7.7 C
Bruxelles
dimanche, mars 3, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes députés approuvent la refonte des règles européennes en matière de sécurité...

Les députés approuvent la refonte des règles européennes en matière de sécurité des produits

Publié le

La loi actualisée garantira que les produits dans l’UE, qu’ils soient vendus en ligne ou dans les magasins traditionnels, respectent les exigences de sécurité les plus élevées.

Jeudi, les députés ont approuvé le règles révisées sur la sécurité des produits des produits de consommation non alimentaires avec 569 voix pour, 13 contre et aucune abstention. Le nouveau règlement aligne la directive existante sur la sécurité générale des produits avec les derniers développements en matière de numérisation et l’essor des achats en ligne.

Améliorer les évaluations de sécurité

Afin de garantir que tous les produits mis sur le marché sont sûrs pour les consommateurs, le règlement sur la sécurité générale des produits comprend des mesures garantissant que les risques pour les consommateurs les plus vulnérables (par exemple les enfants), les aspects de genre et les risques de cybersécurité sont également pris en compte lors des évaluations de sécurité. .

Surveillance du marché et boutiques en ligne

Le nouveau règlement étend les obligations des opérateurs économiques (tels que le fabricant, l’importateur, le distributeur), augmente les pouvoirs des autorités de surveillance du marché et introduit des obligations claires pour les fournisseurs de places de marché en ligne. Les places de marché en ligne coopèrent avec les autorités de surveillance du marché pour atténuer les risques, qui peuvent à leur tour ordonner aux places de marché en ligne de supprimer ou de désactiver l’accès aux offres de produits dangereux sans retard injustifié et, en tout état de cause, dans un délai de deux jours ouvrables.

Les produits provenant de pays tiers ne peuvent être mis sur le marché que s’il existe un opérateur économique établi dans l’Union européenne, responsable de leur sécurité.

Procédures de rappel efficaces

La législation révisée améliore la procédure de rappel des produits, car les taux de retour restent actuellement faibles, avec un on estime qu’un tiers des consommateurs de l’UE continuer à utiliser les produits rappelés.

Si un produit doit être rappelé, les consommateurs doivent être informés directement et se voir proposer une réparation, un remplacement ou un remboursement. Les consommateurs auront également le droit de déposer des plaintes ou lancer des actions collectives. Les informations sur la sécurité des produits et les solutions possibles doivent être disponibles dans un langage clair et facilement compréhensible. Le système d’alerte rapide aux produits dangereux («Porte de sécurité» portail) sera modernisé pour permettre une détection plus efficace des produits dangereux et sera plus accessible aux personnes handicapées.

Citation

Le rapporteur Dita Charanzová (Renew, République tchèque) a déclaré : « Grâce à cette loi, nous protégeons nos consommateurs les plus vulnérables, en particulier les enfants. En 2020, 50 % des produits répertoriés comme dangereux provenaient de Chine. Avec cette loi, nous avons franchi une étape cruciale contre ceux qui ne vendent pas de produits sûrs en Europe.

Chaque produit vendu doit avoir quelqu’un qui en assume la responsabilité au sein de l’UE. Les produits dangereux seront supprimés des sites Web dans deux jours. Les consommateurs seront informés directement par e-mail s’ils ont acheté un produit dangereux. De plus, ils auront droit à une réparation, un remplacement ou un remboursement si un produit est rappelé. Une fois cette loi en place, il y aura moins de produits dangereux en Europe ».

Prochaines étapes

Le Conseil devra également approuver formellement le texte, avant sa publication au Journal officiel de l’UE et son entrée en vigueur. Le règlement s’appliquera 18 mois après son entrée en vigueur.

Arrière-plan

En 2021, 73 % des consommateurs ont acheté des produits en ligne (contre 50% en 2014) et en 2020, 21 % ont commandé quelque chose en dehors de l’UE (8% en 2014). Selon Barrières de sécurité Rapport annuel 2020, 26 % des notifications de produits dangereux concernaient des produits vendus en ligne, tandis qu’au moins 62 % concernaient des produits provenant de pays hors UE et EEE.

Les nouvelles règles sont projeté pour permettre aux consommateurs de l’UE d’économiser environ 1 milliard d’euros la première année et environ 5,5 milliards au cours de la décennie suivante. En réduisant le nombre de produits dangereux sur le marché, les nouvelles mesures devraient réduire les dommages causés aux consommateurs de l’UE par les accidents évitables liés aux produits (estimés aujourd’hui à 11,5 milliards d’euros par an) et le coût des soins de santé (estimé à 6,7 milliards d’euros). euros par an).

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Une nouvelle étoile de Scientologie se lève à Austin, la capitale des étoiles du Texas

KingNewswire. Austin, Texas (États-Unis) L'ouverture officielle de l'Église Idéale de Scientologie à Austin,...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Une nouvelle étoile de Scientologie se lève à Austin, la capitale des étoiles du Texas

KingNewswire. Austin, Texas (États-Unis) L'ouverture officielle de l'Église Idéale de Scientologie à Austin,...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...