7.3 C
Bruxelles
mardi, avril 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELa Pologne a manifesté pour défendre la réputation du pape Jean-Paul II

La Pologne a manifesté pour défendre la réputation du pape Jean-Paul II

Publié le

Des milliers de Polonais ont manifesté aujourd’hui pour défendre la réputation de l’ancien pape Jean-Paul II, récemment accusé d’avoir dissimulé des crimes pédophiles alors qu’il était archevêque, ont rapporté l’AFP et Reuters.

A cheval, en costumes d’époque, ou simplement avec le drapeau du Vatican en jaune et blanc ou le drapeau polonais en blanc et rouge, plusieurs dizaines de milliers de Polonais ont afflué à Varsovie pour participer à une marche nationale pour le pape, décédé en avril. 2005. , rapporte un journaliste de l’AFP.

Comme toutes les autres initiatives de ce type, cette marche a été organisée par des organisations catholiques avec le soutien ouvert du gouvernement et du parti nationaliste populiste Droit et Justice (PiS) au pouvoir.

Le ministre polonais de la Défense, Mariusz Blaszczak, a également pris part au cortège.

De même que toute personne honnête protège ses enfants, son père et sa mère, de même chaque Polonais protège le pape Jean-Paul II, lit-on sur l’une des pancartes portées par les participants à la marche.

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a écrit sur Twitter que les Polonais passent le test en étant porteurs de la vérité pour s’opposer aux mensonges, calomnies et insultes.

Nous remercions Dieu pour le don incommensurable que le pape polonais a été et reste à l’Église, à la Pologne et au monde, a souligné le président du PiS Jarosław Kaczynski dans une lettre aux membres de son parti.

Nous nous levons pour protéger son honneur et sa réputation, a déclaré Kaczynski quelques mois avant les élections législatives en Pologne.

Le même jour, une statue de Jean-Paul II a été vandalisée à Lodz, dans le centre de la Pologne. Les mains de la figure étaient peintes en rouge et la base du monument portait l’inscription « Maxima Cupa » (« La plus grande culpabilité »). Le texte est lié au titre du livre du correspondant néerlandais à Varsovie, Eke Overbeek, « The Greatest Guilt. Jean-Paul II savait », publié récemment en Pologne.

Dans ce livre et dans un reportage de la télévision privée Te Pau En, il est allégué que le futur pape a couvert des cas de pédophilie. Cela a déclenché un débat houleux en Pologne entre l’exécutif et l’Église d’un côté, et les libéraux et la gauche de l’autre.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...

Le modèle d’IA a le potentiel de détecter le risque de trouble de stress post-traumatique lié à l’accouchement

Les chercheurs ont adapté un programme d'intelligence artificielle (IA) pour identifier les signes de...

autres articles

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...