8.1 C
Bruxelles
mardi, mars 5, 2024
AccueilFrançaisACTUALITESoudan. L'ONU et ses partenaires se bousculent pour fournir de l'aide alors...

Soudan. L’ONU et ses partenaires se bousculent pour fournir de l’aide alors que le fragile cessez-le-feu tient

Publié le


Stéphane Dujarric a déclaré aux correspondants lors du point de presse régulier de midi que la possibilité de fournir des services et un soutien aux millions de Soudanais qui souffrent en raison des six semaines de combats entre les forces de l’armée nationale et leur puissante milice rivale, la RSF, n’était réalisable que dans les zones où le cessez-le-feu tient.

Un calme relatif a régné depuis que la trêve a été conclue entre les généraux en conflit, à Djeddah, il y a une semaine, mais des reportages suggèrent que les flambées de violence de ces derniers jours menacent la poursuite du cessez-le-feu surveillé par les États-Unis et l’Arabie saoudite.

Des camions d’aide en route

« Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a dit que certains 20 camions transportant des fournitures du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) sont maintenant en route dans différentes parties du Soudan aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, le Programme alimentaire mondial (PAM) a atteint plus de 500 000 personnes dans neuf États avec un soutien alimentaire et nutritionnel depuis le redémarrage des distributions il y a environ trois semaines.

« Le PAM prévoit également des distributions au Darfour central et dans l’État du Nord. Hier, des camions chargés d’aide alimentaire sont arrivés à Wadi Halfa, et aujourd’hui à Port-Soudan, le PAM a commencé à fournir de la nourriture à quelque 4 000 nouveaux arrivants », a poursuivi M. Dujarric.

Selon les agences de l’ONU, six nouveau-nés sont morts dans un hôpital de la ville d’Eld’aeen, dans l’est du Darfour, en une semaine seulement, en raison de problèmes tels que le manque d’oxygène et les pannes d’électricité.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que plus de 30 nouveau-nés sont morts à l’hôpital depuis le début des combats, a poursuivi M. Dujarric. OMS est en contact avec les prestataires de soins de santé pour voir ce qu’il peut faire pour soutenir, a-t-il déclaré.

La moitié de la population a besoin d’aide

On estime que 24,7 millions de personnes, soit la moitié de la population, ont besoin d’une aide humanitaire et d’une protection urgentes, selon le plus haut responsable humanitaire de l’ONU dans le pays, Abdou Dieng.

M. Dieng a noté dans un communiqué publié tard mercredi que ce nombre avait augmenté de 57 % depuis le début de l’année.

Il a dit que les partenaires humanitaires ont fourni de la nourriture à plus de 500 000 personnes dans le pays depuis début mai, en plus de fournir de l’eau, des soins de santé et un soutien à l’hygiène à des centaines de milliers de personnes déplacées, chaque fois que l’accès était possible.

M. Dieng a réitéré que les humanitaires sont prêts à fournir une assistance à plus de quatre millions de personnes dans le besoin et a appelé les autorités compétentes à autoriser les travailleurs humanitaires à acheminer les fournitures « rapidement et en toute sécurité ».

Pendant ce temps, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que plus des deux tiers des hôpitaux sont hors service en raison des combats au Soudan, tandis que dans les zones qui n’ont pas connu de combats, les installations médicales manquent de fournitures et de personnel, de carburant, d’oxygène et services de banque de sang.

Viol, violence sexuelle

La Représentante spéciale des Nations Unies sur la violence sexuelle dans les conflits, Pramila Pattena également fait part de sa grave préoccupation mercredi face aux multiples informations faisant état de violences sexuelles contre des femmes et des filles, y compris des allégations de viol, par des combattants des deux côtés.

« Je suis très alarmé par les nouveaux rapports de violences sexuelles dans différentes parties du Soudan et exhortons toutes les parties au conflit à se conformer au droit international humanitaire et relatif aux droits de l’homme, et en particulier à garantir la cessation immédiate et complète de toutes les violences contre les civilsy compris les violences sexuelles, conformément à leurs engagements respectifs » pris en termes de cessez-le-feu.

Elle a déclaré qu’il était « impératif qu’un accès sans entrave aux services soit garanti par toutes les parties », les appelant à « émettre des ordres de commandement stricts qui interdisent la violence sexuelle, dirigée contre leurs propres forces ainsi que des groupes et des individus combattant à leurs côtés ou sous leur commandement, et mettre en place des mécanismes pour surveiller de manière adéquate la conduite de tous les éléments armés qu’ils contrôlent », a-t-elle ajouté.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

L’UNEA et l’UE s’engagent à relever les défis et les crises environnementales

Après d’intenses négociations, deux résolutions proposées par l’UE et ses Etat membres ont finalement...

Élaboration d’un statut pour les comptables justiciables

Le projet vise, sur la proposition conjointe du ministre des Finances et du ministre...

Comment réussir à présenter votre chien à d’autres animaux de compagnie

Animaux domestiques peut apporter tellement de joie dans nos vies, mais présenter un nouvel...

Comment les artistes et les designers peuvent adopter les images générées par l’IA dans leur travail

La créativité à l’ère numérique a pris un tournant révolutionnaire avec l’avènement des images...

autres articles

L’UNEA et l’UE s’engagent à relever les défis et les crises environnementales

Après d’intenses négociations, deux résolutions proposées par l’UE et ses Etat membres ont finalement...

Élaboration d’un statut pour les comptables justiciables

Le projet vise, sur la proposition conjointe du ministre des Finances et du ministre...

Comment réussir à présenter votre chien à d’autres animaux de compagnie

Animaux domestiques peut apporter tellement de joie dans nos vies, mais présenter un nouvel...