24.7 C
Bruxelles
lundi, juillet 15, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe gouvernement danois a renoncé à une loi exigeant que tous les...

Le gouvernement danois a renoncé à une loi exigeant que tous les sermons soient traduits en danois – europeantimes.news

Publié le


Le gouvernement danois a rejeté un projet de loi controversé qui était en discussion depuis trois ans et qui aurait exigé que tous les sermons religieux au Danemark soient traduits en danois. La loi visait à empêcher la diffusion de sermons contenant des appels à la haine, à l’intolérance et à la violence, en particulier dans les communautés musulmanes.

Au cours des quinze dernières années, les autorités danoises se sont efforcées, par le biais de modifications de la législation sur l’immigration, notamment pour les religieux, de limiter l’accès des imams radicaux au pays. Bien que les lois aient été provoquées par les actions des islamistes radicaux, elles s’étendent aux religieux de toutes les religions, y compris le christianisme, en fournissant la preuve d’un diplôme d’une université publique légitime, d’une indépendance financière, etc.

Ce fut également le cas avec le projet de loi qui obligeait toutes les confessions à traduire leurs sermons en danois. Cette semaine, il a finalement été rejeté par la ministre des Affaires ecclésiastiques Louise Schack.

En mars de cette année, le président du Parti populaire danois a demandé au ministre des affaires ecclésiastiques d’enquêter sur la possibilité de rédiger la loi de manière à ce qu’elle n’affecte pas toutes les communautés religieuses qui prêchent dans une langue autre que le danois, mais uniquement les mosquées où « ne parle qu’en arabe, prêche à haute voix contre les femmes, la démocratie, les juifs et d’autres groupes minoritaires, ou là où la violence et la terreur se propagent. Le gouvernement n’a pas trouvé une telle option pour l’application de la loi et celle-ci a finalement été rejetée.

En janvier 2021, la Conférence des Églises européennes (CEC) a exprimé sa profonde inquiétude dans une lettre adressée au Premier ministre danois Mette Frederiksen et à la ministre des Affaires ecclésiastiques Joy Mogensen au sujet d’une nouvelle initiative proposée visant à rendre obligatoire la traduction des sermons d’autres langues en danois.

La KEC a rappelé qu’en tant qu’organisation ecclésiale européenne internationale, elle a toujours encouragé l’utilisation de la langue maternelle dans un contexte religieux, aidant les migrants à s’intégrer et à former des communautés qui les soutiennent et les aident à naviguer dans le nouvel environnement social dont ils font désormais partie. .

« D’un point de vue politique, nous considérons une telle législation comme un signal négatif injustifié concernant la religion et le rôle des communautés religieuses dans la société. De plus, ce serait une indication pour les peuples européens non danois et les communautés chrétiennes que leur pratique religieuse et leur présence au Danemark sont remises en question et considérées comme sans équivoque problématiques », a déclaré le discours. « Pourquoi des communautés allemandes, roumaines ou anglaises ayant une longue histoire au Danemark devraient-elles soudainement traduire leurs sermons en danois ? Cela nuirait à l’image du Danemark en tant que nation ouverte, libérale et libre fondée sur l’héritage chrétien des droits et responsabilités individuels.

Photo de Chris Black : https://www.pexels.com/photo/the-dome-and-the-front-entrance-to-the-marble-church-in-copenhagen-denmark-14192759/

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...