9.2 C
Bruxelles
vendredi, mars 1, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe Ministre Clarinval salue la solution apportée aux bénéficiaires de jetons de...

Le Ministre Clarinval salue la solution apportée aux bénéficiaires de jetons de présence d’organes consultatifs par l’INASTI

Publié le

Grâce à un nouveau positionnement administratif de l’INASTI, les membres d’organes consultatifs publics qui sont bénéficiaires de jetons de présence ne seront plus assujettis au statut social des travailleurs indépendants.

Cette modification se révélait nécessaire pour clarifier la situation de certains membres d’organes consultatifs. Jusqu’à maintenant, ceux-ci se voyaient assujettis au statut indépendant.

Au regard de l’absence de sécurité juridique liée à une jurisprudence non uniforme concernant l’application de ces dossiers, une nouvelle position administrative est appliquée depuis quelques mois par l’INASTI. Ainsi, les membres qui perçoivent des jetons de présence dans des organismes internes à une autorité publique comme un organe consultatif géré et contrôlé par une administration de l’Etat, région, province, communauté ou commune :

–                                 qui est créé par une loi ou réglementation ;

–                                 accomplissant une mission de service public ;

–                                 sans personnalité juridique propre ;

–                                 dont les membres constituent une assemblée collégiale dans un organe public ;

–                                 dont l’activité des membres est réalisée dans le cadre d’un mandat ;

–                                 dont l’activité des membres est strictement règlementée.

ne sont plus soumis à la présomption d’assujettissement. Il est considéré que leur activité est exercée sous statut particulier relevant du service public.

Le Ministre des Indépendants, David Clarinval, se réjouit de cette modification : « L’INASTI apporte de la clarté grâce à cette modification administrative. L’assujettissement automatique des mandataires qui participent à des organes consultatifs publics en tant expert était un réel problème qui amenait certains intéressés à renoncer à siéger, ce qui privaient les autorités de leur expertise. Je salue l’initiative prise par l’INASTI en vue de clarifier la situation. »

Lien de la source

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

Christine Lagarde s’adresse au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE et la résilience de la zone euro

Dans un moment charnière discours prononcé au Parlement européen Lors de sa session plénière...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...