11.7 C
Bruxelles
jeudi, mai 23, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEQuels aliments sont mauvais pour les hormones ?

Quels aliments sont mauvais pour les hormones ?

Publié le


Pour être en bonne santé, il doit y avoir un équilibre hormonal dans notre corps. Pour le maintenir, il est important de manger sainement, de faire de l’exercice régulièrement, de ne pas prendre de suppléments nutritionnels sans consulter un médecin, de surveiller son taux de glycémie et d’insuline, ainsi que d’autres hormones, et si nécessaire, de réduire le stress. Très souvent, notre menu du jour s’avère être à la base d’un déséquilibre hormonal.

Quels aliments et boissons peuvent en entraîner un, voir dans les lignes suivantes.

Produits sucrés et boissons sucrées

C’est l’un des pires choix alimentaires en matière de santé et d’équilibre hormonal. Lorsque nous consommons du sucre, cela provoque une augmentation des niveaux d’insuline dans le corps. L’insuline est une hormone responsable du métabolisme du sucre consommé. Les collations fréquentes, la consommation de boissons additionnées de sucre entraînent une suppression de la sensibilité à la leptine et à la ghréline.

Les deux hormones signalent la satiété et contrôlent l’appétit. Faites attention lorsque vous mangez une gaufre ou autre chose sucrée, n’avez-vous pas faim peu de temps après ? La consommation régulière de produits sucrés augmente le risque de diabète de type 2 et d’obésité.

Aliments transformés et raffinés

Le gluten et le sucre sont les pires combinaisons pour quiconque. Ils augmentent simultanément l’inflammation dans le corps et stressent les glandes surrénales, augmentant la sensibilité aux maladies auto-immunes. Le gluten se trouve dans la plupart des gaufres, des craquelins, des craquelins, des flocons d’avoine, des céréales qui en contiennent et à partir desquels sont fabriqués le pain et les pâtes. Non seulement nous prenons du poids, mais un déséquilibre hormonal se produit dans notre corps. Les saucisses appartiennent aux aliments transformés qui contiennent beaucoup de conservateurs, le sodium.

Des produits à base de soja

Le lait de soja, le tofu et d’autres formes de soja peuvent être consommés en petites quantités de temps en temps. Certaines études occidentales ont lié leur consommation fréquente à un risque accru de maladies graves comme le cancer. En effet, le soja est chimiquement similaire à l’œstrogène dans sa structure. Selon certaines études occidentales, la consommation fréquente de produits à base de soja peut entraîner des problèmes de glande thyroïde et affecter négativement l’ovulation, selon les scientifiques.

Les produits laitiers

Les produits laitiers agissent à différents niveaux, perturbant l’équilibre hormonal. Les produits laitiers conventionnels, en particulier le lait frais, peuvent provoquer une inflammation des intestins et du corps, et on pense même qu’ils peuvent contenir de l’hormone de croissance bovine recombinante. Un signe que vous ne tolérez pas les produits laitiers n’est pas seulement un inconfort gastro-intestinal, mais aussi un changement de l’état de la peau. Il peut devenir mou, plus gras et vous pouvez avoir des boutons plus souvent.

Le lait contient de l’IGF-1, qui est une hormone de croissance. Une trop grande quantité provoque une inflammation et une augmentation de l’insuline, ce qui amène le foie à produire encore plus d’hormone de croissance. Un excès d’IGF-1 peut entraîner un risque accru de diabète et une élévation des triglycérides, selon la recherche.

Alcool

Il s’avère que les boissons alcoolisées peuvent entraîner des problèmes de synthèse d’insuline et un déséquilibre des hormones sexuelles dans le corps, en particulier la testostérone, selon les scientifiques. Alcool affecte l’hypothalamus et l’hypophyse, qui sont les zones les plus importantes pour la synthèse des hormones dans le cerveau. Il réduit la fertilité chez les hommes et les femmes. La consommation régulière d’alcool augmente les niveaux de cortisol, qui est une hormone du stress. Cependant, si une personne arrête de boire de l’alcool même pendant un mois, elle peut améliorer considérablement son état.

Photo par Pixabay : https://www.pexels.com/photo/blur-calcium-close-up-dairy-236010/

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Mesurer les temps d’attente dans les soins de santé : pour qui, pourquoi, comment ?

Contrairement à ce que l’on observe dans d’autres pays, les initiatives de mesure du...

Une riche histoire, pour un avenir prometteur : 175 ans du Conseil Supérieur de la Santé

08h30   Réception autour d'un café 09h15   Accueil et introductionDr. Yves Van Laethem, CHU Saint-Pierre, ULBPrésident actuel...

Le visage humain de l’anticultisme en France : récits personnels et combats

Dans un monde qui comprend souvent mal et ostracise les croyances non conventionnelles, le...

Nouveau projet de recherche sur la mobilité humaine sur les données intelligentes

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles...

autres articles

Mesurer les temps d’attente dans les soins de santé : pour qui, pourquoi, comment ?

Contrairement à ce que l’on observe dans d’autres pays, les initiatives de mesure du...

Une riche histoire, pour un avenir prometteur : 175 ans du Conseil Supérieur de la Santé

08h30   Réception autour d'un café 09h15   Accueil et introductionDr. Yves Van Laethem, CHU Saint-Pierre, ULBPrésident actuel...

Le visage humain de l’anticultisme en France : récits personnels et combats

Dans un monde qui comprend souvent mal et ostracise les croyances non conventionnelles, le...