaille des progrès en médecine intensive. Cette discipline...

Mobilité de la main-d’œuvre – La Commission européenne demande à l’ITALIE de mettre fin à la discrimination des enseignants étrangers

La Commission européenne a décidé d'adresser un avis motivé à Italie (INFR(2021)4055) pour non-respect des règles de l'UE sur la libre circulation des travailleurs...

La persécution des chrétiens dans le monde, notamment en Iran, mise en lumière au Parlement européen

La persécution des chrétiens en Iran était au centre de la présentation de la World Watch List 2023 de l'ONG protestante Open Doors hier, jeudi...

Les plus populaires

spot_img

Archives

Prévenir le syndrome post-soins intensifs

Le syndrome post-soins intensifs ou PICS (Post-intensive Care Syndrome) est en quelque sorte le revers de la médaille des progrès en médecine intensive. Cette...

Mobilité de la main-d’œuvre – La Commission européenne demande à l’ITALIE de mettre fin à la discrimination des enseignants étrangers

La Commission européenne a décidé d'adresser un avis motivé à Italie (INFR(2021)4055) pour non-respect des règles de l'UE sur la libre circulation des...

فك شفرة الماضي – العلماء يكشفون عن أصل مقبرة الزواحف البحرية العملاقة الغامضة المنقرضة

الكبار والصغار من أنواع الإكثيوصور Shonisaurus popularis مطاردة فريسة الأمونويد قبل 230 مليون سنة ، فيما يعرف الآن بمنتزه برلين إكثيوصور الحكومي ، نيفادا...