11.2 C
Bruxelles
samedi, mars 2, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEUn an avant les élections européennes, les citoyens conscients de l'impact de...

Un an avant les élections européennes, les citoyens conscients de l’impact de l’UE sur leur vie

Publié le


Le Parlement européen a publié aujourd’hui son enquête Eurobaromètre du printemps 2023 qui montre que les citoyens soutiennent fortement la démocratie et sont très conscients des prochaines élections européennes.

Un an avant les prochaines élections européennes, l’intérêt du public pour ces élections a sensiblement augmenté. Une nette majorité de citoyens (56%) sont intéressés par les prochaines élections européennes, 6 points de plus par rapport à 2018, un an avant les dernières élections européennes.

Environ deux tiers des personnes interrogées (67%) déclarent qu’elles seraient susceptibles de voter si les élections européennes avaient lieu la semaine prochaine. Une question similaire a été incluse dans l’enquête Eurobaromètre du PE en avril 2018, lorsque 58 % ont déclaré qu’ils étaient susceptibles de le faire, ce qui indique que les citoyens sont actuellement plus enclins à voter aux élections européennes de 2024 qu’ils ne l’étaient à un moment similaire avant les élections. élections 2019.

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, commentant les résultats de l’enquête, a déclaré : « Les élections sont importantes. Voter est votre chance de défendre les enjeux qui vous tiennent à cœur. J’appelle tout le monde et en particulier nos jeunes à aller voter et à façonner le européen Union dans laquelle vous voulez vivre.

Les élections étant la pierre angulaire de toute démocratie, les citoyens européens considèrent la démocratie comme la valeur la plus importante que le Parlement européen doit défendre : 37 % des répondants considèrent la défense de la démocratie comme une priorité, suivie par la protection de droits humains dans l’UE et dans le monde (28%) ainsi que la liberté d’expression et de pensée (27%).

54% des répondants sont satisfaits du fonctionnement de la démocratie dans le UE. En examinant divers éléments de la démocratie dans l’UE, les citoyens sont les plus satisfaits des élections libres et équitables (70%), de la liberté d’expression (70%) et du respect des droits fondamentaux (66%), tout en étant moins satisfaits de la lutte contre désinformation et corruption.

Quatre ans après le début de la législature actuelle du Parlement européen, les citoyens reconnaissent le rôle moteur de l’UE dans la lutte contre les crises consécutives qui ont marqué cette période. Une grande majorité des citoyens de l’UE est consciente de l’impact de l’UE sur leur vie quotidienne : environ sept citoyens sur dix (71 %) partagent cette opinion, dont près d’un cinquième (18 %) pour qui les actions de l’UE ont « beaucoup » un impact. Le rôle du Parlement européen est également reconnu – 62% se souviennent avoir récemment entendu parler du PE.

Le soutien de l’UE à Ukraine se démarque comme la réalisation dont les citoyens sont de loin les plus satisfaits : 69 % sont satisfaits de ces actions. La satisfaction est la plus élevée aux Pays-Bas (90%), en Suède (87%), en Finlande (87%) et en Irlande (87%). Les répondants en Slovaquie (45%) et en Grèce (48%) ont les taux de satisfaction les plus faibles. La satisfaction à l’égard de l’action de l’UE est également relativement élevée dans les domaines de la protection des droits démocratiques et du respect de l’État de droit (64 %) ainsi que de la politique étrangère (54 %).

Les crises multiples des dernières années sont clairement visibles lorsque l’on regarde l’état de la économie et la situation financière des citoyens. La moitié des répondants (50 %) constatent une baisse de leur niveau de vie et s’attendent à ce que cela se poursuive au cours de la prochaine année. Un autre 29 % n’ont pas encore connu une telle réduction, mais s’attendent à ce qu’elle se produise au cours de la prochaine année. Cela augmente également les attentes en matière de solutions concrètes : près des deux tiers (65 %) ne sont pas satisfaits des mesures prises par leur propre pays pour faire face à la crise du coût de la vie, et 57 % ne sont pas satisfaits de ce que l’UE a fait pour atténuer la situation.

Dans cette optique, les citoyens souhaitent que le Parlement européen accorde la priorité à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (38%). Cette priorité est suivie par la santé publique (33%), la lutte contre le changement climatique (31%) et le soutien à l’économie et à la création de nouveaux emplois (31%).

Les résultats complets sont disponibles ici.

Arrière-plan   

L’enquête Eurobaromètre du printemps 2023 du Parlement européen a été réalisée par Kantar du 2 au 26 mars dans les 27 États membres de l’UE. L’enquête a été menée en face à face, avec des entretiens vidéo (CAVI) utilisés en plus en Tchéquie, au Danemark, en Finlande et à Malte. 26 376 entretiens ont été menés au total. Les résultats de l’UE ont été pondérés en fonction de la taille de la population de chaque pays.

Lien source

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

Christine Lagarde s’adresse au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE et la résilience de la zone euro

Dans un moment charnière discours prononcé au Parlement européen Lors de sa session plénière...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...