8.9 C
Bruxelles
mercredi, février 21, 2024
AccueilFrançaisACTUALITELe Bangladesh utilise les disparitions forcées et les exécutions extrajudiciaires pour faire...

Le Bangladesh utilise les disparitions forcées et les exécutions extrajudiciaires pour faire taire les défenseurs des droits : des experts

Publié le

‘Effet refroidissant’

Odhikar a « documenté des disparitions forcées et des exécutions extrajudiciaires et a coopéré avec les mécanismes des droits de l’homme de l’ONU dans ce contexte », ont déclaré les trois experts.

« De telles représailles ont également un effet dissuasif et peuvent dissuader d’autres personnes de faire des reportages sur les questions relatives aux droits de l’homme et de coopérer avec l’ONU, ses représentants et ses mécanismes ».

Les rapporteurs spéciaux ont déclaré que le Bureau des affaires des ONG bangladaises (NGOAB) a accusé Odhikar de publier des « informations trompeuses », « gravement [tarnishing] l’image de l’État dans le monde » et «[creating] divers problèmes contre le Bangladesh.

Les experts déclarent que ces efforts reflètent le harcèlement continu du gouvernement contre les défenseurs et les organisations des droits de l’homme, ainsi qu’une violation du droit à la liberté tel qu’énoncé à l’article 22 du PIDCP – le Pacte international relatif aux droits civils et politiquesdont le Bangladesh est signataire.

Dix ans après qu’Odhikar a publié un rapport d’enquête sur les exécutions extrajudiciaires dans le pays, le secrétaire de l’organisation, Adilur Rahman Khan, et son directeur, l’ASM Nasiruddin Elan, continuent d’être victimes de harcèlement judiciaire pour avoir prétendument publié des informations « fausses, déformées et diffamatoires ».

Campagnes de désinformation

Odhikar serait également confronté à des campagnes de désinformation par le biais de la presse écrite et des médias électroniques.

« La diffamation des organisations de défense des droits humains basées au Bangladesh par des personnalités publiques de premier plan est une tentative claire de saper leur crédibilité, leur réputation et leur travail en faveur des droits humains dans le pays », ont déclaré les experts.

Exiger un traitement équitable

Les rapporteurs ont appelé le Bangladesh à garantir le respect d’une procédure régulière et le droit à un procès équitable. En outre, les experts ont exhorté les autorités à cesser le harcèlement judiciaire et les campagnes de désinformation contre Odhikar, y compris ses dirigeants.

Ils ont déclaré avoir soulevé la question de l’intimidation auprès des autorités et les ont exhortées à veiller à ce que les défenseurs des droits humains puissent mener leur travail dans un environnement sûr, sans crainte de représailles.

« Le cas d’Odhikar reflète le harcèlement continu et le ciblage des défenseurs des droits humains et des organisations au Bangladesh », ont-ils déclaré.

Rapporteurs spéciaux et autres Nations Unies Conseil des droits de l’homme– des experts en droits nommés, travaillant sur une base volontaire et non rémunérée, ne faisant pas partie du personnel de l’ONU et travaillant indépendamment de tout gouvernement ou organisation.

Source link

Publicité
spot_img

Autres articles

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture annuel à...

La fin de la vie des permis de conduire ? La controverse tourne autour du projet de législation européenne

Un nouveau texte législatif européen s'oriente vers un changement significatif dans la manière dont...

Une bouffée d’air frais : une démarche audacieuse de l’UE pour un ciel plus propre

Dans un pas passionnant vers un avenir plus vert, l'Union européenne a enveloppé un...

Le CESE tire la sonnette d’alarme sur la crise du logement en Europe: un appel à une action urgente

Bruxelles, le 20 février 2024 – Le Comité économique et social européen (CESE), reconnu...

autres articles

De la Guadeloupe et d’outre-mer à l’Europe, Pirbakas se bat pour les droits des agriculteurs

Alors que le secteur agricole français se prépare au Salon de l'agriculture annuel à...

La fin de la vie des permis de conduire ? La controverse tourne autour du projet de législation européenne

Un nouveau texte législatif européen s'oriente vers un changement significatif dans la manière dont...

Une bouffée d’air frais : une démarche audacieuse de l’UE pour un ciel plus propre

Dans un pas passionnant vers un avenir plus vert, l'Union européenne a enveloppé un...