11.2 C
Bruxelles
samedi, mars 2, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEAvec des besoins à un niveau record, le sous-financement est chronique, déclare...

Avec des besoins à un niveau record, le sous-financement est chronique, déclare Guterres aux humanitaires

Publié le

Avec 360 millions de personnes dans le monde ayant besoin d’aide humanitaire, en hausse de 30 % depuis le début de 2022, les besoins humanitaires mondiaux ont encore une fois atteint des niveaux record.

Dans un message vidéo au segment des affaires humanitaires, une plateforme créée par le Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC) pour trouver des solutions aux problèmes urgents d’aide humanitaire, Antonio Guterres a cité quelques chiffres choquants: plus de 110 millions de personnes ont été chassées de chez elles, tandis que plus de 260 millions rencontrent quotidiennement des difficultés pour se nourrir.

La famine est un risque croissant pour beaucoup.

Bien que les chiffres changent, les raisons qui les font augmenter ne changent pas. Le Secrétaire général a évoqué l’impact dévastateur de conflits non résolusqui « grincent pendant que de nouvelles guerres sont lancées » et le tourmente économique mondiale déclenchée par le COVID et aggravée par l’impact mondial de l’invasion russe de l’Ukraine.

Un autre facteur hostile qui fait augmenter le nombre de morts et déplace des millions de personnes est changement climatique, il a dit.

Et comme le plus les plus vulnérables sont les plus durement touchés« le développement durable – outil de prévention par excellence – a stagné ou fait marche arrière », a prévenu M. Guterres.

Crise de financement

De nombreux responsables de la montée des conflits violent le droit international, attaquant des hôpitaux, des écoles et des infrastructures essentielles. Des violations généralisées des droits humains sont commises, notamment à l’encontre des femmes et des filles.

En réponse, les agences d’aide humanitaire et les partenaires des Nations Unies sur le terrain trouvent de nouvelles façons de fournir une aide d’urgence dans le monde entier, a déclaré le chef de l’ONU.

En Ukraine, l’année dernière, les travailleurs humanitaires ont intensifié leurs livraisons pour venir en aide à quelque 15,4 millions de personnes. Depuis le début de cette année, 17 millions de personnes supplémentaires en Afghanistan, 2,8 millions au Nigéria et 2,5 millions en République démocratique du Congo ont reçu une aide humanitaire.

Le Secrétaire général a qualifié ces opérations d’« énormes » et a regretté que leur financement ne puisse pas répondre à la demande croissante.

À mi-parcours de 2023, l’Appel humanitaire mondial est seulement 20 pour cent financé.

« Cela provoque une crise dans la crise », estime M. Guterres. Les pénuries de fonds provoquent réduction de l’aide alimentaire en Syrie, au Bangladesh, dans les Territoires palestiniens occupés, en Afghanistan et au Yémen. Sans une solution à la crise de financement, de nouvelles coupes sont inévitables, a averti le chef de l’ONU.

Focus sur les solutions

Antonio Guterres a encouragé les participants à la réunion à envisager des moyens d’augmenter les ressources humanitaires, de acheminer l’aide de manière plus efficiente et efficaceà mieux protéger les individus en cas de crise, à réduire l’insécurité alimentaire et à accroître la résilience en investir dans l’adaptation au climat.

Le segment des affaires humanitaires de l’ECOSOC rassemble les États membres des Nations Unies, les organisations des Nations Unies, les partenaires humanitaires et de développement, le secteur privé et les communautés affectées.

Ils se réunissent chaque mois de juin pour discuter de la meilleure façon de faire face aux problèmes et crises humanitaires les plus récents.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...

Christine Lagarde s’adresse au Parlement européen sur le rapport annuel de la BCE et la résilience de la zone euro

Dans un moment charnière discours prononcé au Parlement européen Lors de sa session plénière...

autres articles

Les députés améliorent la protection européenne des produits agricoles de qualité

Le Parlement a donné son feu vert définitif à la réforme des règles de...

Journée mondiale des ONG 2024 : l’UE lance une initiative de 50 millions d’euros pour protéger la société civile

Bruxelles, le 27 février 2024 – À l’occasion de la Journée mondiale des ONG,...

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l’action le 8 mars prochain

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de...