7.1 C
Bruxelles
vendredi, avril 19, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELa place Trafalgar a accueilli le plus grand Iftar musulman d'Europe

La place Trafalgar a accueilli le plus grand Iftar musulman d’Europe

Publié le


Hier, un collègue et moi avons assisté au plus grand iftar public ouvert d’Europe à Trafalgar Square. Des milliers de personnes y ont assisté. Pour ceux qui ne le savent pas, l’Iftar est le repas de rupture du jeûne à la fin de chaque journée pendant le Ramadan, lorsque le jeûne a lieu de l’aube au crépuscule. C’est une tradition spirituelle de millions de musulmans à travers le monde et elle était partagée avec n’importe qui, musulman ou non, à Trafalgar Square. Ce n’est pas seulement à Trafalgar Square que cela s’est produit, mais dans les maisons des musulmans du Royaume-Uni et d’ailleurs pendant toute la période du Ramadan.

Le ramadan est un temps de don et de réflexion pour les musulmans. C’est le moment de s’autodiscipliner et de penser aux moins fortunés (bien que les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes malades ou en voyage ne soient pas obligés de jeûner). C’est même bon pour la santé permettant au corps de retrouver un certain équilibre et des régimes alimentaires similaires sont aujourd’hui conseillés par de nombreux praticiens de la santé (régime céto, jeûne intermittent etc.)

Mais revenons à Trafalgar Square. Ce qui me frappe, c’est qu’un tel événement puisse se produire à Londres, au Royaume-Uni, dans l’un des lieux les plus emblématiques de la ville avec l’approbation et l’accord des pouvoirs publics. Cela montre un réel accueil des autres confessions dans le tissu de la société britannique. Dieu sait (si je peux utiliser cette expression), et il le sait sans aucun doute, qu’il y a beaucoup à corriger dans la société britannique – même si un énorme positif est que ce festival pourrait avoir lieu dans un lieu public célébré par tous ceux qui souhaitent y assister.

La place Trafalgar a accueilli le plus grand Iftar musulman d’Europe 3

Cela dit quelque chose pour l’esprit britannique de compréhension et de tolérance, que nous n’avons pas à être rigides dans notre approche de la religion. Que nous pouvons accueillir toutes les religions et que les gens de toutes les religions sont britanniques. Il n’y a que du positif là-dedans.

En revanche, je ne peux pas imaginer qu’un grand iftar se tienne place de la Concorde ou, Dieu nous en préserve, à La Bastille. Choc et horreur ! « Nous sommes envahis par des hordes étrangères » serait, j’imagine, la réaction instinctive tandis que la réaction intellectuelle est que « la séparation de l’Église et de l’État nécessite une division stricte où rien de religieux ne peut même s’imposer dans l’espace public ». Pour moi, si je n’ai aucun problème avec le principe de séparation de l’Église et de l’État, j’ai un problème avec l’application extrême de ce principe où le dogme non religieux de la laïcité est imposé aux autres avec une détermination véhémente assez équivalente qui , en termes religieux, être attribué à un fanatique.

20230420 193846 min La place Trafalgar a tenu le plus grand Iftar musulman d'Europe

Je n’ai qu’à regarder certaines décisions assez récentes des tribunaux français qui ont imposé l’enlèvement des statues religieuses sur le terrain public, même lorsque la majorité des citadins voulaient que la statue reste.

Interdire l’empiétement de la religion dans l’espace public à un tel degré est pour moi tout aussi fanatique que d’essayer d’imposer une loi religieuse écrasante à tout le monde dans une société. La non-religion de la laïcité devient fasciste.

Mais encore une fois, revenons à Trafalgar Square. Pour ma part, j’étais heureux, et aussi très touché, de voir un groupe de dames en foulard près de moi dans un petit groupe dire des prières ensemble à l’approche de l’Iftar. J’ai vu de la gentillesse sur leurs visages et une assez belle attente de leur foi.

J’étais heureux qu’il ait été arrangé pour que des tapis de prière soient disposés sur la place afin que les hommes puissent se prosterner devant leur Dieu. Je ne suis peut-être pas musulman, mais ils ne me font certainement aucun mal – au contraire, ils aident le monde de nombreuses manières grâce à leurs activités caritatives – et qui suis-je pour dire comment ils doivent pratiquer leur foi ? Et pourquoi devrais-je être dérangé? Bien sûr, je ne le suis pas, même si certains qui sont un peu plus étroits d’esprit pourraient trouver toutes sortes de raisons de se plaindre.

L’un d’entre eux pourrait être que les orateurs de l’événement comprenaient le maire de Westminster et le lord-maire de Londres – tous deux musulmans. À cela, j’entends à nouveau des grognements d’«être pris en charge». Mais ils sont britanniques et ont parfaitement le droit de se présenter à des fonctions publiques. Et la grande majorité de leurs collègues conseillers et collègues politiques envers qui ils sont responsables ne sont pas du tout musulmans et de nombreuses autres religions et aucune – donc je ne pense pas que cet argument tienne la route non plus.

Je suis heureux que nous ayons une société interreligieuse dynamique au Royaume-Uni. Bien sûr, il y a des problèmes, mais ce qui existe est déjà un élément essentiel de compréhension et d’inclusivité qui en dit long sur l’approche britannique de la religion. Cela montre également que le nouveau roi lui-même a annoncé publiquement qu’il est le défenseur de la foi (et non la foi, c’est-à-dire une foi). Nous voyons également d’autres fêtes religieuses minoritaires célébrées de la même manière que le Big Iftar. Par exemple, il n’y a pas si longtemps, la fête hindoue de Divali, la fête des lumières, était également célébrée à Trafalgar Square. La plupart des gens sont de bonne foi, religieux ou non. Cherchez les opposants là où il y a des problèmes. Ce sont probablement eux qui génèrent les conflits.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

L’État belge et les organismes nucléaires fédéraux SCK CEN et IRE signent un contrat de gestion

L'État belge ainsi que les deux institutions IRE et SCK CEN s'engagent à tenir...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables sont investis pour répondre aux...

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive...

La science des références : tirer parti des logiciels de défense des clients

Imaginez ceci : vous êtes submergé de choix, bombardé de publicités et vous ne savez...

autres articles

L’État belge et les organismes nucléaires fédéraux SCK CEN et IRE signent un contrat de gestion

L'État belge ainsi que les deux institutions IRE et SCK CEN s'engagent à tenir...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables sont investis pour répondre aux...

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive...