9.2 C
Bruxelles
vendredi, mars 1, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes épidémies soulignent le besoin critique de renforcer les systèmes de santé:...

Les épidémies soulignent le besoin critique de renforcer les systèmes de santé: Tedros

Publié le


L’appel intervient dans un contexte de Marbourg et mpox épidémies, les plus de 10 000 COVID 19 des décès sont toujours signalés chaque semaine, et la réponse d’urgence en cours au tremblement de terre meurtrier en Syrie et en Turquie, OMS a déclaré le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Ensemble, ces conditions actuelles soulignent le besoin critique pour tous les pays de construire des systèmes de santé » capables de gérer avec succès de telles urgencesil a dit.

Rappelant sa récente visite en Syrie, il a déclaré que plus d’une décennie de conflit a laissé l’infrastructure sanitaire du pays incapable de faire face aux conséquences du récent tremblement de terre, ville après ville détruite, se déroulant comme une démonstration de l’héritage de la guerre.

Les récentes épidémies sont également un rappel brutal de la nécessité urgente de renforcer les systèmes de santé, a-t-il déclaré.

Menace de Marbourg

Pour faire face à la récente épidémie en Guinée équatoriale, l’OMS travaille avec les autorités pour se préparer à détecter rapidement tout cas suspect de Marburg, une maladie rare Ebola-like virus qui a un taux de mortalité allant jusqu’à 88 pour cent.

À ce jour, neuf décès ont été signalés, sans aucun cas actuellement confirmé au Cameroun et au Gabon voisins.

Des vaccins sont en cours de développement et la Guinée équatoriale sera impliquée dans toutes les décisions connexes sur les essais cliniques, a-t-il ajouté.

Le Dr Abdi Mahamud de l’OMS a déclaré que les leçons tirées de la pandémie de COVID-19 se sont déjà déroulées dans le cadre d’une campagne actuelle visant à renforcer les efforts de surveillance dans les pays voisins.

Mpox une urgence mondiale

Alors que l’OMS a reconnu les efforts en cours et la baisse continue des cas de mpox, il a déclaré plus de 30 pays signalent actuellement des cas.

« L’épidémie reste un urgence publique à l’échelle mondiale», a averti Tedros.

En outre, des inquiétudes persistent concernant la sous-déclaration, en particulier dans les pays où des cas antérieurs ont été signalés, a-t-il déclaré, appelant tous les pays à maintenir leurs efforts de surveillance.

Maladie virale rare survenant principalement dans les zones de forêt tropicale humide d’Afrique centrale et occidentale, des épidémies de mpox sont apparues dans d’autres parties du monde, affectant 110 pays touchés, avec des rapports faisant état de plus de 80 000 cas et 55 décès.

10 000 morts « de trop »

Les rapports d’hospitalisations et de décès liés à la pandémie de COVID-19 ont diminué, mais il y a encore 10 000 décès signalés chaque semaine dans le monde, a déclaré le chef de l’OMS.

« C’est 10 000 décès de trop pour une maladie évitable, » il a dit.

Sous-variantes de la souche Omicron restent également une source de préoccupation, en raison de leur transmissibilité accrue et capacité de tuer.

Suivi des origines de la maladie

Compte tenu des millions de personnes décédées et affectées par COVID-19, Tedros a déclaré que définitivement trouver l’origine de la pandémie est crucialpour des raisons scientifiques et morales, afin de prévenir la prochaine épidémie.

« Moralement, c’est important de savoir comment nous avons perdu nos proches, » il a dit. « Nous devons pousser jusqu’à ce que nous obtenions la réponse sur les origines et comment cette pandémie a commencé. »

Les origines de COVID-19, Ebola, Marburg et d’autres maladies sont inconnues, mais les enquêtes sont en cours.

Bien que l’OMS n’ait pas le pouvoir de se rendre à son gré dans un pays pour faire des études pertinentes, son Groupe consultatif scientifique sur les origines des nouveaux agents pathogènes (SAGO) a été clair sur les prochaines étapes.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

Christine Lagarde s’adresse au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE et la résilience de la zone euro

Dans un moment charnière discours prononcé au Parlement européen Lors de sa session plénière...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...