17.9 C
Bruxelles
mardi, juillet 16, 2024
AccueilFrançaisACTUALITEDouane : Saisies de drogue à Anvers- Résultats du 1er semestre 2023

Douane : Saisies de drogue à Anvers- Résultats du 1er semestre 2023

Publié le

Aujourd’hui, Vincent Van Peteghem, Vice-Premier ministre et ministre des Finances, chargé de la Coordination de la lutte contre la fraude et de la Loterie nationale, et Kristian Vanderwaeren, Administrateur général de l’Administration générale des Douanes et Accises (AGD&A) ont donné un aperçu intermédiaire des drogues saisies dans le port d’Anvers au cours des 6 premiers mois de l’année 2023 au Poste d’Inspection frontalier Rive gauche (GIP Linkeroever). À cette occasion, un protocole d’accord avec les opérateurs de terminaux et le port d’Anvers a également été signé.

Les drogues continuent d’inonder le port d’Anvers. Entre janvier et juin 2023, plus de 43 tonnes de cocaïne, 2.800 kilos d’héroïne et 161 kilos de MDMA ont déjà été saisis dans le port d’Anvers. En ce qui concerne les saisies de cocaïne, les chiffres pour les six premiers mois de 2023 sont déjà supérieurs de 21% à ceux de la même période de l’année dernière.

Les trois premiers pays en provenance desquels la cocaïne est saisie dans le port d’Anvers sont l’Équateur (10 421,28 kg), le Panama (5 260,99 kg) et le Brésil (3 450,86 kg). Avec une augmentation du nombre de cas par rapport à l’année dernière, la méthode du ripp off reste la plus populaire pour dissimuler la drogue. Cette méthode consiste à charger les drogues au port de départ et à les récupérer au port de destination, généralement sans que l’expéditeur ou le destinataire de l’envoi légal ne sache que son conteneur est utilisé pour dissimuler de la drogue.

Pour lutter contre la drogue, les douanes disposent de plusieurs lignes de défense. Elle peut s’appuyer sur les agents des douanes qui effectuent chaque jour un grand nombre de tâches différentes à l’aide d’équipements tels que des scanners fixes, des scanners mobiles, des backscatters et des handhold scanners. D’ici la fin de l’année 2023, le projet 100 % scanning des conteneurs à haut risque se concrétisera et contribuera de manière significative à la lutte contre la drogue. Cinq scanners mobiles supplémentaires seront mis en service progressivement, 108 recrutements sont réalisés pour rendre ces scanners opérationnels. Le développement et le déploiement de modèles d’intelligence artificielle se poursuivront également.

La coopération se poursuivra et s’étendra également aux niveaux national et international. Aujourd’hui, par exemple, un protocole d’accord a été signé avec les opérateurs de terminaux et le port d’Anvers. Ce protocole vise à atteindre les objectifs du projet 100 % scanning des conteneurs à haut risque, avec la coopération active des opérateurs de terminaux et du Port d’Anvers. Ils apportent ainsi une contribution importante à la lutte contre les importations de drogues.

Lien de la source

Publicité
spot_img

Autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et...

autres articles

Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : les candidatures sont ouvertes !

Créé le 4 juillet 2008 dans le cadre du premier Plan fédéral de lutte...

Émission de nouveaux bons d’État le 16 septembre 2024

Le mercredi 4 septembre 2024, le bon d'État à 1 an de septembre 2023...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et...