9.2 C
Bruxelles
mardi, avril 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEL'ONU félicite le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie, alors que le jugement définitif...

L’ONU félicite le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie, alors que le jugement définitif est rendu

Publié le


Jovica Stanišić et Franko Simatović ont été condamnés par le tribunal – qui fait partie du Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux (IRMCT) qui a succédé au TPIY – en 2021, pour leur rôle dans la formation des escadrons de la mort accusés de nettoyage ethnique lors du conflit qui a vu l’éclatement de l’ex-Yougoslavie au début des années 1990.

Les deux hommes avaient initialement été condamnés à 12 ans par le tribunal en 2021, mais le jugement d’appel de mercredi contre eux a porté cette peine à 15 ans, au motif qu’ils étaient « responsables en tant que membres d’une entreprise criminelle commune pour les crimes commis par diverses forces serbes en Bosnie-Herzégovine en 1992 », ainsi que responsable de meurtre, la même année.

Justice pour les victimes

Dans un communiqué, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré que Secrétaire général António Guterres « prend note de cet appel et étend ses pensées aux victimes, aux rescapés et à leurs familles qui ont souffert des crimes pour lesquels les deux accusés ont été reconnus coupables ».

Le jugement marque la fin de l’ultime affaire relative aux « crimes majeurs » dont le Mécanisme a hérité du TPIY, créé en 1993 pour poursuivre les criminels de guerre présumés.

Le procureur en chef de l’IRMCT, Serge Brammertz, a déclaré que la décision démontrait que la communauté internationale, « lorsqu’elle est unie, peut rendre justice aux victimes et tenir les plus hauts responsables responsables de leurs crimes.

Se souvenant des victimes et des survivants, et du courage des témoins qui se sont manifestés, il a ajouté qu’il y avait encore des milliers de suspects de crimes de guerre dans toute l’ex-Yougoslavie, « qui reste à poursuivre.”

« Nous poursuivrons nos efforts intensifs pour fournir une assistance aux homologues nationaux, veiller à ce que plus de justice soit rendue pour plus de victimes.”

La vérité triomphe

Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Türk, également accueilli Le jugement final de mercredi, décrivant le résultat comme une étape majeure vers l’établissement de la vérité et la lutte contre l’impunité.

« Le travail extraordinaire et l’héritage du Mécanisme et du Tribunal pénal international avant lui ont non seulement contribué à établir la vérité, la justice et la responsabilité au fil des ans, mais ont également des normes de justice pénale internationale puissamment avancées dans le monde», a déclaré M. Türk.

Comme le Secrétaire général, le chef des droits de l’ONU a souligné le courage, la résilience et la persévérance des survivants et des familles qui, malgré un traumatisme épouvantable, n’ont jamais cessé de rechercher la vérité et la justice.

« Je tiens à féliciter vivement les survivants et leurs familles, dont la souffrance est inimaginable mais qui ont persisté à revendiquer leurs droits », a-t-il déclaré.

Il a également souligné que de nombreux survivants et leurs familles attendent toujours la vérité, la justice et des réparations.

Les menaces continuent

De nombreuses victimes continuent de faire l’objet de menaces, d’intimidations, de discours de haine et de rhétorique révisionniste, y compris le rejet des décisions des tribunaux ; démentis que des crimes ont été commis; justification des atrocités; et la glorification des criminels de guerre.

« Des verdicts comme celui d’aujourd’hui, nous rappelle un passé affreux auquel nous ne devons jamais revenir.

Il a exhorté les autorités, « les médias et les habitants de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, du Monténégro, de Serbie, de Macédoine du Nord et du Kosovo, à intensifier les efforts pour faire avancer la vérité, la justice, la réparation et les garanties de non-répétition.

« Les récits révisionnistes, la négation du génocide, la rhétorique qui divise et les discours de haine, de n’importe quel côté, sont inacceptables. »

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...

Un candidat de trou noir inhabituellement léger repéré par LIGO

En mai 2023, peu après la remise en marche du LIGO (Laser Interferometer Gravitational-wave...

autres articles

Lutter contre le cancer à l’échelle nanométrique

Lorsque Paula Hammond est arrivée sur le campus du MIT en tant qu'étudiante de...

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l'Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à...