10.4 C
Bruxelles
samedi, septembre 23, 2023
AccueilFrançaisACTUALITEUn tunnel de trois étages sous le Bosphore reliera l'Europe et l'Asie...

Un tunnel de trois étages sous le Bosphore reliera l’Europe et l’Asie en 2028

Publié le


Un troisième tunnel reliant les parties européenne et asiatique d’Istanbul, officiellement baptisé « Grand tunnel d’Istanbul » par le gouvernement, sera mis en service en 2028, a annoncé le ministre des Transports et des Infrastructures Adil Karaismailoglu.

« Les études et la conception sont en cours. Ce sera le premier tunnel à trois étages au monde. Deux étages seront des voies réservées aux voitures et le troisième sera une ligne ferroviaire à grande vitesse. Nous prévoyons que le tunnel sera ouvert en 2028. Il aura la capacité de desservir 1,3 million de passagers quotidiennement », a noté le ministre, soulignant que le projet sera l’un des symboles de la vision du « siècle de la Turquie » présentée. par le gouvernement en octobre dernier.

Le ministre a souligné l’importance du projet, soulignant qu’après la construction du tunnel ferroviaire de Marmaray et de l’autoroute Eurasie, le « Grand tunnel d’Istanbul » sera le troisième passage sous le Bosphore, ce qui facilitera grandement la circulation dans la ville de 16 millions. Il sera intégré aux principales artères routières, métro et ferroviaires de la métropole.

Le ministre Karaismailoglu a déclaré que selon le plan de transport de base d’Istanbul, le nombre de traversées entre les pays européens et asiatiques dépasse actuellement le chiffre de 2 millions par jour. Dans un avenir proche, ce chiffre devrait passer à 3 millions par jour.

« Nous élaborons actuellement des plans pour prévenir les problèmes futurs résultant de l’augmentation du trafic », a-t-il souligné.

Le nouveau tunnel fera partie d’un système ferroviaire à grande capacité qui reliera les parties asiatique et européenne d’Istanbul, a déclaré le ministre. Il note que la route à travers le Bosphore s’étendra du district de Kadıköy du côté asiatique au district de Bakırköy dans la partie européenne de la métropole.

Le « Grand tunnel d’Istanbul » aura une longueur totale de 28 kilomètres et comprendra 13 stations. Ce projet d’infrastructure ambitieux desservira un total de 1,3 million de passagers par jour lors de sa mise en service en 2028, il aura la capacité de desservir 70 000 passagers par heure dans une direction », a expliqué Karaismailoglu.

Le temps de trajet total sur le nouvel itinéraire sera de 42 minutes.

Le tunnel sera intégré à 11 autres lignes ferroviaires et permettra également à la ligne Metrobus, considérée comme l’épine dorsale du système de transport d’Istanbul, de fonctionner à sa capacité optimale.

Photo : AA

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

C’est une révolte? Non… Juste une bande d’arriérés

Boum! La (re)voilà, cette foule inquiétante armée de gourdins. Allumant torches, brandissant fourches, soutenant...

Leuven, une université prestigieuse au cœur de la ville : l’histoire et l’importance de la KU Leuven

Leuven, une université prestigieuse au cœur de la ville : l'histoire et l'importance de...

Bruges : entre canaux et chocolats, une destination gourmande

Bruges est une ville pittoresque située dans la région flamande de la Belgique. Connue...

Anvers, une ville portuaire dynamique : entre commerce et histoire

Anvers, une ville portuaire dynamique : entre commerce et histoire Située dans le nord de...

autres articles

Rompre le silence sur les chrétiens persécutés

Chrétiens présécutés – L'eurodéputé Bert-Jan Ruissen a organisé une conférence et une exposition au...

Éthiopie – Les massacres se poursuivent et risque de nouvelles atrocités « à grande échelle »

Le dernier rapport sur l’Éthiopie documente les atrocités perpétrées « par toutes les parties...

L’interdiction de l’Abaya dans les écoles françaises rouvre un débat controversé sur la laïcité et de profondes divisions

Comme indiqué dans un bulletin d'information de l'ONG basée à Bruxelles Droits de l'homme...