19.7 C
Bruxelles
samedi, juillet 20, 2024
AccueilFrançaisACTUALITERapport « Ouzbékistan libre » à la 23e Conférence de l'Alliance contre...

Rapport « Ouzbékistan libre » à la 23e Conférence de l’Alliance contre la traite des personnes – europeantimes.news

Publié le


Par Hasanboy Burhanov, fondateur du mouvement d’opposition politique Erkin O’zbekiston (Ouzbékistan libre).

UN rapport en anglais, distribué aux participants de la 23e Conférence de l’Alliance contre la traite des personnes organisée par le Bureau du Représentant spécial et Coordinateur de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains.

Centre de congrès Hofburg Vienne (Autriche) 18.04.2023

Chers collègues,

L’Ouzbékistan a été et reste le plus grand exportateur de travailleurs migrants en Asie centrale. Plus de 5 millions de personnes sont obligées de trouver du travail loin de chez elles pour pouvoir subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Après l’invasion russe de l’Ukraine, des dizaines de milliers de travailleurs migrants d’Ouzbékistan et d’autres républiques d’Asie centrale ont été envoyés pour construire des structures défensives dans les territoires occupés de l’Ukraine. Leur situation là-bas équivaut à l’esclavage.

En Russie – dans les mosquées et dans les communautés de la diaspora, en particulier celles d’origine centrasiatique –, on rencontre des exemples de propagande systématique visant à attirer les migrants d’Asie centrale dans la guerre contre l’Ukraine. Dans leur propagande à destination des musulmans, les autorités russes n’ont cessé de placer la guerre contre l’Ukraine dans le contexte d’un conflit religieux.

Dans le même temps, le régime de Mirziyoyev est silencieux et essaie de ne pas remarquer les actions provocatrices des autorités russes, car il soutient pleinement l’agression russe contre l’Ukraine.

En janvier 2018, 52 personnes brûlées vives dans un bus au Kazakhstan. Tous étaient des ressortissants ouzbeks se rendant en Russie pour le travail. Les autorités ouzbèkes n’ont même pas déclaré de deuil national pour la mort tragique de leurs citoyens. En fait, dans toute l’histoire de l’Ouzbékistan moderne, les autorités du pays n’ont jamais décrété de deuil national, bien qu’il y ait eu plusieurs occasions de le faire. La seule exception a été la période de deuil de trois jours après la mort du président Islam Karimov, en septembre 2016.

J’ai souligné ce fait pour que vous compreniez le mépris des autorités ouzbèkes envers leur peuple.

Le travail forcé est présent en Ouzbékistan. Il convient également de noter que deux fois par an, pendant deux jours, les travailleurs du pays doivent travailler gratuitement pour l’État. Leurs quatre jours de salaire sont transférés de force sur un compte spécial de la fondation caritative publique « Mahalla » d’Ouzbékistan. Ce travail forcé est déguisé en « khashar » (subbotnik, ou service volontaire le week-end). Ces vestiges du passé soviétique sont encore conservés en Ouzbékistan.

On sait également que les autorités ouzbèkes continuent de faire largement appel au travail des enfants dans la culture et la récolte du coton.

Compte tenu de tous les faits mentionnés ci-dessus, nous exigeons que les autorités ouzbèkes cessent de mentir à la communauté mondiale. Aucune réforme n’est en cours dans l’Ouzbékistan actuel ! Le taux d’approbation élevé du régime de Mirziyoyev, mis en évidence par diverses enquêtes, est le résultat de la guerre de l’information menée par les États russe et ouzbek.

Nos recommandations aux Etats participants de l’OSCE :

– organiser des auditions parlementaires publiques sur l’Ouzbékistan, dans le cadre de l’aide du régime de Mirziyoyev à la Russie pour tenter de contourner les sanctions internationales. De notre côté, nous serons prêts à fournir un rapport sur le sujet, à prendre la parole publiquement et à répondre aux questions des participants et assistants aux audiences ;

– envisager d’attirer des travailleurs migrants d’Ouzbékistan vers les marchés du travail de l’UE, du Royaume-Uni, des États-Unis et du Canada;

– augmenter les programmes de subventions et les financements, afin de contenir la campagne de propagande et de désinformation russe dans la région de l’Asie centrale.

Merci beaucoup pour votre attention.

Photo de Robert Stokoe : https://www.pexels.com/photo/the-hofburg-building-facade-vienna-austria-10985316/

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Marchés publics pour l’Asile et la Migration

Sur proposition de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Nicole de Moor,...

Modification des conditions de recrutement de Fedasil

Sur proposition de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Nicole de Moor,...

Décision Historique de la Cour Suprême Espagnole : La Victoire Retentissante de la CCHR contre les abus Psychiatriques

La Cour suprême espagnole a rendu une décision historique et sans précédent en faveur...

Les jeunes ambassadeurs s’unissent pour les droits de l’homme, la justice et la paix à l’ONU à New York -europeantimes.news-

KingNewsWire. 52 jeunes représentants de 35 pays, rejoints par plus de 400 responsables...

autres articles

Modification des conditions de recrutement de Fedasil

Sur proposition de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Nicole de Moor,...

Marchés publics pour l’Asile et la Migration

Sur proposition de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Nicole de Moor,...

Décision Historique de la Cour Suprême Espagnole : La Victoire Retentissante de la CCHR contre les abus Psychiatriques

La Cour suprême espagnole a rendu une décision historique et sans précédent en faveur...