13.3 C
Bruxelles
lundi, juillet 15, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELa Roumanie entre dans Schengen sans la Bulgarie ?

La Roumanie entre dans Schengen sans la Bulgarie ?

Publié le


Le président du Conseil européen, Charles Michel, a annoncé à Bucarest que la décision d’accepter la Roumanie dans Schengen sera prise « dès que possible » et cela pourrait se produire dès 2023.

Après une rencontre avec le président du pays, Klaus Iohannis, au palais de Cotroceni, Michel a souligné : « L’UE sera plus protégée avec la Roumanie et la Bulgarie dans l’espace Schengen. Il est également absolument clair que la Roumanie remplit tous les critères et nous devons prendre une décision politique dès que possible. bientôt. Je ferai tout mon possible pour que cela se produise en 2023, car je comprends très bien la frustration des citoyens », a rapporté Agerpress.

Soutien solide

« Aujourd’hui, nous avons de nouveau discuté de la Schengen domaine et l’importance d’une gestion efficace des frontières extérieures de l’UE. Je voudrais réitérer que je soutiens pleinement les efforts de la Roumanie pour devenir membre à part entière de Schengen. Je suis heureux de voir que le projet pilote pour le contrôle des frontières extérieures de l’UE a été lancé avec succès au début du mois », a poursuivi Charles Michel. Et il a conclu : « Vous pouvez compter sur moi.

Le président roumain, pour sa part, a précisé qu’aucune date exacte n’a été commentée – par exemple, juin ou octobre, mais que le processus pourrait se terminer cette année, ce qui est l’objectif de Bucarest.

Une claque

« Nous le souhaitons pour Bulgarie de même, il vaut mieux que nous soyons acceptés ensemble à Schengen, car c’est une question qui concerne l’ensemble de l’Union européenne. Schengen est l’emblème de l’union. Il s’agit de la libre circulation des citoyens européens et le fait que le vote du 8 décembre dernier n’ait pas abouti, c’est une gifle pour l’Union européenne », a déclaré Klaus Iohannis après la rencontre avec Charles Michel.

En décembre 2022, le Conseil Justice et Affaires intérieures de l’UE a rejeté par 25 voix « pour » et deux « contre » la proposition de Bulgarie et la Roumanie à rejoindre Schengen.

Ensuite, la nouvelle négative a été accueillie avec une grande déception par les dirigeants de notre pays, selon lesquels nous avons rempli toutes les conditions nécessaires pour être admis dans la zone sans contrôle aux frontières de l’union.

Le principal obstacle à l’entrée de la Bulgarie était la position des Pays-Bas, qui n’avaient rien contre l’entrée de la Roumanie et de la Croatie dans Schengen, mais se sont catégoriquement prononcés contre Sofia en raison de préoccupations concernant l’État de droit et la lutte inefficace contre la corruption.

Toujours en colis

Cependant, la Bulgarie et la Roumanie sont toujours en train d’adhérer à l’espace Schengen, tandis que la Croatie a déjà adhéré et les contrôles aux frontières ont été abolis.

Depuis le début de cette année, cependant, la Roumanie a fait de gros efforts pour convaincre unilatéralement ses partenaires européens qu’elle a fait des progrès durables et qu’elle est tout à fait prête à faire partie de l’espace européen sans visa.

Le président autrichien Alexander van der Bellen a soutenu le « principe du paquet », déclarant que la Roumanie et la Bulgarie sont prêtes à rejoindre l’accord de Schengen.

En décembre 2022, l’Autriche, avec les Pays-Bas et la Suède, était contre l’admission de la Bulgarie.

Et fin février de cette année, un Roumain député européen a déposé une plainte contre l’UE devant la Cour européenne de justice en raison du refus injuste, selon lui, du 8 décembre, de son pays d’adhérer à Schengen.

Photo « Drapeau roumain sur le mur du château » par Vlad Ioan : https://www.pexels.com/photo/romanian-flag-on-castle-wall-9050725/

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples...

LES FACTURES ÉLECTRONIQUES STRUCTURÉES ENTRE ENTREPRISES DEVIENDRONT OBLIGATOIRES À PARTIR DE 2026

Chaque entreprise avec un numéro de TVA actif tombe sous le coup de cette...

autres articles

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples...