7.1 C
Bruxelles
vendredi, avril 19, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELes enfants qui font les frais de la crise en Afghanistan :...

Les enfants qui font les frais de la crise en Afghanistan : UNICEF

Publié le


« Parce que, dans ce qui est un pays profondément troublé – aux prises avec une catastrophe humanitaire, des catastrophes liées au climat et des violations flagrantes des droits de l’homme – trop de gens ont oublié que l’Afghanistan est une crise des droits de l’enfant », a-t-il déclaré, avertissant que la situation s’aggrave. .

Les jeunes vies en danger

Cette année, quelque 2,3 millions de garçons et de filles afghans devraient être confrontés à la malnutrition aiguë. De ce nombre, 875 000 auront besoin d’un traitement contre la malnutrition aiguë sévère, une maladie potentiellement mortelle.

En outre, environ 840 000 femmes enceintes et mères allaitantes sont susceptibles de souffrir de malnutrition aiguë, compromettant leur capacité à donner à leurs bébés le meilleur départ dans la vie.

M. Equiza a ajouté que bien que les combats aient pour la plupart cessé, des décennies de conflit signifient que chaque jour, les droits des enfants sont violés « de la manière la plus épouvantable ».

Danger croissant

Il a déclaré que l’Afghanistan est l’un des «pays les plus contaminés par les armes» au monde et que la plupart des victimes sont des enfants.

Il a cité des données préliminaires qui suggèrent que 134 enfants ont été tués ou mutilés par des engins explosifs entre janvier et mars de cette année.

« C’est la réalité du danger croissant auquel sont confrontés les enfants afghans alors qu’ils explorent des zones qui étaient auparavant inaccessibles en raison des combats », a-t-il déclaré.

« Beaucoup de ceux qui sont tués et mutilés sont des enfants qui ramassent de la ferraille pour la vendre. Parce que c’est ce que fait la pauvreté. Cela vous oblige à envoyer vos enfants au travail – pas parce que tu le veux, mais parce que tu le dois.

Pris au piège du travail des enfants

Pendant ce temps, environ 1,6 million d’enfants afghans – dont certains n’ont que six ans – sont piégés dans le travail des enfants, travaillant dans des conditions dangereuses juste pour aider leurs parents à mettre de la nourriture sur la table.

« Et là où l’éducation était autrefois un symbole d’espoir, le droit des enfants à apprendre est attaqué», a ajouté M. Equiza.

« Les filles à travers l’Afghanistan se voient refuser leur droit d’apprendre depuis plus de trois ans maintenant – d’abord en raison de COVID 19 puis, depuis septembre 2021, à cause de l’interdiction de fréquenter le secondaire. Je n’ai pas besoin de vous parler de l’impact de ces absences sur leur santé mentale.

Rester et s’adapter

Il a souligné UNICEFl’engagement de rester et de servir les femmes et les enfants en Afghanistan, où il est présent depuis près de 75 ans.

« Nous nous adaptons aux réalités en constante évolution sur le terrain, en trouvant des solutions pour atteindre les enfants qui ont le plus besoin de nous, tout en veillant à ce que les femmes afghanes employées par l’UNICEF peuvent poursuivre leur précieuse contribution à notre travail pour les enfants », a-t-il déclaré.

Les besoins augmentant chaque jour, il a appelé à un plus grand soutien de la part de la communauté internationale, notant que l’appel de l’UNICEF pour l’action humanitaire en faveur des enfants n’est financé qu’à 22 %.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

L’État belge et les organismes nucléaires fédéraux SCK CEN et IRE signent un contrat de gestion

L'État belge ainsi que les deux institutions IRE et SCK CEN s'engagent à tenir...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables sont investis pour répondre aux...

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive...

La science des références : tirer parti des logiciels de défense des clients

Imaginez ceci : vous êtes submergé de choix, bombardé de publicités et vous ne savez...

autres articles

L’État belge et les organismes nucléaires fédéraux SCK CEN et IRE signent un contrat de gestion

L'État belge ainsi que les deux institutions IRE et SCK CEN s'engagent à tenir...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables sont investis pour répondre aux...

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive...