9.2 C
Bruxelles
mardi, avril 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEZakia Khattabi à Copenhague pour poser les bases d'une COP28 ambitieuse

Zakia Khattabi à Copenhague pour poser les bases d’une COP28 ambitieuse

Publié le

Ce lundi débute à Copenhague une réunion ministérielle internationale sur le climat. Première en la matière depuis la COP27 qui s’est déroulée en novembre dernier à Sharm El Sheikh, celle-ci sera animée pendant deux jours par les présidences actuelle et entrante de la Conférence des parties sur le climat, à savoir l’Egypte et les Emirats arabes unis. Organisée afin de procéder à l’évaluation de la COP27, la Ministre fédérale du Climat et cheffe de délégation belge, Zakia Khattabi, participera aux deux journées de travail avec la ferme intention de pousser, dès à présent, l’ambition pour la COP28 qui s’ouvrira fin novembre à Dubaï.

« La COP27, en laquelle beaucoup d’espoirs avaient été fondés, a abouti à des engagements largement insuffisants face à l’urgence à laquelle nous sommes confrontés, notamment en ce qui concerne le volet atténuation », a déclaré Zakia Khattabi. 

Hasard du calendrier ? Le rapport du 6e cycle d’évaluation du GIEC sera publié dans le courant de la journée. Pour la Ministre, celui-ci sera sans surprises : »La maison est en feu ! Nous savons que cette décennie sera décisive en vue de limiter le réchauffement climatique en-deçà des 1.5 degrés, faute de quoi les conditions de viabilité sur la planète ne seraient plus garanties pour les générations actuelles et futures. Des rapports récents indiquent que nous nous dirigeons vers une alerte mondiale de 2.5 degrés : c’est une catastrophe pour l’humanité, et en particulier pour les pays et les communautés les plus vulnérables. Le temps des grands discours est révolu : il est encore possible d’agir, mais l’action doit être ambitieuse et immédiate ! », a-t-elle poursuivi.  

Les discussions se tiendront sous forme de 4 groupes de travail sur les thématiques suivantes : atténuation, adaptation, pertes et préjudices, finance. La Ministre participera à ce premier groupe en tant que modératrice. Une session plénière sur le bilan mondial (GST), mécanisme d’évaluation des progrès collectifs vers les objectifs, sera ensuite organisée.

 

Lien de la source

Publicité
spot_img

Autres articles

Conférence internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Après la catastrophe de 2021, notre pays et les pays voisins ont de nouveau...

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

autres articles

Conférence internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Après la catastrophe de 2021, notre pays et les pays voisins ont de nouveau...

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...