17.9 C
Bruxelles
mardi, mai 28, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEune étude révèle un besoin de mieux comprendre la pollution lumineuse des...

une étude révèle un besoin de mieux comprendre la pollution lumineuse des animaux migrateurs

Publié le


Alors que certaines espèces d’animaux suivent leur instinct de migration, certaines sont désorientées par la lueur des zones urbaines et errent hors de leur route, où beaucoup trop de gens rencontrent leur destin. Une étude récente a mis en évidence les effets de pollution lumineuse sur les animaux migrateurs et les zones où nous sommes encore dans l’obscurité de notre compréhension.

Les traînées d’étoiles du Brésil et les oiseaux qui tournent volent dans la photographie de pollution lumineuse sur la plage de Rio la nuit. Crédit d’image: P.bajelan

L’équipe de l’étude, qui comprend des écologistes et des politologues de Université d’État du Colorado et l’Université de l’Oklahoma, ont conclu qu’il y avait un besoin de plus de données pour aider à protéger les animaux migrateurs. Leurs recherches sont publiées dans Tendances en écologie et évolution et est financé par un Fondation nationale des sciences des États-Unis subvention.

Les scientifiques ont passé en revue les études sur la pollution lumineuse et la migration des animaux des cinq dernières années. Ils ont déterminé que davantage de recherches doivent être menées sur toutes les espèces, en particulier les espèces autres que les oiseaux, qui dominent les recherches existantes. La pollution lumineuse nuit également aux chauves-souris, aux papillons, aux mites et aux sauterelles.

Tous les animaux migrateurs étudiés à ce jour étaient affectés par la pollution lumineuse. Lorsque les oiseaux sont entraînés hors de leur trajectoire, ils risquent mortellement d’entrer en collision avec des bâtiments, en particulier des structures dotées de grandes fenêtres. Mais les scientifiques ne comprennent toujours pas les processus sous-jacents qui court-circuitent les schémas de migration normaux.

« Nous ne comprenons pas pourquoi les animaux sont attirés par la lumière et pourquoi c’est un tel problème », a déclaré Carolyn Burt, première auteure de l’étude. « Nous avons besoin de plus de données aux échelles locale, régionale et macro pour toutes les espèces migratrices. » L’équipe utilisera les résultats de l’étude pour orienter ses recherches en cours.

« En prédisant avec plus de précision le moment où les oiseaux migrateurs nocturnes se déplacent dans des zones spécifiques, nous espérons donner de meilleures informations aux parties prenantes qui organisent des campagnes d’extinction des feux dans les villes du pays », a déclaré Kyle Horton, auteur principal de l’étude.

Les sciences sociales sont un élément important de cette recherche, a déclaré Jeff Kelly, co-auteur de l’étude. Il a déclaré que les partenaires communautaires de l’équipe sont prêts à agir et que les résultats du sondage leur donneront une orientation pour aller de l’avant afin d’adopter des changements positifs.

« Il est inquiétant de voir que la pollution lumineuse a des effets aussi répandus », a déclaré Colette St. Mary, directrice de programme à la Division des systèmes organiques intégratifs de la NSF. « Cette recherche souligne l’importance de comprendre les mécanismes de ces effets. Il y a si peu de défis que les humains ont créés que nous pouvons potentiellement relever aussi facilement que celui-ci. De nouvelles connaissances ne feront qu’améliorer notre potentiel à atténuer ces effets. »

Source: NSF



Lien de Etoile d'Europe publié le 2023-02-01 09:30:04

Publicité
spot_img

Autres articles

Résultats de l’adjudication OLO du 27 mai 2024

L'Agence fédérale de la Dette communique qu'elle a accepté les offres à l'adjudication de...

Bons d’Etat – émission du 4 juin 2024 – Résultat intermédiaire – Jour 1

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette - Souscription aux Bons d'État: Le...

Mieux protéger les futures mamans et leur bébé contre les perturbateurs endocriniens

Cette campagne a été réalisée en partenariat avec de nombreux organismes (SPF Santé publique,...

La nouvelle technologie change la façon dont les protéines des cellules individuelles sont étudiées

Auparavant, les chercheurs ne pouvaient étudier qu’un nombre limité de protéines dans des cellules...

autres articles

Résultats de l’adjudication OLO du 27 mai 2024

L'Agence fédérale de la Dette communique qu'elle a accepté les offres à l'adjudication de...

Bons d’Etat – émission du 4 juin 2024 – Résultat intermédiaire – Jour 1

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette - Souscription aux Bons d'État: Le...

Mieux protéger les futures mamans et leur bébé contre les perturbateurs endocriniens

Cette campagne a été réalisée en partenariat avec de nombreux organismes (SPF Santé publique,...