9.7 C
Bruxelles
mardi, avril 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEDes experts des droits appellent à un moratoire sur la peine de...

Des experts des droits appellent à un moratoire sur la peine de mort – europeantimes.news

Publié le


Ils fortement condamné l’exécution cette semaine de Tangaraju s/o Suppiah, qui a été reconnu coupable de complot en vue de faire du trafic de cannabis de la Malaisie vers le pays en 2013.

Préoccupations relatives au procès équitable

M. Suppiah, un Tamoul de Singapour âgé de 46 ans, a été pendu mardi malgré les allégations selon lesquelles il n’avait pas reçu d’interprétation adéquate lors des interrogatoires de police.

« La peine de mort ne peut être appliquée qu’après une procédure judiciaire avec toutes les garanties possibles pour assurer un procès équitabley compris la représentation légale à chaque étape de la procédure et l’interprétation nécessaire dans toutes les procédures orales », ont déclaré les experts.

Taux d’exécutions alarmant

Ils ont ajouté que le taux d’avis d’exécution pour des infractions liées à la drogue à Singapour était « très alarmant ».

M. Suppiah aurait été le 12e personne à pendre depuis mars 2022, selon le bureau des droits de l’homme de l’ONU, HCDH, qui avait exhorté le gouvernement de ne pas procéder à son exécution, invoquant des préoccupations concernant la régularité de la procédure et le respect des garanties d’un procès équitable.

Les experts de l’ONU ont déclaré que les États qui n’ont pas encore aboli la peine de mort ne peuvent imposer la peine capitale que pour les crimes les plus graves.

« En vertu du droit international, seuls les crimes d’une extrême gravité impliquant un homicide intentionnel peuvent être considérés comme « les plus graves ». Infractions liées à la drogue clairement n’atteint pas ce seuil, » ils se disputèrent.

Discrimination envers les minorités

Les experts des droits ont également fait part de leurs préoccupations concernant le traitement discriminatoire des personnes appartenant à des groupes minoritaires, comme M. Suppiah, ainsi que des informations faisant état de représailles contre leurs avocats.

M. Suppiah a été condamné en vertu de la loi singapourienne, qui rend la peine capitale obligatoire pour certaines infractions, notamment les condamnations liées à la drogue. Les experts ont déclaré que la loi sur les peines obligatoires prive les juges de discrétion de tenir compte des cas individuels, du contexte et des circonstances.

« Nous réaffirmons que le recours obligatoire à la peine de mort constitue une privation arbitraire de la vie, puisqu’elle est imposée sans tenir compte de la situation personnelle de l’accusé ou des circonstances de l’infraction particulière », ont-ils déclaré.

À propos des experts de l’ONU

Les neuf experts surveillent et rendent compte de questions telles que les exécutions extrajudiciaires, sommaires et arbitraires ; détention arbitraire et droits des minorités.

Ils servent sur une base volontaire et sont indépendants de tout gouvernement ou organisation.

Ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ne sont pas rémunérés pour leur travail.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...

autres articles

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...