13.3 C
Bruxelles
dimanche, mai 19, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe leader eugéniste Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité

Le leader eugéniste Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l’humanité

Publié le


La décision d’un procès simulé international sur les droits de l’homme concernant Ernst Rüdin a été rendue par des juges de la plus haute qualité et expérience. Le procès n’était cependant pas une véritable affaire judiciaire, mais une action faisant partie d’un programme éducatif pour les jeunes dirigeants organisé par le Forum d’excellence sociale au siège des Nations Unies à New York. Il faisait partie de la commémoration de l’Holocauste de 2023 dans le cadre du programme de sensibilisation des Nations Unies sur l’Holocauste.

Dans une salle d’audience imaginaire, 32 étudiants âgés de 15 à 22 ans, de dix pays représentant une diversité de nationalités, de religions, d’ethnies et de croyances du monde entier, ont interrogé le soi-disant père de l’hygiène raciale nazie, l’ardent nazi Ernst Rüdin (son personne a été présentée par un acteur). Un psychiatre, généticien et eugéniste Ernst Rüdin était responsable de souffrances et de décès indicibles dans les années 1930 et 1940.

Jeune plaideur. Crédit photo : THIX Photo

Les jeunes plaideurs introduits le procès simulé avec la déclaration : « L’homme jugé aujourd’hui n’a jamais été devant un tribunal. Il n’a jamais été obligé de répondre des actes meurtriers qu’il a toléré et facilité, ni n’a eu à faire face aux conséquences du rôle qu’il a joué en soutenant les politiques génocidaires des nazis – en partie en raison du manque de preuves à l’époque – que nous ont maintenant – et en partie grâce à une stratégie de poursuites.

O8A0517 Edit 1024x683 - Le leader eugéniste Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeune procureur confrontant l’accusé Ernst Rüdin à la loi de stérilisation nazie de 1933 dont il a co-écrit le commentaire officiel comme preuve présentée à la Cour. Crédit photo : THIX Photo

Il a en outre été noté que, bien que ce procès n’ait pas eu lieu à l’époque et que l’homme qui incarnait Ernst Rüdin soit un acteur, l’homme Ernst Rudin était très réel. Et bien qu' »il n’ait jamais trouvé la moindre trace de preuves scientifiques réelles pour étayer son idéologie » d’hygiène raciale « , il n’a pas hésité à la promouvoir avec toute la force, la réputation et l’autorité de la science médicale », au service de son parti pris personnel.

Rüdin a aidé à formuler et surtout travaillé à la mise en œuvre de la « loi nazie de 1933 pour la prévention des descendants atteints de maladies héréditaires » qui a légalisé la stérilisation forcée de quelque 400 000 Allemands entre 1934 et 1939. Rüdin a aidé à mettre en œuvre le soi-disant « programme T4, » — le premier meurtre de masse commis sous le national-socialisme (nazi). Rüdin a été directement impliqué dans le meurtre d’enfants afin de mener des recherches post-mortem. En raison d’une faille dans la loi, Rüdin n’a jamais été poursuivi pour ses crimes.

O8A0662 1024x683 - Le leader eugénique Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeune plaideur. Crédit photo : THIX Photo

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi tenir un procès simulé aujourd’hui quelque 70 ans après les faits ? La réponse donnée était qu’en exposant les injustices commises par Ernst Rüdin, une certaine forme de justice est restaurée – c’est la justice de reconnaître les faits irréfutables de ce qui s’est passé dans l’Allemagne nazie, qui étaient les auteurs et les collaborateurs, et de ne jamais oublier le victimes.

O8A0745 Edit 1024x683 - Le leader eugéniste Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeune plaideur. Crédit photo : THIX Photo

Ils ont ajouté : « Nous souhaitons transmettre un message sans équivoque et clair à tout le monde dans le monde, que l’humanité a une mémoire multigénérationnelle, et ceux qui ont violé les droits humains d’autrui seront rappelés et traduits en justice même après plusieurs décennies. ”

Après la Seconde Guerre mondiale, Ernst Rüdin, considéré comme l’une des figures majeures de la psychiatrie, de la génétique et de l’eugénisme allemands dans la première moitié du 20e siècle, a affirmé qu’il était un scientifique et non un homme politique, et donc innocent. Il était cru, dénazifié et classé membre nominal du parti. Le psychiatre qui a contribué à l’élaboration de la loi nazie sur la stérilisation de masse et joué un rôle clé dans le meurtre de plus de 300 000 personnes jugées indignes de vivre, est mort à la retraite en 1952, un homme libre.

O8A1005 Edit 1024x683 - Le leader eugéniste Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeune plaideur. Crédit photo : THIX Photo

Le panel de trois juges du procès simulé international était composé de juges distingués et éprouvés ayant une expérience au plus haut niveau. La juge présidente, l’honorable juge Angelika Nussberger est une ancienne vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme, l’honorable juge Silvia Fernández de Gurmendi a été présidente de la Cour pénale internationale (à la retraite) et l’honorable juge Elyakim Rubinstein est ancien vice-président de la Cour suprême israélienne.

Suite aux longues heures de procédure par les jeunes plaideurs de l’accusation et de la défense, les juges ont délibéré et a déclaré Ernst Rüdin coupable de :

1. Incitation aux crimes contre l’humanité de meurtre, d’extermination, de torture et de persécution

2. Incitation et cause directe du crime contre l’humanité de stérilisation

3. Appartenance à des organisations criminelles [the Association of German Neurologists and Psychiatrists] conformément aux articles 9 et 10 des Principes de Nuremberg.

O8A1146 Edit 1024x683 - Le leader eugéniste Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeune plaideur. Crédit photo : THIX Photo

Les jeunes plaideurs ont noté : « Aujourd’hui, nous pensons que justice a été rendue parce que le mensonge de Rüdin selon lequel il était innocent s’est avéré sans aucun doute faux ».

Ils ont en outre noté : « Nous, jeunes leaders du monde entier, ne sommes pas ici uniquement pour rétablir la justice historique ; Nous sommes ici pour faire un changement. Inspirer. Pour créer un effet. Avertir du danger du racisme sous toutes ses formes et des terribles conséquences de la classification et de la discrimination des personnes sur la base d’un handicap, d’une appartenance religieuse, d’une appartenance génétique ou ethnique ou de toute autre raison arbitraire.

O8A1695 1024x683 - Le leader eugénique Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeune plaideur. Crédit photo : THIX Photo

Nous sommes ici aujourd’hui parce qu’il est important pour nous de faire reconnaître et respecter par le monde la diversité et la singularité de chacun d’entre nous, et d’encourager chacun à renforcer la solidarité internationale pour la protection des droits de l’homme.

Après tout, nous sommes tous une seule famille humaine vivante.

O8A1922 1024x683 - Le leader eugénique Ernst Rüdin condamné pour incitation aux crimes contre l'humanité
Jeunes plaideurs. Crédit photo : THIX Photo

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Ariane 6 lancement de 3Cat-4 : réflexion sur Terre

La nouvelle fusée européenne sera bientôt lancée, emportant avec elle de nombreuses missions spatiales...

Bjørn Berge a laissé entendre que les chefs religieux sont les piliers de la démocratie

Berlin. Dernier 14 mai 2024, lors d'une conférence charnière tenue à Berlin, Bjørn...

Création d’un registre des nouveau-nés

L’avant-projet de loi vise à créer une nouvelle composante au sein du Registre national,...

Statut unifié pour le personnel des services de renseignement et de sécurité

À la suite des attaques terroristes qui ont frappé la Belgique en 2016, une...

autres articles

Ariane 6 lancement de 3Cat-4 : réflexion sur Terre

La nouvelle fusée européenne sera bientôt lancée, emportant avec elle de nombreuses missions spatiales...

Bjørn Berge a laissé entendre que les chefs religieux sont les piliers de la démocratie

Berlin. Dernier 14 mai 2024, lors d'une conférence charnière tenue à Berlin, Bjørn...

Création d’un registre des nouveau-nés

L’avant-projet de loi vise à créer une nouvelle composante au sein du Registre national,...