7.7 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes sols européens recèlent un potentiel pour une action climatique plus forte...

Les sols européens recèlent un potentiel pour une action climatique plus forte — Agence européenne pour l’environnement – ​​europeantimes.news

Publié le


Le briefing de l’AEECarbone du soldonne un aperçu des réservoirs de carbone et des émissions de gaz à effet de serre des sols organiques et minéraux européens, sur la base des données de 2019.

Les États membres de l’UE ont signalé perte de carbone des sols organiques qui correspond à environ 108 mégatonnes de dioxyde de carbone (Mt CO2) émissions en 2019. La même année, les sols minéraux ont éliminé environ 44 Mt de CO2 de l’atmosphère. Les émissions nettes de gaz à effet de serre des sols, environ 64Mt de CO2 équivalent, correspondait à un peu moins de 2 % des émissions nettes globales de l’UE en 2019, soit environ la moitié de la part de l’UE dans les émissions de l’aviation internationale.

Environ les trois quarts des sols organiques de l’UE se trouvent dans seulement deux États membres, la Suède et la Finlande, indique le briefing de l’AEE. Les émissions globales des sols organiques sont de loin les plus élevées en Allemagne, en raison de la part élevée de ses sols organiques sous les terres cultivées et les prairies. Les pertes de carbone les plus élevées par hectare proviennent de extraction de tourbeprincipalement en Finlande, en Irlande, en Lettonie, en Estonie et en Allemagne.

Il y a options d’atténuation, comme la restauration des tourbières ou l’agroforesterie, pour augmenter la séquestration du carbone des sols et diminuer les pertes de carbone, ce qui, dans de nombreux cas, peut également bénéficier, par exemple, à la biodiversité ou à la qualité de l’eau. Cependant, selon le type de sol, le climat local et la manière dont les terres sont gérées, les mesures d’atténuation peuvent augmenter les émissions d’autres gaz à effet de serre, tels que le méthane (CH4) et le dioxyde d’azote (N2O), ou avoir des conséquences négatives sur la biodiversité ou la production alimentaire.

Le briefing de l’AEE souligne également l’importance de développer et d’utiliser des méthodes scientifiquement solides pour estimer les impacts climatiques des différentes pratiques de gestion des terres, ainsi que leur impact sur la restauration de la nature.

Dans l’ensemble, l’UE utilisation des terres, changement d’affectation des terres et foresterie (UTCATF) est un secteur important puits de carbone qui élimine le CO2 de l’atmosphère. Cependant, il existe de grandes différences entre les pays en raison de la taille du pays, de l’utilisation des terres et du type de sols. L’UE s’est engagée à réduire ses émissions nettes de gaz à effet de serre de 55 % d’ici 2030, par rapport aux niveaux de 1990, et à devenir neutre en carbone d’ici 2050.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Rapport annuel 2023 du Service de Médiation pour les pensions – dossier de presse

Le rapport annuel 2023 a été remis par le Médiateur des pensions, Tony Van...

Conférence internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Après la catastrophe de 2021, notre pays et les pays voisins ont de nouveau...

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

autres articles

Rapport annuel 2023 du Service de Médiation pour les pensions – dossier de presse

Le rapport annuel 2023 a été remis par le Médiateur des pensions, Tony Van...

Conférence internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Après la catastrophe de 2021, notre pays et les pays voisins ont de nouveau...

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...