6.3 C
Bruxelles
mercredi, avril 24, 2024
AccueilFrançaisACTUALITESoudan. Les déplacements s'envolent dans un contexte de réduction de l'accès humanitaire

Soudan. Les déplacements s’envolent dans un contexte de réduction de l’accès humanitaire

Publié le

« Nous avons déjà vu plus de 560 000 personnes traversant vers les pays voisins…[and] presque deux millions de personnes déplacées intérieurement, » a dit Raouf Mazou, HCRdu Haut Commissaire assistant pour les opérations, à la suite d’une visite au Soudan.

Depuis que le conflit a éclaté là-bas le 15 avril lorsque des militaires rivaux se sont affrontés, plus d’un demi-million de personnes ont atteint les pays voisins dans le but d’échapper aux combats, l’Égypte accueillant le plus de réfugiés, suivie du Tchad, du Soudan du Sud, de l’Éthiopie et de la République centrafricaine. .

Atteindre la barre du million

Compte tenu de la poursuite des violences, l’agence onusienne s’attend maintenant à ce que ses l’estimation précédente d’un million de réfugiés sera dépassée.

En réponse à la crise, le HCR et d’autres agences des Nations Unies, les partenaires humanitaires et les communautés d’accueil ont efforts accrus fournir des abris d’urgence, de l’eau potable, des services de santé, un soutien psychosocial et d’autres aides vitales pour aider les populations déplacées à l’intérieur et à l’extérieur du Soudan.

Les communautés d’accueil qui n’ont pas été touchées par le conflit jusqu’à présent « en voient également les conséquences », a déclaré M. Mazou.

« Tous ont besoin de protection et d’assistance », a-t-il ajouté. « Ce qui est aussi assez frappant, et qu’il faut souligner, c’est l’accueil des populations hôtes. »

Horreur du Darfour occidental

Bien que la violence ait éclaté sur plusieurs fronts, le HCR a exprimé des préoccupations particulières concernant le Darfour occidental. L’accès à l’aide est « limité » rapports de « meurtres sans motif » par la milice que le bureau des droits de l’homme de l’ONU, HCDHa condamné.

Bordant le Darfour occidental, le Tchad a vu 170 000 personnes traverser ses frontières pour fuir le conflit, selon l’agence des Nations unies pour les réfugiés. Beaucoup, y compris des femmes et des enfants, sont arrivés et ont besoin de soins pour leurs blessuresprécise l’agence.

Dans le même temps, la saison des pluies a empêché les travailleurs humanitaires d’atteindre ceux qui traversent la frontière et de les transporter vers les camps de réfugiés, a indiqué l’agence.

© HCR/Charlotte Hallqvist

Des tentes ont été installées dans le camp de réfugiés de Gorom au Soudan du Sud pour accueillir les nouveaux arrivants du Soudan.

Rapatriés du Soudan du Sud

Plus de 120 000 personnes ont traversé la frontière vers le Soudan du Sud, où peu les problèmes d’infrastructure et de sécurité représentent des défis importants qui empêchent les nouveaux arrivants de partir, a averti l’agence. Une grande partie de l’aide dont ils ont besoin devra être transportée par avion, ce qui est à la fois coûteux et complexe.

Pendant ce temps, les équipes du HCR enregistrent les nouveaux arrivants, leur fournissent des secours d’urgence et les aident à atteindre différents endroits aussi rapidement que possible.

La plupart des arrivants sont des Sud-Soudanais, retournant dans leur pays, a déclaré M. Mazou.

« Ils font partie des 800 000 réfugiés sud-soudanais qui étaient au Soudan, mais ils rentrent maintenant », a-t-il déclaré.

Ressources tendues

La capacité des installations d’accueil et de transit aux frontières dans les pays voisins a été mise à rude épreuve par le nombre considérable de personnes arrivant, ce qui a entraîné surpeuplement et mise à rude épreuve de ressources déjà limitéesa déclaré l’agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Ceux qui fuient le Soudan arrivent épuisés après des jours ou parfois des semaines sur la route, choqués par la violence dont ils ont été témoins et ont besoin de nourriture, de soins médicaux et d’articles de secours, a rapporté le HCR.

Lors d’une conférence des donateurs pour le Soudan à Genève le 19 juin, 1,52 milliard de dollars de promesses de dons ont été reçus contre un appel de 3 milliards de dollars pour faire face à la situation actuelle.

En savoir plus sur la manière dont le HCR aide les Soudanais et ceux qui fuient la violence ici.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

Expulsions vers le Rwanda : tollé après l’adoption de la loi britannique

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a salué l'adoption, dans la nuit du lundi...

Le premier médicament qui ralentit la maladie d’Alzheimer existe déjà, mais pourquoi les médecins sont sceptiques ?

Neuf mois après son introduction aux États-Unis, le médicament contre la maladie d'Alzheimer d'Eisai...

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...

Les nouvelles règles budgétaires de l’UE approuvées par les députés | Nouvelles

Les nouvelles règles, approuvées mardi, ont été provisoirement convenu entre le Parlement européen et...

autres articles

Expulsions vers le Rwanda : tollé après l’adoption de la loi britannique

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a salué l'adoption, dans la nuit du lundi...

Le premier médicament qui ralentit la maladie d’Alzheimer existe déjà, mais pourquoi les médecins sont sceptiques ?

Neuf mois après son introduction aux États-Unis, le médicament contre la maladie d'Alzheimer d'Eisai...

La Régie des Bâtiments investit dans des laboratoires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie

Étant donné la vétusté du complexe, la Régie des Bâtiments prévoit une nouvelle construction...