7.7 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEUne enquête révèle le bilan "immense" de la guerre sur la santé...

Une enquête révèle le bilan « immense » de la guerre sur la santé mentale des mères réfugiées ukrainiennes en Pologne

Publié le


Le découverte est le résultat d’une enquête menée par le Bureau d’aide aux réfugiés de l’UNICEF en Polognequi a également révélé que 53% avaient envisagé d’obtenir ou avaient déjà eu accès à un soutien en santé mentale depuis leur arrivée dans le pays.

« Pas une surprise »

« Le Le bilan psychosocial de la guerre en Ukraine est immense les résultats de cette enquête ne sont donc pas une surprise », a déclaré le Dr Rashed Mustafa Sarwar, qui dirige le Bureau, qui a été créé quelques semaines seulement après l’invasion russe de l’Ukraine en février 2022.

Depuis lors, plus de quatre millions d’Ukrainiens se sont inscrits pour une protection temporaire dans toute l’Europe, UNICEF a dit. Plus de 1,6 million se trouvent en Pologne, dont 90 % sont des femmes et des enfants, bien que le nombre total de réfugiés puisse être beaucoup plus élevé.

L’enquête a utilisé une Organisation mondiale de la santé (OMS) questionnaire d’auto-évaluation qui mesure le bien-être psychologique à travers cinq questions simples et non invasives.

L’incertitude et la tristesse

Les résultats ont indiqué que plus de 30 % des mères présentaient des niveaux élevés de détresse, et plus de 30 pour cent connaissaient des niveaux sévères. La plupart ont dit qu’ils se sentaient impuissants et avaient envisagé de demander l’aide d’un psychologue.

Parmi les problèmes contribuant à leur stress figuraient l’incertitude quant à l’avenir, les inquiétudes concernant la famille ou les amis en Ukraine ou ailleurs, et la tristesse à cause de la guerre. Des niveaux élevés de détresse étaient également liés à des préoccupations pratiques, notamment l’argent, le logement, l’emploi, les problèmes de langue, l’accès aux soins de santé et à la garde d’enfants.

Aider à guérir

L’UNICEF a utilisé les résultats de l’enquête pour informer une campagne nationale en ligne en Pologne ciblant les mères ukrainiennes avec des informations sur le soutien psychologique disponible, ainsi que des stratégies d’adaptation.

« La santé mentale et le soutien psychologique sont essentiels pour aider les familles et les enfants à guérir des blessures invisibles de la guerre et c’est pourquoi c’est une part importante de notre réponse et recoupe tout le travail que nous faisons ici en Pologne », a déclaré le Dr Sarwar.

Acheminement de l’aide en Ukraine

Pendant ce temps, les humanitaires en Ukraine continuent de aider les communautés de première ligne dans la région de Kharkiv à l’est et la région de Kherson au sud, où des bombardements fréquents se poursuivent.

Mercredi, un convoi inter-agences dirigé par la coordinatrice humanitaire des Nations unies dans le pays, Denise Brown, a acheminé de l’aide à une communauté à l’extrême est de la région de Kharkiv, où plus de 80 % des maisons sont endommagées. Les bombardements continuent également d’interrompre l’approvisionnement en eau, en gaz et en électricité.

Le convoi a livré du matériel d’abri, des fournitures d’hygiène et des lampes solaires à quelque 1 000 résidents restants dans une communauté qui comptait 5 000 habitants en février 2022, a déclaré Stéphanie Tremblay, porte-parole de l’ONU à New York, Parlant vendredi.

« Aujourd’hui, un autre convoi inter-agences a livré une aide essentielle – y compris des matériaux d’abri, de la nourriture et de l’eau, des lampes solaires, des kits d’hygiène et des vêtements – à accompagner près de 3 000 habitants d’une autre communauté de première ligne dans la région de Kherson », a-t-elle déclaré. « Près de la moitié des résidents restants sont des personnes âgées ayant un accès limité à la plupart des services de base. »

Défis des mines terrestres

Les humanitaires ont également averti que l’Ukraine est désormais l’un des pays les plus contaminés par les mines au monde, Kharkiv et Kherson étant les régions les plus touchées.

Mme Tremblay a déclaré que près de 300 000 hectares de terres agricoles à Kharkiv seulement avaient besoin d’être déminées, selon les autorités locales.

« Nos collègues humanitaires notent que les risques liés aux mines créent des défis supplémentaires pour réparer les maisons endommagées et les infrastructures critiques et reprendre l’agriculture, et les deux régions avaient de grandes industries agricoles avant la guerre à grande échelle », a-t-elle ajouté.

Mise à jour sur l’exportation de céréales

Mme Tremblay a également fait le point sur la Initiative céréalière de la mer Noireoù les opérations redémarrent partiellement.

En début de semaine, la Russie confirmé qu’il continuera à participer à l’accord négocié par l’ONU pendant encore 60 jours.

L’accord de juillet 2022 permet d’expédier des céréales et d’autres denrées alimentaires connexes vers les marchés mondiaux via trois ports ukrainiens sur la mer Noire. Elle est facilitée par la Centre conjoint de coordination (JCC), basé à Istanbul et composé de représentants de la Russie, de l’Ukraine, de la Turquie et de l’ONU.

Vendredi, le JCC enregistré six nouveaux navires à participer, sur 15 candidatures. Trois navires chargés se préparent actuellement pour une inspection à Istanbul.

« Aucun navire n’est actuellement chargé dans l’un des trois ports ukrainiens dans le cadre de l’Initiative. Les équipes du Centre Conjoint de Coordination vérifié et dédouané aujourd’hui trois nouveaux navires de se rendre aux ports d’Odessa et de Chornomorsk », a déclaré Mme Tremblay aux journalistes.

Elle a déclaré que l’ONU « continue d’appeler au retour rapide à un rythme d’opérations qui pleine utilisation des capacités des trois ports et les équipes du Centre conjoint de coordination.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

La situation géopolitique rend le vote aux élections européennes encore plus important | Nouvelles

La publication préélectorale d'aujourd'hui révèle une tendance positive et à la hausse des principaux...

Rapport annuel 2023 du Service de Médiation pour les pensions – dossier de presse

Le rapport annuel 2023 a été remis par le Médiateur des pensions, Tony Van...

Conférence internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Après la catastrophe de 2021, notre pays et les pays voisins ont de nouveau...

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

autres articles

La situation géopolitique rend le vote aux élections européennes encore plus important | Nouvelles

La publication préélectorale d'aujourd'hui révèle une tendance positive et à la hausse des principaux...

Rapport annuel 2023 du Service de Médiation pour les pensions – dossier de presse

Le rapport annuel 2023 a été remis par le Médiateur des pensions, Tony Van...

Conférence internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Après la catastrophe de 2021, notre pays et les pays voisins ont de nouveau...