8.1 C
Bruxelles
mardi, mars 5, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELa lutte contre la désinformation et la propagande – europeantimes.news

La lutte contre la désinformation et la propagande – europeantimes.news

Publié le


Une conférence intitulée « La lutte contre la désinformation et la propagande » a été organisée le 24 avril 2023 de 17h à 19h au Parlement européen par le groupe PPE avec la participation d’organisations de défense des droits de l’homme et d’experts dans le domaine. Le débat a été modéré par Manel Msalmi conseiller aux affaires internationales et président de l’Association européenne pour la défense des minorités avec des intervenants de haut niveau principalement Claude Moniquetancien agent de renseignement français et directeur du Centre européen de renseignement stratégique et de sécurité, Nigel Goodrich PDG d’IMPAC, Giuliana Franciosa expert en communication, Carlo Corazza directeur du bureau italien du Parlement européen.

Membres du Parlement européen

Lucie Vuolo, Isabelle Adinolfi et Francesca Pepucci ainsi que le sénateur italien Roberta Toffanin étaient des conférenciers invités et sont intervenus sur la question en partageant leurs réflexions concernant les mesures possibles que le parlement européen et la commission européenne peuvent mettre en œuvre pour lutter contre la désinformation et mettre en place un cadre juridique pour lutter contre la propagande.

Manel Msalmi a introduit le débat en soulignant la complexité de la question de la désinformation et les différents outils que l’UE a déjà pris pour lutter contre la désinformation dans le but de protéger les valeurs européennes et démocratiques. Elle a également soulevé la question des militants des droits de l’homme qui pourraient être ciblés à la suite de rapports de désinformation. Ce fut le cas de Karima Baloch qui a été tuée au Canada, de Sajid Hussain Baloch qui a été tué en Suède et de nombreux militants impliqués dans la cause baloutche qui ont été intimidés juste après la publication du rapport de l’EU Disinfo Lab. Un reportage qui a mis leur vie en danger.

Claude Moniquet a souligné que

« Il y a une continuité évidente entre la désinformation – les Russes préfèrent parler de « mesures actives », en russe, « aktivnye meropriyatiya », expression qui recouvre la désinformation, l’espionnage offensif et la subversion – telle qu’elle était pratiquée à l’époque soviétique et celle qui est mise en œuvre par le régime Poutine : il s’agit, alors comme aujourd’hui, de tout faire pour saper les démocraties occidentales et disloquer l’alliance entre l’Amérique du Nord et l’Europe afin de faire imploser l’OTAN. Ce qui a changé, ce n’est pas l’esprit de désinformation mais les moyens utilisés. Là où hier, il fallait appliquer des méthodes complexes, les nouvelles technologies de l’information permettent, aujourd’hui, d’inonder Internet et surtout les réseaux sociaux qui sont devenus la principale source d’information pour de nombreux citoyens en Occident, notamment parmi les jeunes.

Une autre évolution de la désinformation russe ces dernières années a été la recherche de nouveaux canaux politiques pour la diffuser. Pendant la guerre froide, ce sont surtout les cercles communistes, d’extrême gauche ou pacifistes qui ont été utilisés par Moscou. Mais désormais, l’appareil de désinformation russe s’appuie beaucoup plus sur certains cercles de l’extrême droite extra-parlementaire. Mais les mêmes acteurs sont à l’œuvre qu’avant : les services de renseignement extérieurs (aujourd’hui, le SVR) et les militaires (le GRU). Et à leur tête, ainsi qu’à la tête de leurs principaux moyens d’action, on trouve encore des hommes et des femmes appartenant au premier cercle de Vladimir Poutine et prenant leurs ordres directement du Kremlin.

Nigel Goodrich a mentionné que « Être pro-palestinien et anti-israélien est le nouveau terrain d’entente polarisant où, en raison de la désinformation et de la propagande idéologiques soutenues menées par les médias, les universités, les acteurs étatiques, les ONG et les syndicats, il n’y a plus de place pour dialogue. La meilleure solution à cette menace pour notre avenir démocratique est d’enseigner la pensée critique dans les écoles, de sorte que les jeunes apprennent différentes perspectives, donnant ainsi une chance au dialogue (et donc à la paix et à la coexistence) »

Shreya Kaushik, militante et représentante de la diaspora indienne en Belgique, a souligné que « la désinformation est un problème largement répandu, c’est une simple surcharge d’informations ou un chaos d’informations. Si nous parlons de la solution à cela, dans l’ensemble, nous devons travailler sur des réformes éducatives pour éradiquer ces maux de la société afin que les individus puissent juger de l’authenticité de toute information. Il n’y a pas d’autre moyen de passer au crible l’information que de renforcer le système éducatif et c’est le besoin de l’heure »

Giuliana Franciosa, experte en communication, a expliqué les différents concepts liés à la désinformation et comment la contrer, ainsi que la nécessité de vérifier les rapports de désinformation, principalement ceux qui ne proviennent pas d’institutions européennes ou internationales.

« La question de l’usurpation d’identité par l’EU Disinfo Lab par exemple, où dans le préfixe de l’UE peut être trompeuse et les gens peuvent croire qu’il s’agit d’une aile légitime au titre des institutions de l’Union européenne »

Le débat s’est terminé par la conclusion que la lutte contre la désinformation devrait être réglementée par les législations de l’UE afin de garantir à la fois les droits de l’homme et la liberté d’expression et d’éviter les incidents tragiques et les meurtres de militants des droits de l’homme dans les zones de conflit ou en exil, ainsi que d’éduquer les nouvelles générations pour faire la différence entre fausses nouvelles et vraies informations.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

L’UNEA et l’UE s’engagent à relever les défis et les crises environnementales

Après d’intenses négociations, deux résolutions proposées par l’UE et ses Etat membres ont finalement...

Élaboration d’un statut pour les comptables justiciables

Le projet vise, sur la proposition conjointe du ministre des Finances et du ministre...

Comment réussir à présenter votre chien à d’autres animaux de compagnie

Animaux domestiques peut apporter tellement de joie dans nos vies, mais présenter un nouvel...

Comment les artistes et les designers peuvent adopter les images générées par l’IA dans leur travail

La créativité à l’ère numérique a pris un tournant révolutionnaire avec l’avènement des images...

autres articles

L’UNEA et l’UE s’engagent à relever les défis et les crises environnementales

Après d’intenses négociations, deux résolutions proposées par l’UE et ses Etat membres ont finalement...

Élaboration d’un statut pour les comptables justiciables

Le projet vise, sur la proposition conjointe du ministre des Finances et du ministre...

Comment réussir à présenter votre chien à d’autres animaux de compagnie

Animaux domestiques peut apporter tellement de joie dans nos vies, mais présenter un nouvel...