8.9 C
Bruxelles
mercredi, février 21, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEL'ONU célèbre la Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie

L’ONU célèbre la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie

Publié le


Mentionnant le thème de cette année dans une déclaration pour marquer la journée, Toujours ensemble : unis dans la diversitéle chef de l’ONU a appelé les dirigeants à « parler d’une seule voix » pour éliminer la stigmatisation et la discrimination, qui se traduisent par des attaques parfois meurtrières visant les communautés LGBTQI+.

Le Secrétaire général a fait part de sa profonde inquiétude face aux niveaux de violence dirigés contre les personnes LGBTQI+ et à la vulnérabilité de ces communautés à plusieurs formulaires d’attaque.

« Alors que nous célébrons la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie, nous sommes confrontés à une dure réalité. Aux quatre coins du monde, les personnes LGBTQI+ continuent d’être confrontés à la violence, à la persécution, aux discours de haine, à l’injustice et même au meurtre pur et simple« , a déclaré le chef de l’ONU.

Mettre fin à la criminalisation

Il a appelé les États membres à mettre fin à la criminalisation des personnes LGBTQI+ dans le monde et à les punir pour « être simplement ce qu’elles sont ».

Il a dit que chaque agression contre une personne LGBTQI+ était une atteinte aux droits de l’homme:

« Je renouvelle mon appel à tous les États membres pour qu’ils respectent déclaration universelle des droits de l’Homme et mettre fin à la criminalisation des relations homosexuelles consensuelles et des personnes transgenres. Être soi-même ne devrait jamais être un crime», a déclaré M. Guterres.

Appel aux États

Dans un communiqué publié mardi, un groupe d’experts indépendants des droits de l’homme a appelé mardi les États membres à lutter contre le racisme et la stigmatisation à l’encontre des personnes LGBTQI+ dans un déclaration conjointe. Ils ont appelé les États à adopter des mesures pour mettre fin aux diverses formes de violence et de discrimination dirigées contre la communauté.

« Nous appelons les États à respecter la dignité inhérente de toutes les personnessans aucune distinction, en adoptant des mesures pour éradiquer la discrimination raciale, l’exclusion, l’intolérance, la haine, le sectarisme, la violence et la stigmatisation des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et de genre divers (LGBT) », ont déclaré les experts des droits de l’homme.

Discrimination raciale

Les experts en droits ont également rappelé que pour mettre fin à la violence structurelle contre les personnes LGBTQI+, les États doivent adopter une approche intersectionnelle et examiner comment les différentes identités sociales contribuent à la façon dont les communautés sont touchés par différentes formes de discrimination.

« La racialisation, l’ethnicité, l’âge, la couleur, le handicap, le statut national et résidentiel et socio-économique exposent les personnes LGBT à différentes formes de discrimination qui affectent leur capacité à jouir de leurs droits humains et de leurs libertés fondamentales sans distinction d’aucune sorte.

« Pour analyser adéquatement comment les inégalités structurelles conduisent à la violence et à l’exposition au risque, il est indispensable d’adopter une approche intersectionnelle. Alors que certaines personnes sont privilégiées, la plupart sont confrontées à la discrimination et à la violence, y compris au déplacement arbitraire, en raison de leurs multiples identités croisées », ont déclaré les experts.

Experts indépendants des droits de l’homme et autres Experts des droits de l’homme nommés par le Conseil des droits de l’hommetravaillent sur une base volontaire et non rémunérée, ne font pas partie du personnel des Nations Unies et travaillent indépendamment de tout gouvernement ou organisation.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture annuel à...

La fin de la vie des permis de conduire ? La controverse tourne autour du projet de législation européenne

Un nouveau texte législatif européen s'oriente vers un changement significatif dans la manière dont...

Une bouffée d’air frais : une démarche audacieuse de l’UE pour un ciel plus propre

Dans un pas passionnant vers un avenir plus vert, l'Union européenne a enveloppé un...

Le CESE tire la sonnette d’alarme sur la crise du logement en Europe: un appel à une action urgente

Bruxelles, le 20 février 2024 – Le Comité économique et social européen (CESE), reconnu...

autres articles

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture annuel à...

La fin de la vie des permis de conduire ? La controverse tourne autour du projet de législation européenne

Un nouveau texte législatif européen s'oriente vers un changement significatif dans la manière dont...

Une bouffée d’air frais : une démarche audacieuse de l’UE pour un ciel plus propre

Dans un pas passionnant vers un avenir plus vert, l'Union européenne a enveloppé un...