5.3 C
Bruxelles
mercredi, février 1, 2023
AccueilACTUALITEPrès d'un milliard desservi par des établissements de santé sans électricité fiable

Près d’un milliard desservi par des établissements de santé sans électricité fiable

-


14 janvier 2023 Santé

Bien que l’électricité soit essentielle à la fourniture de soins de santé, près d’un milliard de personnes dans les pays les plus pauvres – un huitième de la population mondiale – sont desservies par des établissements de santé qui manquent d’un approvisionnement fiable, a révélé un rapport soutenu par l’ONU publié samedi.

Les étudier présente les dernières données sur l’électrification des établissements de santé dans les pays à revenu faible et intermédiaire et projette les investissements nécessaires pour obtenir une alimentation adéquate et fiable.

URL du tweet

Il a été publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale, l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) et Sustainable Energy for All (SEforAll).

Une question de vie ou de mort

« L’accès à l’électricité dans les établissements de santé peut faire la différence entre la vie et la mort», a déclaré le Dr Maria Neira, sous-directrice générale par intérim de l’OMS pour les populations en meilleure santé.

« Investir dans une énergie fiable, propre et durable pour les établissements de santé n’est pas seulement crucial pour la préparation à une pandémie, il est également indispensable pour atteindre la couverture sanitaire universelleaussi bien que accroître la résilience et l’adaptation au changement climatique.”

L’accès à l’électricité est essentiel pour fournir aux gens des soins de santé de qualité, de l’accouchement à la gestion des urgences comme les crises cardiaques, ou pour s’assurer que les enfants reçoivent des vaccins vitaux.

L’électricité est nécessaire pour alimenter les appareils les plus élémentaires – l’éclairage, les équipements de communication et la réfrigération, par exemple, ou ceux qui mesurent les signes vitaux comme le rythme cardiaque et la tension artérielle. Il est également crucial pour les procédures de routine et d’urgence.

Disparités d’accès

Cependant, plus d’un sur 10 Selon le rapport, les établissements de santé en Asie du Sud et dans les pays d’Afrique subsaharienne n’ont aucun accès à l’électricité, et l’électricité n’est pas fiable dans la moitié de tous les établissements d’Afrique subsaharienne.

Malgré les progrès récents, environ un milliard de personnes sont desservies par des établissements de santé sans alimentation électrique fiable, voire pas du tout – un nombre qui est presque aussi grand que l’ensemble des populations des États-Unis, de l’Indonésie, du Pakistan et de l’Allemagne réunies.

Il existe également de fortes disparités d’accès au sein même des pays. Selon le rapport, les centres de soins de santé primaires et les établissements ruraux sont considérablement moins susceptibles d’avoir accès à l’électricité que les hôpitaux et les établissements des zones urbaines.

Intervention urgente nécessaire

Le rapport souligne que l’électrification des établissements de santé « doit être envisagée une priorité absolue de développement”.

Une analyse des besoins de la Banque mondiale, incluse dans le rapport, a montré que près des deux tiers des établissements de santé dans les pays à revenu faible ou intermédiaire nécessitent une forme d’intervention urgente, telle qu’une nouvelle connexion électrique ou une alimentation de secours.

Près de 5 milliards de dollars sont nécessaires de toute urgence pour les amener à un niveau minimal d’électrification.

Solutions durables disponibles

Les auteurs ont déclaré que des solutions énergétiques durables décentralisées sont disponibles, ce qui aurait un impact énorme sur la prestation de soins de santé, citant l’exemple des systèmes solaires photovoltaïques qui convertissent la lumière du soleil en électricité.

De telles solutions sont économiques, propres et rapidement déployables sur site, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire d’attendre l’arrivée du réseau électrique central.

Les systèmes et les établissements de santé sont de plus en plus touchés par les impacts de l’urgence climatique, ont ajouté les auteurs.

Par conséquent, les rendre plus résilients appelle à construire des installations et des services capables de répondre aux défis du changement climatique tout en améliorant la durabilité environnementale.

Les données chinoises sur le COVID-19 sont les bienvenues

Dans d’autres actualités sur la santé,

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a accueilli favorablement les données de la Chine sur son COVID-19[feminine] poussée, selon une déclaration publié à la suite d’une conversation samedi entre le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus et le ministre Ma Xiaowei, directeur de la Commission nationale de la santé du pays.

« L’OMS apprécie cette réunion, ainsi que la diffusion publique d’informations sur la situation globale », a déclaré l’agence onusienne.

Des responsables chinois ont fourni des informations à l’OMS, et lors d’une conférence de presse, sur des sujets tels que les cliniques externes, les hospitalisations, les patients nécessitant un traitement d’urgence et des soins intensifs, et les décès hospitaliers liés au COVID-19.

L’OMS analyse les données, qui couvrent la période allant de début décembre 2022 au 12 janvier 2023, rappelant qu’elle a demandé à la Chine de partager des informations détaillées.

La poussée intense actuelle de COVID-19 a été causée par des sous-variantes connues d’Omicron, selon les données. Elle touche principalement les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents, similaires aux vagues d’infections subies par d’autres pays.

« Les données rapportées indiquent une baisse du nombre de cas, d’hospitalisations et de personnes nécessitant des soins intensifs. L’OMS a demandé une ventilation plus détaillée des données par province au fil du temps », indique le communiqué.

Au cours de l’appel, Tedros a également réitéré l’importance d’une coopération et d’une transparence plus approfondies de la Chine pour comprendre les origines de la pandémie de COVID-19 et pour mettre en œuvre les recommandations détaillées dans le rapport par sa Groupe consultatif stratégique sur les origines des nouveaux agents pathogènes.

Source link

LATEST POSTS

La transmission des gènes entre enfants et parents

Avec une précision absolue, personne ne peut répondre à la question de la couleur des yeux et du nez de la nouvelle personne, tout comme...

COVID-19 reste une menace sanitaire internationale

La décision de Tedros fait suite aux conseils offerts lors de la dernière réunion du Comité d’urgence contre les coronavirus vendredi dernier, qui s’est tenue...

Résultats de l’adjudication de certificats de Trésorerie du 31/01/2023

L'Agence fédérale de la Dette communique qu'elle a accepté les offres à l'adjudication de certificats de Trésorerie de ce jour pour un montant total de...

Les plus populaires

spot_img

Archives

La transmission des gènes entre enfants et parents

Avec une précision absolue, personne ne peut répondre à la question de la couleur des yeux et du nez de la nouvelle personne, tout...

وجدت الدراسة أن التمرين يحد من إنتاج الأنسولين

الأنسولين هو هرمون ينتجه البنكرياس وينظم مستويات السكر في الدم في الجسم. تشير دراسة جديدة أجرتها جامعة Würzburg إلى أن التمرينات يمكن أن...

COVID-19 reste une menace sanitaire internationale

La décision de Tedros fait suite aux conseils offerts lors de la dernière réunion du Comité d’urgence contre les coronavirus vendredi dernier, qui s’est...