7.3 C
Bruxelles
mardi, avril 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITETremblement de terre en Turquie et en Syrie

Tremblement de terre en Turquie et en Syrie

Publié le


En Turquie et en Syrie, des milliers de bâtiments se sont effondrés lors de deux tremblements de terre, tuant plus de 33 000 personnes selon les dernières estimations et en blessant plus de 66 000. Les innombrables dégâts causés par ces tremblements de terre soulèvent des questions.

Au Japon, qui compte plus de tremblements de terre que n’importe quel autre endroit sur terre avec environ 1500 par an, le dernier en mars 2022, d’une magnitude de 7,3, a tué 4 personnes et en a blessé une centaine.

En Syrie, après plus d’une décennie de guerre avec des bombardements et un gouvernement civil inexistant, il n’est guère surprenant que des bâtiments se soient effondrés. Mais en Turquie on aurait pu espérer qu’après le tremblement de terre de 1999, les normes sismiques auraient été scrupuleusement respectées.

En effet, à partir de 2000, les autorités turques ont multiplié les mesures de prévention des risques : elles ont créé l’AFAD, mis en place des hôpitaux capables de résister à de violentes secousses et prévu des mécanismes de coupure automatique des réseaux de gaz. Et ces dernières années, la Turquie a connu une croissance phénoménale dans le secteur de la construction. Grâce aux investissements massifs et au soutien du gouvernement turc, le secteur a connu une croissance exponentielle. Cela a entraîné une prolifération de projets de logements, d’immeubles de bureaux et d’usines de fabrication.

Mais les normes sont si mal appliquées que même les constructions les plus récentes ne sont pas forcément conformes à la réglementation. De plus, certains constructeurs ont utilisé des matériaux de mauvaise qualité, et les contrôles parasismiques des bâtiments ont été insuffisants et effectués par des entreprises privées.

Cette négligence et cupidité de certains constructeurs est dénoncée depuis lundi par une population en colère et les médias turcs.

Vendredi, le promoteur d’un immeuble de luxe de 250 appartements avec piscine dans la province méridionale de Hatay a été arrêté à l’aéroport d’Istanbul alors qu’il tentait de s’enfuir avec une grosse somme d’argent sur lui. La tour qu’il avait construite s’est complètement effondrée sur ses habitants lors du tremblement de terre.

Le ministère turc de la Justice a ordonné aux procureurs des dix provinces d’ouvrir des « bureaux d’enquête sur les crimes liés aux tremblements de terre ».

« Les enquêtes à propos des bâtiments effondrés sont en cours. Les responsables seront désignés et devront rendre des comptes devant la justice », a prévenu vendredi le ministre turc de la Justice, Bekir Bozdag.

Aussi, en Turquie, 48 personnes ont été arrêtées pour pillage dans huit provinces sinistrées. Ils ont été placés en détention dans le cadre d’enquêtes sur les pillages commis après le tremblement de terre.

Translation of the tweet
Under this tweet, I will list the people responsible for the buildings that were destroyed in the earthquake, that were destroyed in three seconds and became graves for people because they were made inappropriately even though they were new.
1-) Hasan Can Alpargün, the owner of the 14-storey Alpargün apartment in Adana, from which almost no one survived.
2-) Güçlü Bahçe City, built by Servet Altaş, the owner of Ser-Al İnşaat company, which has done many constructions in Hatay, was destroyed in the earthquake. Luxury apartments were said to be earthquake resistant and sold for 2 million 900 thousand TL. The ads were removed after the earthquake.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...

Le modèle d’IA a le potentiel de détecter le risque de trouble de stress post-traumatique lié à l’accouchement

Les chercheurs ont adapté un programme d'intelligence artificielle (IA) pour identifier les signes de...

autres articles

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...