11.3 C
Bruxelles
jeudi, avril 18, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe racisme qui marque les sociétés doit être éradiqué, entend un forum...

Le racisme qui marque les sociétés doit être éradiqué, entend un forum pour les personnes d’ascendance africaine

Publié le


« Le racisme et la xénophobie continuent de gâcher nos communautés, comme des cicatrices qui gâchent le tissu social. La haine et la violence qu’ils engendrent persistent, exigeant nos efforts collectifs pour éradiquer la violence raciale sous toutes ses formes, » il dit la deuxième session de la Instance permanente sur les personnes d’ascendance africaine.

Transformer l’injustice

M. Kőrösi a déclaré que pour surmonter cela, il fallait reconnaître notre humanité commune, en tant qu' »héritage non reconnu » de l’esclavage et la ségrégation persistent aujourd’hui à travers

des systèmes pénitentiaires oppressifs et racistes, des inégalités d’accès aux soins de santé et l’exclusion du marché du travail.

« Nous devons éliminer ces des héritages inhumains et honteux, et nous devons le faire maintenant », a-t-il déclaré dans la salle de l’Assemblée générale. « Je crois fermement qu’en réfléchir à ces douloureux héritagesnous pouvons vraiment transformer les injustices du passé en libertés du futur.

Agir avec urgence

L’Instance permanente a été créé en 2021 par l’Assemblée générale, après des années de délibérations, et conformément à la Décennie internationale des personnes d’ascendance africainequi court jusqu’en 2024.

L’organisme contribuera à faire avancer une déclaration des Nations Unies sur la promotion et le plein respect des droits des personnes d’ascendance africaine, le thème de la présente session.

Sa création a cristallisé l’engagement international d’accélérer le chemin vers pleine égalité et justice pour les personnes d’ascendance africaine partout dans le monde, l’ONU Secrétaire général António Guterres dit dans un message vidéo au rassemblement.

Il a appelé à reconnaître et à réparer les torts de longue date résultant de siècles d’esclavage et de colonialisme.

« Nous devons agir avec plus d’urgence pour débarrasser nos sociétés du fléau du racisme, et assurer la pleine inclusion politique, économique et sociale des personnes d’ascendance africaine en tant que citoyens égaux, sans discrimination », a-t-il déclaré.

Un problème partout

Le fait que le racisme ne connaît pas de frontières a été clairement indiqué par le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva, qui a souligné les abus constants dont est victime le footballeur brésilien Vinícius Júnior, qui joue pour le club espagnol du Real Madrid.

« La leçon que l’on peut tirer de ces épisodes impardonnables, c’est que Vini Jr, un jeune de 22 ans, est capable de tenir tête à des foules hostiles, nul doute que nous pouvons et devons faire plus pour interrompre ce circuit déshumanisant de violence », a-t-il déclaré dans un message vidéo.

La ministre brésilienne de l’égalité raciale, Anielle Franco, est montée sur le podium pour renforcer l’appel du président Lula au renouvellement de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaineavec un accent sur la mémoire, les réparations et la justice

« La paix, la démocratie, la sécurité internationale, la lutte contre les inégalités et la garantie des droits de l’homme ne coexisteront que lorsque des siècles de racisme systémique – caractérisé par la déshumanisation, l’assujettissement, le traumatisme, l’effacement de notre culture et la violence psychologique – seront réparés », dit-elle, s’attirant les applaudissements de la salle.

Des musiciens jouent à l’ouverture de la deuxième session de l’Instance permanente sur les personnes d’ascendance africaine.

Hommage aux militants

Plus d’un millier de personnes participent au Forum, qui se termine vendredi. Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Türk, a rendu hommage au grand nombre de militants et de représentants de la société civile dans leurs rangs.

« Beaucoup d’entre vous ont joué un rôle essentiel dans les efforts continus de mouvements mondiaux contre le racismey compris des manifestations en 2020 qui, entre autres, ont contribué à accélérer la création de l’Instance permanente sur les personnes d’ascendance africaine », a-t-il déclaré. a dit dans un message vidéo.

M. Türk a noté que pendant trop longtemps, la discrimination raciale a été traitée comme un problème social, au lieu d’être une grave violation des droits de l’homme.

« Il est urgent que nous deux tenir les individus responsables d’actes de racisme et de discrimination raciale, et d’examiner également plus en profondeur le rôle des structures et systèmes de discrimination et d’oppression qui reproduisent et entretiennent les hiérarchies raciales », a-t-il déclaré.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive...

Le dépistage du cancer du poumon peut sauver des vies, mais il présente aussi de sérieux inconvénients

Le cancer du poumon est une maladie fréquente, mais qui, malheureusement, n’est actuellement souvent...

CHAQUE MAILLON COMPTE : Semaine d’action nationale contre le vol de vélos

Le vol de vélo est un problème grave qui reste encore trop souvent sous...

La Douane saisit 67 kg de cocaïne

Le 6 mars, la Douane a saisit 67 kg de cocaïne au quai 913...

autres articles

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive...

Le dépistage du cancer du poumon peut sauver des vies, mais il présente aussi de sérieux inconvénients

Le cancer du poumon est une maladie fréquente, mais qui, malheureusement, n’est actuellement souvent...

CHAQUE MAILLON COMPTE : Semaine d’action nationale contre le vol de vélos

Le vol de vélo est un problème grave qui reste encore trop souvent sous...