13.9 C
Bruxelles
samedi, juin 22, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELa mission de l'OMS dans la zone du séisme en Syrie renforce...

La mission de l’OMS dans la zone du séisme en Syrie renforce la protection contre les épidémies

Publié le


« L’objectif de la mission était de renforcer la capacité du réseau d’alerte précoce et d’intervention (EWARN) et d’assurer détection, vérification et réponse rapides aux alertes et aux épidémies de maladies transmissibles« , le OMS a déclaré le bureau pour la Méditerranée orientale dans un communiqué publié jeudi.

Ils ont identifié domaines de la préparation et de la réponse qui devaient être renforcésa déclaré l’OMS, et a effectué plusieurs visites sur le terrain, notamment à Maaret Tamsrin, l’une des zones touchées par le tremblement de terre, pour évaluer l’hôpital local et l’intégration des centres d’accueil dans le cadre de l’examen plus large du système d’alerte précoce.

Deux centres d’accueil ont également été visités pour surveillance de la qualité de l’eauet l’eau potable testée en coordination avec une ONG syrienne, aboutissant à une recommandation de chlorer l’approvisionnement en eau des centres.

Réponse rapide

Les membres de la mission ont également renforcé la capacité du équipes d’intervention rapide (RRT) qui ont été mis en place pour le choléra et d’autres maladies à potentiel épidémique. Cela comprenait un cours de formation RRT en ligne de deux jours sur la façon de constituer des équipes dans les centres d’accueil.

« Les RRT sont essentiels, car les membres peuvent rapidement enquêter et répondre aux épidémies et aux maladies transmissibles», a déclaré le Dr Sherein Elnossery de l’unité de prévention des risques infectieux du Bureau régional de l’OMS, qui faisait partie de la mission et a dispensé la formation.

Plus de 150 participants ont assisté à la formation des équipes de surveillance, de soins de santé communautaires, WASH et médicales. Il comprenait des sessions sur la riposte aux épidémies, l’engagement communautaire, les services d’eau et d’hygiène.

En outre, l’impact psychologique des crises communautaires a été abordé et les participants ont reçu des instructions sur la fourniture de premiers secours psychologiques.

Renforcement de la réponse au choléra

Au cours de la mission, l’équipe de l’OMS s’est efforcée de renforcer la coordination et le leadership de la riposte au choléra et à d’autres maladies à potentiel épidémique. Ils ont également supervisé la mise en œuvre d’un campagne de vaccination orale contre le choléra ciblant 1,7 million de personnes dans les sous-districts de Dana et Harim.

En outre, les membres de l’équipe ont évalué le risque d’expansion de l’épidémie de choléra existante et, par conséquent, 10 sous-districts du nord-ouest de la Syrie avec une population cible de 1,12 million de personnes ont été identifiées pour les campagnes de vaccination orale contre le choléra.

Le Dr Elnossery a insisté sur le fait que l’OMS continuer à soutenir les zones touchées dans le nord-ouest de la Syrie pour se remettre du tremblement de terre ».

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Transfert de membres du personnel de Fedasil au SPF Intérieur – Deuxième lecture

Lors du conclave budgétaire du 13 octobre 2023, il a été décidé de transférer...

Journée mondiale des lanceurs d’alerte : le Médiateur fédéral et l’Institut fédéral des droits humains informent les lanceurs d’alerte.

Dans le secteur privé, le Médiateur fédéral examine et coordonne le traitement des signalements...

La Belgique interdit l’exportation de carburants toxiques

La situation belge était devenue préoccupante depuis avril 2023, date à laquelle les producteurs...

La Douane saisit 56,44 kg de cocaïne

Le 18 juin, la Douane a saisi 56,44 kg de cocaïne dans le compartiment...

autres articles

Transfert de membres du personnel de Fedasil au SPF Intérieur – Deuxième lecture

Lors du conclave budgétaire du 13 octobre 2023, il a été décidé de transférer...

Journée mondiale des lanceurs d’alerte : le Médiateur fédéral et l’Institut fédéral des droits humains informent les lanceurs d’alerte.

Dans le secteur privé, le Médiateur fédéral examine et coordonne le traitement des signalements...

La Belgique interdit l’exportation de carburants toxiques

La situation belge était devenue préoccupante depuis avril 2023, date à laquelle les producteurs...