17.9 C
Bruxelles
mardi, juillet 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe Parlement adopte des lois clés pour atteindre l'objectif climatique de 2030

Le Parlement adopte des lois clés pour atteindre l’objectif climatique de 2030

Publié le


Les députés ont adopté des lois clés pour atteindre l’objectif climatique de 2030, la réforme du système d’échange de quotas d’émission de l’UE, y compris pour l’aviation et le transport maritime, le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières et un nouveau fonds social pour le climat.

Mardi, le Parlement a approuvé les accords conclus avec les pays de l’UE fin 2022 sur plusieurs textes législatifs clés faisant partie du « Fit for 55 in 2030 package ». Il s’agit du plan de l’UE visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’au moins 55 % d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990, conformément aux la loi européenne sur le climat.

Réforme du système d’échange de quotas d’émission

La réforme du système d’échange de quotas d’émission (ETS) a été adoptée par 413 voix pour, 167 contre et 57 abstentions. Cela augmente l’ambition de l’ETS, car les émissions de GES dans les secteurs ETS doivent être réduites de 62 % d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005. Il supprime également progressivement les quotas gratuits pour les entreprises de 2026 à 2034 et crée un nouveau SCEQE II distinct pour les carburants destinés au transport routier et aux bâtiments qui mettra un prix sur les émissions de GES de ces secteurs en 2027 (ou 2028 si les prix de l’énergie sont exceptionnellement élevés).

Pour plus de détails sur la réforme de l’ETS, voir le communiqué de presse après l’accord avec les pays de l’UE.

Le Parlement a également voté pour inclure, pour la première fois, Émissions de GES du secteur maritime dans l’ETS (500 voix contre 131 et 11 abstentions) et a approuvé la révision de l’ETS pour l’aviation (463 voix contre 117 et 64 abstentions). Cela éliminera progressivement les quotas gratuits pour le secteur de l’aviation d’ici 2026 et encouragera l’utilisation de carburants d’aviation durables.

Création d’un nouvel instrument sur les fuites de carbone

Par 487 voix contre 81 et 75 abstentions, le Parlement a adopté les règles du nouveau mécanisme européen d’ajustement carbone aux frontières (CBAM), qui vise à inciter les pays tiers à accroître leur ambition climatique et à garantir que les efforts de l’UE et du monde en matière de climat ne soient pas sapés par la délocalisation de la production de l’UE vers des pays aux politiques moins ambitieuses.

Les biens couverts par CBAM sont le fer, l’acier, le ciment, l’aluminium, les engrais, l’électricité, l’hydrogène ainsi que les émissions indirectes sous certaines conditions. Les importateurs de ces biens devraient payer toute différence de prix entre le prix du carbone payé dans le pays de production et le prix des quotas de carbone dans l’EU ETS.

Le CBAM sera introduit progressivement de 2026 à 2034 à la même vitesse que les quotas gratuits dans le SCEQE sont progressivement supprimés.

Pour plus de détails sur CBAM, voir le communiqué de presse après l’accord avec les pays de l’UE.

Un Fonds Social Climat pour lutter contre la précarité énergétique

L’accord avec les États membres visant à créer un Fonds social pour le climat (SCF) de l’UE en 2026 afin de garantir une transition climatique équitable et socialement inclusive a été adopté par 521 voix contre 75 et 43 abstentions. Les ménages vulnérables, les micro-entreprises et les usagers des transports particulièrement touchés par la précarité énergétique et de transport en bénéficieront. Lorsqu’il sera pleinement en place, le SCF sera financé par la mise aux enchères des quotas du SEQE II jusqu’à un montant de 65 milliards d’euros, avec 25 % supplémentaires couverts par les ressources nationales (soit un total estimé à 86,7 milliards d’euros).

Pour plus de détails sur le Fonds, voir le communiqué de presse après l’accord avec les pays de l’UE.

Prochaines étapes

Les textes doivent maintenant également être formellement approuvés par le Conseil. Elles seront ensuite publiées au Journal officiel de l’UE et entreront en vigueur 20 jours plus tard.

En adoptant ces actes législatifs, le Parlement répond aux attentes des citoyens pour que l’UE accomplir et accélérer la transition verte tel qu’exprimé dans les propositions 3(1), 3(8), 3(9), 11(1) et 11(7) des conclusions de la Conférence sur l’avenir de L’Europe .

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...