14.9 C
Bruxelles
mardi, juin 25, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe cyclone Mocha laisse une « traînée de dévastation » au Myanmar

Le cyclone Mocha laisse une « traînée de dévastation » au Myanmar

Publié le


OCHA dit que les communautés là-bas avaient passé la journée nettoyer et compter le coût de la tempête, classée comme extrêmement grave, lorsqu’elle s’est abattue sur les États et les régions de l’ouest du Myanmar dimanche, avec des invités aussi forts que 250 km par heure – continuant de frapper certaines régions le lendemain, avec de fortes pluies.

Les autorités et les agences d’aide humanitaire avaient lancé un plan d’évacuation massif avant que la tempête ne s’écrase au nord de Sittwe.

Six millions déjà dans le besoin

Les besoins humanitaires dans l’État de Rakhine et dans le nord-ouest du Myanmar étaient déjà criants avant que le cyclone ne frappe, avec environ six millions de personnes ayant déjà besoin d’aide humanitaire, selon OCHA, à la suite d’années de conflit et de déplacement.

Aujourd’hui, des centaines de milliers de Rohingyas vivent dans des abris temporaires où leurs mouvements sont limités par le régime militaire, qui a déclaré l’ensemble de Rakhine zone sinistrée à la suite de Moka.

Les premiers rapports indiquaient que le pire du cyclone avait épargné le principal complexe de camps de réfugiés rohingyas de Cox’s Bazar au Bangladesh, qui abrite près d’un million de réfugiés, pour la plupart rohingyas, dont la majorité a fui la persécution et la violence à Rakhine, à partir de l’été 2017. .

Une grande partie de Sittwe détruite

Mais des reportages ont indiqué que, bien que moins graves que prévu, plusieurs personnes ont encore été tuées au Myanmar et des centaines de milliers de Rohingyas se sont retrouvés sans abri.

OCHA a dit qu’il y avait destruction généralisée à travers Sittwe, avec peu de maisons encore debout. De nombreuses maisons longues en bambou fragiles dans les camps de déplacés ont été détruites.

« Les communications avec les équipes sur le terrain sont encore limitées mais les premiers rapports suggèrent que les dégâts sont importants, en particulier à Rakhine, et que les besoins dans toutes les communautés seront élevés», indique lundi le rapport de situation d’OCHA.

« Des vents extrêmement forts ont fait tomber des lignes électriques, déraciné des arbres et endommagé et détruit des maisons. Une onde de tempête a détruit des ponts et inondé des maisons.

Les besoins en matière de santé, d’articles de secours, d’abris et d’eau, d’assainissement et d’hygiène sont déjà signalés, auxquels s’ajoutent menace mortelle des mines terrestres dans les zones rurales touchées par le conflit, ayant changé lors des inondations.

Le cyclone Mocha a apporté de fortes pluies et des vents lors de la traversée d’un camp de réfugiés rohingyas à Teknaf, Cox’s Bazar, Bangladesh, le 14 mai 2023.

Tours cellulaires endommagées

Les communications avec les partenaires sur le terrain ont été partiellement rétablies dans la journée mais restent encore limitées après dommages importants aux tours de télécommunicationsa poursuivi OCHA.

Les services d’eau et d’électricité ont été gravement interrompus toute la journée, les générateurs étant désormais la principale source d’électricité pour la plupart des gens en raison de lignes en panne.

Les partenaires humanitaires travaillent pour commencer évaluations rapides des besoins sur le terrain mardi, pour confirmer l’ampleur de l’impact du cyclone et l’assistance immédiate requise.

Les premiers rapports ont également commencé à arriver sur des inondations généralisées et des besoins dans le nord-ouest – une région qui est également fortement touchée par le conflit.

© UNICEF/Sultan Mahmud Mukut

Un camp de réfugiés rohingyas à Cox’s Bazar se prépare au cyclone Mocha.

Un financement désespérément nécessaire

OCHA a dit une urgence injection de fonds pour aider au relèvement était « désespérément nécessaire pour faciliter une réponse à grande échelle à l’impact du cyclone et des inondations qui ont suivi ». A ce jour, le Plan de réponse humanitaire (HRP) de 764 millions de dollars n’est financé qu’à 10 pour cent.

Certaines personnes déplacées résident toujours dans des abris contre les cyclones à proximité des camps de déplacés, avec quelques rapports de blessures et de besoins de traitement médical. Ceux qui séjournent dans des abris temporaires, comme des écoles, ont besoin d’aide.

Les déplacements sont difficiles et le nettoyage des débris est en cours. Une circulation intense a été signalée pendant la journée en raison du grand nombre de personnes retournant chez elles à Sittwe depuis les zones intérieures, combinées à débris sur les routes.

Abris rohingyas endommagés

Les reportages suggèrent qu’environ 3 000 abris Rohingyas ont été endommagés lors du passage de Moka, dont certains complètement détruits. Le commissaire aux réfugiés du pays a signalé des dommages à 32 centres d’apprentissage et 29 mosquées.

Dans les camps de réfugiés où 120 glissements de terrain ont été signalés, au moins 5 300 réfugiés auraient été déplacés vers des endroits plus sûrs, tandis que le gouvernement bangladais a déclaré environ 250 000 avaient besoin de nourriture et d’un abri dans toute la région d’ici dimanche soir.

Les autorités du Bangladesh avaient évacué quelque 750 000 personnes avant la tempête.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Secteur des soins de santé en crise : 1 membre du personnel soignant sur 4 envisage de quitter la profession

L’étude révèle le déséquilibre entre le manque de personnel infirmier et aide-soignant travaillant dans...

Rachat OLO 74 | News.belgium

Dans le cadre du programme de rachat prévu dans le plan de financement 2024,...

L’AFMPS publie son rapport annuel 2023 : tous nos chiffres, résultats et principaux projets

Une fois de plus, nous avons laissé nos experts expliquer les travaux qui les...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une huitième attaque « massive »...

autres articles

Secteur des soins de santé en crise : 1 membre du personnel soignant sur 4 envisage de quitter la profession

L’étude révèle le déséquilibre entre le manque de personnel infirmier et aide-soignant travaillant dans...

Rachat OLO 74 | News.belgium

Dans le cadre du programme de rachat prévu dans le plan de financement 2024,...

L’AFMPS publie son rapport annuel 2023 : tous nos chiffres, résultats et principaux projets

Une fois de plus, nous avons laissé nos experts expliquer les travaux qui les...